Bercy et la concussion en bande organisée (vidéo)

Bonjour,

Bien cordialement. H. Dumas et E. Bolling

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 réflexions au sujet de « Bercy et la concussion en bande organisée (vidéo) »

  1. La folie de l’administration c’est qu’elle fait toujours la même chose qui ruine la France et nous ne devons pas attendre à un résultat différent. Mais une administration qui n’évolue pas sera vouée à disparaître avec le pays qu’elle aura ruiné, car la vraie faute c’est bien celle que l’on ne corrige pas. L’administration fiscale profite de l’ignorance de certains citoyens pour lui porter préjudice, elle commet donc une fraude.
    « La France est comme L’aveugle qui tourne en rond, il s’imagine qu’il marche vers son but parce qu’il avance »
    « Une nation qui espère prospérer grâce à l’impôts est comme un homme debout dans un seau qui essaye de se soulever par la poignée » Winston CHURCHILL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *