Société

Sous cette rubrique vous trouverez tous les billets dénonçant la situation actuelle et proposant éventuellement des solutions.
C’est un spectre très large, qui va bien au-delà du contrôle fiscal. Ceux qui ont vécu un contrôle fiscal comprendront l’intérêt de cette rubrique.
Une fois passée la violence du choc, la mort économique et sociale qui suit, si le contrôlé est encore en vie, s’il n’a pas commis sous la pression l’irréparable, il ne souhaite qu’une chose : que plus jamais personne ne puisse subir une telle violence, aveugle et mensongère.
C’est alors qu’il éprouve le besoin de témoigner, mais aussi de tenter de reconstruire, en faisant part de ses émotions et de son expérience.
Il s’agit donc d’une rubrique vaste, ouverte, susceptible de faire avancer les choses pour plus de justice, plus d’égalité et plus d’humanité dans la participation à l’impôt.

Petit meurtre entre ennemis

Je crois utile de vous exposer comment une bande de voyous au-dessus de tout soupçon peut, en toute impunité, applaudie par la foule, ruiner une entreprise et mettre à bas trente ans de travail.

Je ne pense pas que ce que je vais vous exposer, chiffres en mains, soit original ou intéressant. C’est exactement l’inverse. Cette affaire est d’une banalité affligeante et n’a aucune raison d’attirer l’attention de qui que ce soit.

Mais n’oubliez pas que ce type de meurtre, répété à l’infini, ruine ce pays et donc vous-mêmes. Que les andouilles qui se délectent de ces meurtres économiques seront ceux qui demain ne comprendront pas pourquoi le pays sera parti en vrille, type Venezuela.

Aucune différence entre ce pillage et tous les autres qui émaillent l’humanité régulièrement. Donc relax…. Je n’attache aucune importance à toute cette médiocrité fiscale, je n’ai même pas de haine pour les deux débiles qui m’ont assassinés : Martino et Guilgault.

D’abord le projet assassiné :

Il s’agit d’un terrain situé à La Flote en Ré, qui m’est proposé en 1988. A cette époque je crois dur comme fer que les locations de vacances dont Pierre et Vacances (Gérard Bremond) est le leader devront évoluer des studios-cabine vers des logements plus vastes.

J’imagine un programme sur ce site allant dans cette direction. Je ferai des maisons individuelles (réduites : 48 m²) et non des studios en immeuble. Mais, s’agissant d’un village qui pratiquera la location estivale, je me heurte immédiatement (déjà) au maire du patelin, Gendre, qui est hôtelier.

Et oui…. ça commence mal, la connivence et là, dès les premiers pas.

Finalement, au bout de quatre ans, à force de bagarres, j’obtiens deux choses, mon permis de construire et la haine du maire, qui me poursuit encore aujourd’hui de sa vindicte, car il est toujours maire, totalitaire mais maire.

                     

En 1992 le chantier commence, été 1994 il est livré.

C’est une réussite qui se vérifie par le taux de remplissage du village qui, lissé sur une année, atteint 80%.

Je passe sur les détails, le projet va générer 12 M€ de travaux et un CA de 500.000€ par an. Du travail et de la richesse pour La Flotte et sa région.

Un petit hic, la terrible crise immobilière de 1993 a perturbé les ventes, qui n’ont pas suivi. Il reste un stock qui fera l’objet de chamailleries entre moi et mon associée la MACIF. Finalement je récupère le stock en 1997. A cette époque il est occupé, loué, je ne peux pas le vendre.

Je travaille donc sur ce projet depuis 1988, je n’ai fait que dépenser de l’argent, je n’ai pas encore eu accès aux bénéfices potentiels de mon travail.

La mise en place du meurtre

En 2000, à la suite du décès de ma mère, je suis amené à faire une déclaration de succession fiscale qui concerne son seul bien : sa maison de Sète, que j’habite aujourd’hui.

Je fais cette déclaration scrupuleusement. Puis, une excitée du bonnet, la mère Jourdes pour les initiés, à la fois épouse d’un ophtalmo défavorablement connu et inspectrice des impôts, me tombe dessus.

Elle affirme la constructibilité du terrain qui entoure la maison et me colle un redressement de plusieurs centaines de milliers d’€.

Je me marre, c’est mon métier je suis bien placé pour savoir que ce terrain n’est pas constructible.

J’ai tort de me marrer. La Jourdes ne recule devant rien. C’est pas son genre. Elle va fabriquer plusieurs faux pour assoir sa thèse. Je dénoncerai ces faux aux tribunaux sans aucun succès, alors qu’ils sont évidents.

Aujourd’hui, La Cour de Cassation m’a donné raison, encore faut-il que La Cour d’Appel de Montpellier n’invente pas je ne sais quoi pour maintenir le redressement….ça c’est pour Janvier 2019. En gros vingt ans seront passés.

Mais, dans la lutte violente qui s’est installée entre la Jourdes, le fisc et moi, les deux premiers ont cherché la mort subite.

C’est ainsi qu’a débarqué chez moi l’élite du contrôle fiscal, représentée par Martino. La brigade des brigades, celle qui serre les gros poissons, les stars, les footballeurs. Cette fière brigade arrive en avion, à deux, pour contrôler une société qui fait 50.000€ de chiffre d’affaires….. ridicule.

Mais ne rigolez pas, voici le tableau des dégâts. Tout est faux, comme l’a souligné, sans succès, le rapporteur public de La Cour Administrative d’Appel de Marseille.

Du toc, mais du toc qui tue.

De la grenade assourdissante qui vous arrache les couilles.

Ce magnifique tableau c’est en chiffre et colonnes bien rangés le délire fiscal de cette affaire que magistrats, fonctionnaires, propres sur eux, portant beau ont été capables de pondre : un charnier économique, un meurtre fiscal.

Il faut le lire en partant du bas :

– Jusqu’aux créances appelées La Flotte c’est les résultats de Martino : 1 487 324 €

– A partir de La Flotte c’est le foncier que cette société ne peut plus payer : 5 745 €

– Il faut rajouter l’incidence sur la fiscalité personnelle du dirigeant, moi : 800.000 €

– Plus les charges de copropriété que la société ne peut plus payer : 200 000 €

Nous arrivons au total magique de 2 495 067 €

Pour un capital immobilier appartenant à cette société de, peut-être,  2 M€, mais pas sûr.

Que va-t-il arriver ?

Comment ces connards vont-ils s’en sortir ? Clean ? Sans bavure, après avoir menti, triché, pratiqué le faux, l’abus de droit ?

C’est l’objet de ma curiosité. J’ai été au bout du bout, il me tarde aujourd’hui de connaitre la conclusion.

En ce qui me concerne trente ans de travail pour rien, même pour une dette. Tout cela fabriqué en toute impunité, par des crapules qui se font passer pour des protecteurs de la population. A l’escroquerie économique, au meurtre, ils rajoutent l’ignoble de la bienfaisance, de l’hypocrisie, de la propagande, du mensonge. Qu’ils aillent en enfer.

Bien à vous. H. Dumas

PS : il y a aussi le contrôle bidon de la SCI le Mirabeau, cela fera l’objet d’un prochain billet. Même début, mais nouveaux interlocuteurs, lieux et chiffres différents à rajouter à la facture finale.

Ça marche et ça ne marche pas

L’Education nationale ça ne marche pas. Beaucoup d’enfants sortent de ce bazar en ne maîtrisant pas grand-chose. Ils vont rejoindre immédiatement la masse des chômeurs. En plus c’est le désordre complet dans les classes. Le mélange forcé des cancres et des bons élèves n’arrive pas à élever le niveau général, c’est plutôt le contraire qui se produit. Le bac donné à tous devient un piège pour l’enseignement supérieur.

L’hôpital, ça ne marche pas. Les urgences sont à l’agonie, les patients y meurent patiemment. Pour le reste les malades rouspètent en fonction de l’énergie qui leur reste et les soignants sont épuisés. Certains hôpitaux ferment, d’autres ouvrent, sans que l’on sente autre chose comme motif que des pressions politiques.

La justice ça ne marche pas. Pas assez de moyens, trop de procédures. Nos magistrats sont débordés, les délais de procédure sont déraisonnables, les jugements rarement satisfaisants. Inutile de téléphoner pour renseignement à un tribunal, l’attente est interminable si réponse il y a. Sans avocat, pas de renseignement. Avec avocat, d’abord une facture puis une fois sur dix un renseignement judicieux, le reste du temps la tonte généralisée du justiciable.

La police se plaint de la magistrature qui n’enferme pas assez, se dit débordée par la paperasse, se retranche dans ses commissariats et laisse d’importantes parties du territoire où il vaut mieux ne pas aller se promener. Quelques meurtres sont solutionnés, mais pratiquement aucun cambriolage ou incivilité. Tout cela bien que nous soyons tous fliqués et filmés du matin au soir.

Dans les prisons, malgré le peu de volonté reprochée aux magistrats pour l’internement, c’est la bousculade. Les cellules pour deux sont occupées par quatre. Les matons sont aux abois, les voyous ressortent épris de religion. Malheureusement pas la notre…. Que font nos curés…..

La SNCF, c’est la chienlit. Le réseau tombe en panne régulièrement, les grèves n’en finissent pas, la dette est abyssale.

L’EDF fabrique une électricité à la mode mais hors de prix. Peu nombreux sont ceux qui ont les moyens de se chauffer correctement l’hiver. Les pulls de grand’mère resortent des tiroirs le soir pour regarder la télé chez soi.

La Poste, ce qui mettait un jour pour arriver en met deux, ce qui mettait deux jours en met quatre. Alors qu’il y a de moins en moins de courrier et que le timbre est de plus en plus cher. Elle abandonne des morceaux entiers de territoire. Les bureaux sont régulièrement reconditionnés, mais les guichetières toujours austères sinon désagréables et les queues aux guichets interminables.

Les routes nationales et secondaires tombent en décrépitude, la limitation de vitesse cache leur caractère accidentogène. Nous ne roulons plus qu’à 80 Km/h, bientôt le 50 km/h s’imposera, puis le 30 Km/h sans doute.

L’armée est parait-il découragée. Matériel obsolète, régiments actifs en petit nombre. Surutilisation de la grande muette et ambitions politiques au dessus de ses moyens. C’est ce qui filtre, en même temps les informations sont rares.

La Sécurité sociale c’est la faillite, une dette que personne n’envisage de combler, une pression de cotisation qui ruine les patrons et plus principalement les salariés. Des remboursements si étriqués qu’ils en sont ridicules.

Les Caisses de retraite, une pyramide de Ponzi, où les nouveaux entrants paient pour les anciens entrants, dont tous les acteurs devraient être en prison si, bizarrement, ils n’étaient pas laissés en liberté contre toute logique.

L’Urbanisme, chasse gardée des élus qui l’utilisent pour détruire la propriété privée, en limiter drastiquement la liberté. Avec pour résultat une uniformité insipide et une pénurie qui n’en finit pas de faire monter les prix, rendant la propriété privée inaccessible, sauf conjoncturellement du fait de l’argent prêté gratuitement, ce qui ne saurait durer.

Bercy, une bande de mafieux qui terrorisent les français, pratiquent le chantage et prennent en otage les familles, pour alimenter en argent frais tous les acteurs des boutiques évoquées ci-dessus.

Pendant ce temps là.

Peugeot ça va. Conquête de nouveaux marchés. Activité mondiale assumée. Un fleuron qui a racheté Opel.

Michelin ça va aussi. Toujours leader. Bibendum se porte comme un charme. Une entreprise aussi mondiale.

Accor, ça va aussi. Un peu racheté par les chinois, mais si peu…. Bientôt numéro un mondial parait-il.

Total, ça boume. Une super major. Notre fierté, si l’on aime ce qui marche, si l’on n’est pas béat d’admiration pour ce qui merde, genre élevage de chèvres du Larzac.

La téléphonie, pour le sans fil c’est tout bon.

La Grande distribution, pas de problème ça marche aussi. Pas trop à l’étranger, à cause du gras accumulé facilement avec la loi Royer, mais bon…. juste une petite perte de reflexe face à la vraie concurrence.

Bouygues, ça va, même après que le papa génial soit parti. Il avait structuré la boutique.

LVMH, ça beigne. Un peu plus que l’année dernière, un peu moins que l’année prochaine.

L’Oréal, paix à Liliane, elle n’a pas de souci à se faire, ça gaze toujours.

Étrange non cette situation ? Cherchez l’erreur.

D’un côté un secteur public que le monde entier nous envie, qui merde à bloc, de l’autre côté un secteur privé qui marche.

Et encore, dans le secteur privé n’existent que ceux qui sont assez puissants pour gagner leur sécurité et leur extension ailleurs dans le monde, à l’abri des pillards de Bercy.

Or, tout un secteur privé qui ne demanderait qu’à éclore est tué dans l’œuf par les ponctions de fric nécessaires pour soutenir les boiteux du secteur public et engraisser leurs intermédiaires, hommes politiques, relais d’opinion, presse officielle etc….

Car en effet, si le secteur public et ses fonctionnaires à partir d’une petite unité naissante ne savent que croître et dépenser comme un cancer, le secteur privé et ses travailleurs, quelque soit leur taille finale, commencent toujours par de petites structures. Il est regrettable que ce ne soit plus possible aujourd’hui, c’est un véritable drame, qui ne permet pas à la relève de s’installer.

Nous ne ferons jamais assez le procès du secteur public, enfin plus précisément du secteur public qui ne sait pas rester à sa place, au service des français au lieu de se servir des français.

Bien à vous. H. Dumas

Histoire d’un contrôle fiscal frauduleux

Bonjour, pour votre sagacité et pourquoi pas obtenir votre soutien si possible=
je vous invite à lire ci-dessous les informations qui vous démontreront le chemin, que j’ai dû suivre face à des administrations judiciaires et fiscales françaises dont l’attitude est insupportable dans ce pays des soit disant droits de l’Homme.

« La vérité la vérité est dans les injustices, cette vérité là est la seule qui compte, elle est même à l’origine du mot Avocat « ad vocatus – Au secours ! », elle en est le moyen « ad vocare- parler pour ! ». La vérité judiciaire n’existe pas, car la justice n’a pas pour but de dire la vérité, la justice doit seulement la rechercher. Mais trop peu de fois , pour ne pas dire « pas du tout « ,  les services judiciaires, l’administration recherchent la vérité . Enfin, un grand avocat et un grand journaliste ne vont pas à la facilité, ils cherchent la vérité non l’intérêt, quand le malade est grave le médecin est grand. »

La démocratie ce n’est pas un match que l’on gagne ou que l’on perd. Ce n’est pas un combat, c’est la défense d’idées et de projets. Ce qui ne se contrôle pas ne progresse pas, il faut donc moderniser les contrôles à tous les niveaux. Une démocratie sans contrôle est soumise à la médiocrité des Hommes. L’injustice est devenue un métier en France  . Il faut ouvrir les yeux , depuis + de 30 ans les élus , la presse n’ont  pas donné le goût de l’absolu aux français et aux administrations mais Les politiques n’ont eu de cesse d’imposer une médiocrité tranquille aux français. La France est devenue médiocrate , la démocratie, est devenue la dictature de la loi et la  justice, est devenue la dictature des magistrats. La France est devenue un pays mafieux et corrompu , son administration fonctionne comme la Mafia . Beaucoup de citoyens, politiques et journalistes naissent aveugles , et ils ne s’en aperçoivent que le jour ou une bonne vérité leur crève les yeux. La démocratie , médiocratie, française a atteint ses limites , il faut impérativement apporter les changements nécessaires. Tout cela nuit au développement économique. La démocratie qui reposait sur le contrôle, s’est endormie sur la complaisance.

Comme disait Mr Nelson MANDELA que j’ai rencontré : »Je ne perds jamais. Soit je gagne , soit j’apprends »
La Société française est devenue si malhonnête que la vérité offense réellement certains citoyens mais pas la presse , les élus  , car  Le vrai désordre en France c’est la justice .
Le bruit des bottes fait mal ,mais par contre celui des pantoufles est pire encore.!!! Avant tout, soyons l’arme  ….. Car ; le danger ne vient pas de celui qui mord , mais par celui qui lèche ! Ce n’est pas un signe de bonne santé que d’être bien adapté à une société profondément malade. Et Les peuples une fois accoutumés à des maîtres ne sont plus en état de s’en passer . Réfléchir C’est difficile , c’est pourquoi la plupart des gens jugent !
J’ai de ce fait sollicité a plusieurs reprises depuis plus de vingt ans beaucoup de Hauts Responsables Politiques , d’administrations , pour demander non seulement une audience mais pour faire cesser et dénoncer les agissements injustes, iniques, les forfaitures , les abus de pouvoirs , les abus de droit, les forfaitures , les dénis de justice. Ma colère nécessitant un besoin de justice car une injustice faite ne fût-ce qu’à une seule personne est une menace pour nous tous.  Mais il faut bien se rendre compte qu’il n’y a plus de justice dans ce pays , c’est La Supercherie Judiciaire en France comme un livre qui vient de paraître en Mai 2018 l’expose
( voir lien ci-dessous pour le lire).

Mais que font les élus ? Qui s’indigne ?
Si tu es neutre en situation d’injustice, alors tu as choisi le côté de l’oppresseur  disait Desmond TUTU.
Il me reste donc que la violence , la seule arme qu’il me reste.
J’y suis prêt comme je l’ai écrit à Mr Emmanuel MACRON et ; je suis aussi déterminé que ma famille des résistants,  en 1940 !
« Les Batailles de la vie , ne sont pas gagnées par les plus forts , ni par les plus rapides , mais par ceux qui n’abandonnent jamais. »

J’avais donc saisi pour une énième fois le  12 octobre 2017 par LRAR non seulement Monsieur Emmanuel MACRON Président de la République en sollicitant aussi une audience , mais en particulier le 1er Ministre , le Ministre des finances , Le Ministre du Budget , Mon député, la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) Marseille ,  mes avocats (par courrier simple) Maître Muriel PIQUET , Maître Annette GERING-BRIGGS , Maître Thomas LYON- CAEN pour la cassation , lire  ci-dessous liens de ces courriers .

J’ai reçu en conséquence une réponse  du Ministre du Budget le 17 octobre 2017   (que vous pourrez lire sur lien ci-dessous)  qui me disait en substance que je devais recevoir une réponse de l’administration des finances publiques.

N’ayant reçu aucune réponse de l’administration des finances publiques suite au courrier du Ministre du Budget du 17 octobre 2017 que vous pourrez lire sur lien ci-dessous ;  je peux légitimement constater et penser que Le silence gardé pendant deux mois par l’administration sur une demande vaut décision d’acceptation.(Code des relations entre le public et l’administration – Article L231-1)Article L100-3   Créé par ORDONNANCE n°2015-1341 du 23 octobre 2015 – art….Au sens du présent code et sauf disposition contraire de celui-ci, on entend par :
1° Administration : les administrations de l’État, les collectivités territoriales, leurs établissements publics administratifs et les organismes et personnes de droit public et de droit privé chargés d’une mission de service public administratif, y compris les organismes de sécurité sociale ;
2° Public :
a) Toute personne physique ;
b) Toute personne morale de droit privé, à l’exception de celles qui sont chargées d’une mission de service public lorsqu’est en cause l’exercice de cette mission.

Mais venons-en aux faits , car devant les faits les arguments de mes adversaires deviennent sans valeur=
je vous prie d’écouter mon Interview Résumé du combat de » Richard ARMENANTE » sur youtube Histoire d’un pillage , violation des lois , des droits et des droits de l’Homme, et corruption en France=  cliquez pour écouter la suite
=  https://www.youtube.com/watch?v=nbwPLB7a0Zs&feature=youtu.be
Vous avez certainement le goût de l’absolu , aussi Je vous prie de trouver ci-dessous des informations complémentaires sur la triste réalité du Pandémonium français et du combat que j’ai dû mener = Mais  au préalable en 1 page Qui est Richard ARMENANTE lire la suite= http://injustice.blog.free.fr/public/Cv_RA_1_page_Communication_15_MAI_2013.pdf
A) Résumé du combat judiciaire de Richard ARMENANTE en 15 lignes =
Cliquez ici  : http://injustice.blog.free.fr/public/Resume_Combat_judiciaire_de_Richard_ARMENANTE_en_15_Lignes.pdf
B) Et Communiqué de presse Histoire d’un pillage,violation des lois,des droits de l’homme,et corruption en France=cliquez ici: http://injustice.blog.free.fr/public/Communique_Presse_Armenante_Vs_Mariani_2013.pdf
C) Les dix questions à se poser = cliquez ici: http://injustice.blog.free.fr/public/Les_dix_questions_a_se_poser_dans_le_complot_en_bande_organisee_contre_Richard_ARMENANTE_au_10_decembre_2010.pdf

je vous invite donc à lire ma demande d’audience à la Présidence de la République ci-dessous du 12 octobre 2017 adressée aussi par Email et Message sur site présidentiel= – Lettre RAR à Monsieur Le Président de la République Monsieur Emmanuel MACRON le 12 octobre 2017 pour une demande d’audience = Cliquez ici sur le lien pour lire ce courrier = http://injustice.blog.free.fr/public/President_Republique_12_octobre_2017.pdf
et Lettre RAR  à La Comptable Public Helene CESTER DGFIP  le 12 octobre 2017 pour cesser toutes poursuites (dont copie LRAR a été transmise aux Président , 1er Ministre,  Ministres Finances et Budget ,Députée, Avocats) = Cliquez ici sur le lien pour lire ce courrier = http://injustice.blog.free.fr/public/Comptable_Public_Helene_CESTER_DGFIP__12_octobre_2017.pdf

et Lettre RAR   à Mr Gérald Darmanin Ministre du Budget le 12 octobre 2017 = http://injustice.blog.free.fr/public/Gerald_Darmanin_Ministre_du_Budget_12_octobre_2017.pdf
dont courrier reçu de Mr Gérald Darmanin Ministre du Budget réponse du 17 octobre 2017 = http://injustice.blog.free.fr/public/Gerald_Darmanin_Ministre_du_Budget_reponse_17_octobre_2017.pdf

– rappel RDV du 26 mars 2010 avec la D.G. des Impôts Marseille RDV avec Le Directeur  Mr Michel GIUSTI et Mme Michèle DANESI de la DGFIP ; 3 place Sadicarnot 13002 Marseille (pour la Mainlevée du 26 mars 2010 des poursuites et retenus financières) , DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES ; DIRECTION DES SERVICES FISCAUX ;DES BOUCHES DU RHONE MARSEILLE . Un  ami était présent à ce RDV. J’ai eu enfin un excellent accueil de 15h30 à 17h30 et une écoute très attentive de la DGFIP= vous pouvez voir la suite à l’adresse suivante= http://injustice.blog.free.fr/public/Intervention_La_colere_de_Richard_ARMENANTE_aupres_de_La_DGFIP.pdf
– Rappel =Trouvez ci-dessous courrier et courriel adressé au Ministre du BUDGET en 2010 et des informations jointes sur le complot en bande organisée contre Richard ARMENANTE dont communiqué de presse explicatif . Rappel aussi de la conversation du 25 mars 2010 avec Le cabinet du nouveau Ministre du Budget M. François BAROIN Courrier RAR et Email (Envoyés  samedi 27 février 2010 13:28); De Richard ARMENANTE: Attente de RDV MINISTRE DU BUDGET, Des Comptes Public et Fonction Publique Monsieur Eric WOERTH 139 rue de Bercy ; 5ème étage, 75572 PARIS cedex 12 ; Le Secrétariat Particulier de M. Eric WOERTH  = Vous pouvez voir la suite à l’adresse suivante:http://injustice.blog.free.fr/public/Courriet_et_courriel_du_1er_mars_2010_au_Ministre__du_Budget.pdf

Pour Information autres Lettres RAR  du 12 octobre 2017=
vous pouvez la suite sur l’adresse suivante :
Mr le 1er Ministre  12 octobre 2017http://injustice.blog.free.fr/public/Mr_le_1er_Ministre__12_octobre_2017.pdf
Mr Bruno Le Maire Ministre des Finances 12 octobre 2017 =  http://injustice.blog.free.fr/public/Bruno_Le_Maire_Ministre_des_Finances_12_octobre_2017.pdf
Madame la Députée Cathy Racon-Bouzon 12 octobre 2017 = http://injustice.blog.free.fr/public/Deputee_Cathy_Racon-Bouzon_12_octobre_2017.pdf


Pour Information
Lettres à mes Conseils du 12 octobre 2017=
vous pouvez la suite sur l’adresse suivante :
Avocat au Barreau de Marseille Maitre Muriel Piquet 12 octobre 2017 = http://injustice.blog.free.fr/public/Maitre_Muriel_Piquet_12_octobre_2017.pdf
Avocat auprès de la cour de Cassation Maitre Thomas LYON-CAEN  12 octobre 2017 = http://injustice.blog.free.fr/public/Maitre_Thomas_LYON-CAEN__12_octobre_2017.pdf
Dont Mémoire Cassation pour curiosité J6182  000 ARMENANTE c MARIANI 12 avril 2017 = http://injustice.blog.free.fr/public/Memoire_Cassation_J6182__000_ARMENANTE_c_MARIANI_12_avril_2017.pdf
Avocate au barreau de Paris Annette GERING-BRIGGS 12 octobre 2017 = http://injustice.blog.free.fr/public/Maitre_Annette_GERING-BRIGGS_12_octobre_2017.pdf


– Rappel de Mes Interventions de 2007 à 2012 auprès Du Président de la République , des Ministres , des Elus, Magistrats et  Administrations =
vous pouvez la suite à l’adresse suivante : http://injustice.blog.free.fr/public/Intervention_aupres_Du_Gouvernement_des_Elus_Justices.pdf

Je me permets de vous adresser ci-dessous des réflexions et des sujets réels dont mon combat en Particulier . Rappel de mes réflexions et analyses sur la Justice Française =
A) Réflexion d’un citoyen face à l’injustice = vous pouvez voir la suite à l’adresse suivante : http://www.temoignagefiscal.com/reflexion-dun-citoyen-face-a-linjustice/
B) La  Justice Française  classée 37ème sur 43 pays européens par le CEPEJ ?! = vous pouvez voir la suite à l’adresse suivante : http://www.temoignagefiscal.com/la-justice-francaise-37eme-sur-43-pays-europeens/
C) L’administration et la Justice non indépendante ont un rôle économique évident = vous pouvez voir la suite à l’adresse suivante : http://www.temoignagefiscal.com/ladministration-et-la-justice-non-independantes-en-france/
D) Le Mensonge et la tricherie en France détruisent à petit feu l’économie et la justice= tu peux voir  la suite à l’adresse suivante : http://www.temoignagefiscal.com/le-mensonge-et-la-tricherie-en-france-detruisent-a-petit-feu-leconomie/
E) La France au bas du classement de la justice en Europe = vous pouvez voir la suite à l’adresse suivante : https://www.francebleu.fr/emissions/tous-europeens/tous-europeens-du-jeudi-5-mai-2016
F) En France les journalistes ne se préoccupent pas des citoyens pourquoi ? = vous pouvez voir la suite à l’adresse suivante : http://www.temoignagefiscal.com/en-france-les-journalistes-francais-ne-se-preoccupent-pas-des-citoyens/
G) Comme disait Mr Nelson MANDELA que j’ai rencontré : »Je ne perds jamais. Soit je gagne , soit j’apprends » La Société française est devenue si malhonnête que la vérité offense réellement que certains citoyens  . car  Le vrai désordre en France c’est la justice =   Cliquez ici pour lire la suite: https://www.linkedin.com/pulse/histoire-dun-pillage-violation-des-lois-droits-et-de-lhomme-richard?trk=prof-post

Je suis auditeur diplômé de l’INHESJ et Je fais suite à un article très intéressant sur La profession d’avocat mise à mal dans un rapport de l’Institut des hautes études de la justice, réalisé avec le Centre de recherche et d’étude des avocats, malmène la profession afin de la pousser à se réformer , Vous pouvez voir la suite à l’adresse suivante =  http://vigiecitoyenne.fr/2017/12/16/profession-avocat-rapport/

Mais Je vous invite à lire ce livre =La Supercherie Judiciaire En France: Cliquez sur le lien pour lire la suite = http://editions-sydney-laurent.fr/livre/la-supercherie-judiciaire-de-la-criminalite-en-col-blanc-a-la-criminalite-en-robe-noire/
et sur Amazone : https://www.amazon.fr/supercherie-Judiciaire-criminalité-Blanc-Noire/dp/B07CL5QPYN/ref=redir_mobile_desktop?_encoding=UTF8&__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85Z%C3%95%C3%91&keywords=la%20supercherie%20judiciaire&qid=1524658866&ref_=mp_s_a_1_1&sr=8-1
Dossier de presse Cliquez sur le lien pour lire la suite et aussi =  http://www.armee-media.com/2018/05/14/la-supercherie-judiciaire-de-la-criminalite-en-col-blanc-a-la-criminalite-en-robe-noire/

SEULS CEUX QUI RISQUENT , en particulier DE DIRE LA VERITE, SONT LIBRES !
L
ire sur mon blog  Qui suis-je lire la suite=  http://injustice.blog.free.fr/public/Qui_suis_je.pdf
Mais en détails Qui est Richard ARMENANTE lire la suite =  http://blogs.mediapart.fr/blog/armenante/260513/richard-armenante-le-gout-de-labsolu-mais-qui-est-il

En conclusion de ce combat judiciaire et fiscal honteux, quel gâchis !: Dans un monde où il faut penser global et agir local le comportement est plus important que les objectifs. La France a tous les atouts pour être un pays d’excellence démocratique et économique. Alors pourquoi ne l’est-elle pas ? Soyez un Battant ou mourez lentement =vous pouvez lire la suite à l’adresse suivante en cliquant: https://www.linkedin.com/pulse/soyez-un-battant-ou-mourrez-lentement-richard-armenante

Je vous remercie de l’attention bienveillante que vous porterez à ces informations  . Dans l’attente , de vous lire  , je vous prie de recevoir  ,  L’expression de ma plus Haute considération Amicale.

Richard ARMENANTE   / Association de Défense de la Famille ARMENANTE / Histoire d’un pillage , violation des lois , des droits et des droits de l’homme, et corruption en France= Mon Blog: cliquez ici : http://injustice.blog.free.fr

PJ pour votre sagacité et curiosité sur LinkedIn = cliquez sur le lien : linkedin.com/in/richard-armenante-0a2a5314   
vous pouvez écouter sur mon profil LinkedIn mon Interview Résumé du combat de » Richard ARMENANTE » sur YouTube Histoire d’un pillage , violation des lois , des droits et des droits de l’Homme, et corruption en France
et vous pouvez lire aussi sur mon profil Expérience Linkedin :
– Histoire d’un contrôle fiscal frauduleux
Mon CV 1 page, mon communiqué de presse ,
-Revue de presse de l’escroc Guy Mariani soutenu par des Magistrats que j’ai fait condamné à 7 ans de prison ferme ,
– Un résumé en 15 lignes , – Les dix questions à se poser
– et infos diverses sur mes activités principales.

USA/Corée du nord : Un accord historique ?

Nous avons tous assisté à la rencontre, à Singapour, entre le dictateur de l’un des pays les plus fermés du monde, et le représentant de la première puissance mondiale.

Au-delà de la mise en scène évidente, on nous présente la signature d’un document comme un accord historique …

Examinons la situation.

D’un côté, nous avons M Kim qui dirige d’une main de fer un tout petit pays de 25 millions d’habitants mis au banc des nations où l’on sait à peine ce qui s’y passe et qui, à force d’efforts engagés déjà du temps de son père (M Kim) et de privations pour son peuple, a réussi le double objectif d’une part d’obtenir l’arme nucléaire et d’autre part des missiles intercontinentaux qui lui permettraient de porter le feu nucléaire sur le territoire des USA.

De ce fait, la Corée du Nord est entrée dans le club très fermé des puissances nucléaires et a provoqué, si ce n’est la sympathie, au moins le respect craintif dû aux méchants !

La démarche de M Kim ne s’est pas faite par hasard et résulte du fait qu’il a tiré les conséquences de ce qui est arrivé à Saddam Hussein et Kadhafi. Il a voulu sécuriser son régime, sa personne et son pouvoir et il sait qu’il n’y a qu’une seule chose qui le lui permette : l’arme nucléaire.

Il faut reconnaître qu’il y est parfaitement arrivé !

De l’autre côté, nous avons un individu que j’ai du mal à qualifier tant il semble incohérent, imprévisible, grossier mais qui dirige la première puissance mondiale. M Trump.

Et M Trump vient d’accorder à la Corée du nord ce qu’il vient de refuser à l’Iran … alors qu’en ce qui concerne ce dernier pays on n’a pas la preuve qu’il soit en mesure de posséder l’arme nucléaire et alors même qu’il était prêt à toutes les concessions et tous les contrôles de sécurité.

Est-ce bien raisonnable ou même simplement cohérent ?

Cet étrange arrangement est en fait une partie d’échecs dans laquelle il y a surtout beaucoup d’arrières pensées.

– M Kim acquiert à l’occasion une stature internationale en se hissant à la hauteur des USA et sécurise son régime … sans rien céder,

– M Trump, qui vient d’infliger un véritable camouflet à ses partenaires du G7, essentiellement européens et canadiens, veut entrer dans l’histoire comme celui qui aura obtenu un accord historique et fait rentrer dans le rang un régime voyou.

Tout cela n’est en fait au mieux que de la gesticulation médiatique et au pire un marché de dupes.

En effet, M Kim ne concède rien et ne concèdera rien … ni maintenant ni demain ni plus tard car les moyens militaires et logistiques dont il dispose sont son assurance sur la vie pour les 50 prochaines années.

M Trump n’a rien obtenu mais il fait comme à son habitude : il fanfaronne et crie victoire après avoir menacé (il appelait M Kim « rocketman »), puis négocié, puis à nouveau vitupéré à l’encontre de M Kim. En fait, ces gesticulations sont essentiellement à usage électoraliste et à destination de son électorat car il y a des élections de mi mandat à la fin de l’année aux USA. Le but est avant tout de faire croire à son électorat qu’il agit et qu’il est efficace.

Or, concernant M Kim, rien ne nous dit qu’il possède réellement les vecteurs stratégiques de nature à lui permettre de frapper en n’importe quel endroit de la planète car une chose est d’avoir une bombe nucléaire et un missile et autre chose est de faire entrer la bombe dans le missile car il faut pouvoir la miniaturiser.

Un missile ne peut emporter qu’une charge de quelques centaines de kilos (300) alors que nous devons nous rappeler que les premières bombes nucléaires américaines lancées sur le Japon en 1945 pesaient plusieurs tonnes ! (Fat man 4.54 tonnes et Little Boy 4.40 Tonnes).

Il n’y a pas de difficulté technique particulière à fabriquer une grosse bombe à partir du moment où vous disposez du combustible enrichi ; par contre il y a une difficulté sérieuse à en obtenir la miniaturisation pour qu’elle puisse ensuite être expédiée par un vecteur autonome de type missile.

M Kim a donc joué aux échecs et il a gagné la première manche car il a gagné une stature mondiale en négociant d’égal à égal avec la première puissance mondiale, tout en laissant Trump fanfaronner et crier victoire, sans que l’on sache exactement ce qu’il a entre les mains ni si ce qu’il a entre les mains est utilisable dans le cadre d’un conflit.

Et on attendra longtemps pour savoir exactement ce qu’il en est … sauf trahison d’un membre de son entourage.

Question subsidiaire : pourquoi donner un tel statut à la Corée du nord et avoir refusé toute négociation avec l’Iran ?

La Corée du nord ne représente rien, elle n’a rien à vendre et n’a pas de ressources cachées dans son sous sol. C’est juste un avatar anachronique de la guerre froide, une espèce de satellite indocile de la Chine ; laquelle préfère l’avoir à sa frontière plutôt que des bataillons US (il y a 28.000 soldats américains en Corée du sud). Elle a une attitude menaçante mais, en fait, elle ne menace personne ; elle veut juste se protéger.

La situation est toute différente pour l’Iran  :

– l’Iran est impliqué dans le conflit syrien et fournit des troupes et des armes à plusieurs pays de la région. Il tend donc à étendre son influence dans tout le moyen-orient et représente de ce fait une menace très importante pour Israël et pour l’Arabie saoudite ; notamment parce que ses dirigeants n’ont jamais fait mystère de ce qu’ils voulaient la destruction de l’état hébreu et parce que, chiites, ils détestent tout autant la monarchie sunnite d’Arabie qu’ils voudraient aussi détruire !

– Or, Israël, qui peut compter sur l’aide indéfectible des USA, ne peut pas accepter que l’Iran possède la bombe atomique (bien qu’il la possède lui-même) au nom de la menace sous-jacente représentée par le régime des mollahs ; sans que l’on connaisse d’ailleurs exactement les buts poursuivis par l’Iran qui a toujours prétendu ne vouloir développer sa technologie nucléaire que dans un but exclusivement civil.

On peut évidemment en douter et on ne peut donc que donner raison à Israël car les contrôles effectués par l’AIEA (agence internationale de l’énergie atomique) peuvent fort bien ne pas détecter les sites de construction d’une arme nucléaire. Les israéliens ont d’ailleurs une très bonne expérience en la matière puisqu’ils ont eux-mêmes réussi à berner tous les contrôleurs expédiés chez eux pour s’assurer qu’ils ne le faisaient pas et ont donc réussi à fabriquer leur armement nucléaire avec l’aide des français (ici) !

– la volonté des européens de maintenir en vigueur le traité passé avec l’Iran peut d’ailleurs apparaître, dans une certaine mesure, comme relativement angélique pour les raisons exposées ci-dessus car c’est finalement prendre un grand risque que de parier sur la bonne foi et la bonne volonté des dirigeants iraniens de « jouer le jeu » et de faire preuve de transparence alors que les sites utilisés sont secrets, disséminés et enterrés.

Toutefois, dans cette affaire, l’aspect économique est totalement passé sous silence alors qu’il est fondamental.

Les européens avaient un intérêt économique évident à renouer des relations commerciales avec l’Iran pour acheter son gaz, son pétrole et lui vendre des biens de consommation et d’équipement.

Or, M Trump, qui a décidé de rendre l’Amérique « great again », a décidé que cela ne se ferait pas …

On sait qu’il veut utiliser les rapports de force pour imposer sa volonté, n’ayons pas peur des mots, à la planète entière ! Il n’envisage d’ailleurs ses relations avec les autres pays qu’en terme de rapports de force.

Il a donc décidé d’imposer ses vues aux chinois (mais là c’est assez difficile), aux mexicains, aux canadiens et aux européens qu’il considère d’ailleurs avec mépris au mieux comme quantité négligeable et au pire comme des concurrents qu’il faut éliminer par … tous les moyens.

De ce fait, il n’hésite pas à exploiter la loi américaine qui présente une caractéristique unique au monde : son applicabilité en dehors du territoire des USA pour des motifs variables mais dont le principal est celui de l’utilisation du dollar dans les échanges internationaux.

En effet, les USA considèrent que tout dollar utilisé ou dépensé à quelque endroit de la planète sera compensé un jour ou l’autre aux USA ; c’est à dire qu’il reviendra aux USA. C’est ce qu’on appelle l’application extra –territoriale de la loi US ; laquelle stipule que l’utilisation de la monnaie américaine emporte de facto l’obligation implicite de se soumettre à la loi américaine.

Or, l’Iran faisait l’objet de sanctions internationales sur lesquelles le président Obama avait consenti à revenir parce que … lui aussi il voulait laisser sa place dans l’histoire.

Dès lors, Trump n’a pas hésité à s’asseoir sur la signature de son pays (les USA avaient donné leur accord pour la fin des sanctions) au mépris du droit international pour n’appliquer que la loi du plus fort.

Evidemment, en raison du maintien ou plus exactement de la réactivation des sanctions américaines, aucune entreprise au monde ne peut, sans encourir d’énormes sanctions financières ainsi que la fermeture du marché US, se permettre de contrevenir à cet embargo décrété unilatéralement par les USA ; et ce risque n’est pas une vue de l’esprit car l’amende colossale de 11 Md $ appliquée à la BNP est encore dans toutes les mémoires (la BNP était intervenue dans des opérations commerciales avec l’Irak, l’Iran, le Soudan qui étaient sous embargo).

On en connaît le résultat immédiat : le pétrolier Total et le constructeur Peugeot vont cesser toutes activités avec l’Iran.

Trump a éliminé deux concurrents d’un coup sur une simple signature !

Mais ce n’est pas tout.

L’Allemagne, qui est un gros exportateur vers les USA et que Trump voudrait faire plier, se trouve aussi pénalisée, avec Total qui a beaucoup investi sur ce projet (un Milliard €), parce qu’elle comptait mettre en service un gazoduc entre l’Iran et l’Europe de l’ouest (dénommé South Pars) (ici) et (là) qui lui aurait permis d’échapper au monopole du gaz russe (et à un éventuel chantage russe).

En fait, cela entre parfaitement dans le cadre de la stratégie de Trump de casser les reins de ses concurrents et, pour cela, tous les coups sont permis puisque, du fait la décision unilatérale des USA, l’Iran, qui possède l’un des plus gros sites gaziers de la planète, ne peut plus exporter ni son gaz ni son pétrole, et les européens ne peuvent pas diversifier leur approvisionnement ou alors ils ne peuvent le faire qu’avec … les producteurs américains de gaz de schiste !

Accessoirement, Trump escompte que la population iranienne va se lasser de ces sanctions et renverser ce régime des mollahs honni des américains notamment parce qu’ils ont été humiliés en 1979 (M Carter était alors président) lors de la prise d’otages de l’ambassade US de Téhéran.

Vous le voyez donc, les intérêts sont complexes et il faut toujours rechercher les véritables motivations des actions des états.

Trump d’un côté veut se faire passer pour le sauveur de la planète avec ses gesticulations coréennes pendant qu’il use de tous les coups tordus pour éliminer des concurrents réels ou seulement potentiels en brandissant une hypothétique menace nucléaire alors que le but poursuivi est surtout de bloquer les concurrents européens sur le marché mondial du gaz et du pétrole.

On a beau nous parler de transition énergétique, la guerre du pétrole et de l’énergie a encore de beaux jours devant elle …

Nous assistons clairement à un changement à la fois dans les relations entre états et en ce qui concerne les règles du commerce international avec ce résultat pour l’instant peu satisfaisant qu’il n’y a désormais plus aucune règle hormis la volonté de domination absolue des USA par application de la loi du plus fort !

Il ne faut pas se faire d’illusions et nous devons apprendre à ne plus compter sur les américains (du moins pour l’instant). Il nous appartient, européens, de nous organiser aussi bien politiquement, économiquement que militairement pour faire bloc face à cette nouvelle adversité car individuellement nous ne représentons rien et cela Trump le sait.

America is back mais il n’est pas sûr que ce soit une bonne chose que cela se passe dans ces conditions.

Bien cordialement à tous !

 

 

 

 

 

 

 

Naissance d’une royauté ?

On oublie souvent que les choses qui nous paraissent évidentes ont eu d’abord une inexistence, puis une naissance et ensuite une vie. Donc une origine et une évolution bien souvent très différentes de ce que ces choses sont devenues, de l’état dans lequel nous pouvons les observer au présent.

L’observation en temps réel de nouvelles naissances de situations, qui pour nous appartiennent toutes au passé, est passionnante. C’est une chance qui nous est donnée de mieux comprendre les origines de telle ou telle configuration. C’est ce que cherche dans l’univers les scientifiques à partir des différentiels de temps qui s’y superposent.

Plus simplement, aujourd’hui, politiquement, nous assistons peut-être à la tentative de naissance d’une royauté.

Troisième génération de despotes cruels issus de la grande utopie communiste, qui ont affamé, torturé et tué la plus grande partie de leur population, le jeune Kim Jung-un a peut-être compris que la combine ne pouvait pas durer.

Plus intelligent sans doute que Kadafi ou Saddam Hussein, il parait capable de séduire le grand escogriffe américain, simple et vaniteux, et de lui vendre, peut-être, une dictature parlementaire du type de la chine, voire plus intelligente.

En admettant qu’il arrive à ouvrir son pays à l’économie par ce biais et à un semblant de démocratie, nul doute que le peuple lui en sera reconnaissant.

C’est ça le génie de la royauté : avoir transformé la cruauté initiale en une image de sécurité, de bonté, simplement en cessant de contraindre par la violence primaire.

Ce qui est intéressant à observer en Corée du Nord, ce ne sont pas tant les manœuvres de Kim Jung-un pour essayer de sauver sa peau qui sont assez ordinaires, mais ce que sera l’attitude de son peuple, ramené au niveau politique du légume depuis trois générations.

Nous avons donc, peut-être, sous les yeux une évolution grandeur nature du peuple politique.

Le peuple politique, cette chose dont certains parlent beaucoup, dont on n’est pas sûr de l’existence, à qui l’on prête d’énormes qualités, que personnellement je crois perclus de défauts et sans intérêt, puisque je ne crois qu’en l’homme unique et indivisible, non agrégeable, non miscible, composé de ses seuls « être » et « avoir ».

Le peuple politique pour moi ne représentant que la conséquence de l’asservissement de la liberté. Sans rapport avec la foule qui, elle, est une masse de personnes distinctes réunies pour une occasion, pour qui je peux avoir de la sympathie si l’objet de la réunion me plait.

Nous pourrions donc assister au schéma suivant :

Kim Jung-un cesse d’oppresser personnellement ses compatriotes, qui lui en sont évidemment immédiatement très reconnaissants. Mais, incapables d’exister par eux-mêmes, il leur organise une domination plus sophistiqué, telle que nous la connaissons.

Les lois y remplacent les armes, les fusils agissent sans avoir besoin d’être utilisés en se contentant de cautionner les lois.

Il trouvera, il n’en manque nulle part, des ambitieux qui accepteront d’exercer le pouvoir, tout en faisant semblant d’agir en son nom. Il se placera au dessus de la mêlée.

Le peuple politique lui vouera une reconnaissance éternelle, du seul fait qu’il ait cessé de le tabasser lui-même. S’il est malin, il pourra même apparaître comme un protecteur potentiel, garant du non retour de la barbarie totalitaire.

Il pourra rester chez lui à bricoler, il lui suffira d’apparaître, avec femme et enfants, sur un balcon central, face à une grande place, de temps en temps.

Le peuple politique, dont c’est la seule liberté ici ou ailleurs, viendra régulièrement se prosterner devant lui.

Il peut faire encore plus fort en se dotant du droit de bénédiction, qui le placerait très haut, presque à la droite de ce que les hommes appellent Dieu.

Nous allons peut-être connaître cela, un tyran sanguinaire évoluant naturellement vers la tyrannie démocratique. Quelle expérience et quelle leçon, pour ceux qui voudront ouvrir les yeux.

L’asservissement par la politique a de nombreuse facettes, en voici une oubliée depuis longtemps qui sera passionnante à suivre, que la Chine, qui la dirige, doit être curieuse de voir évoluer.

Cordialement. H. Dumas