CONSEILS FISCAUX GRATIS A SUIVRE IMPERATIVEMENT

Il est souvent d’usage HELAS ! que les opérations de contrôle fiscal aient lieu chez l’expert comptable.
MON CONSEIL : Surtout évitez cela !

Le contrôle fiscal doit avoir lieu sur place et non dans d’autres locaux , C’EST LA LOI en sus

Que croyez vous qui se passe chez l’expert comptable ?

Rien de bon pour vous

Ce dernier laisse au vérificateur un bureau douillet et surtout le libre usage SANS MODERATION d’une photocopieuse et ne s’occupe pas de lui .

DE plus l’expert comptable lui même fort occupé par ailleurs ne suit pas les opérations et n’a aucun intérêt personnel à rendre au vérificateur sa tache difficile au plan matériel , car experts comptables et administration ont tout intérêt à s’entendre pour différentes raisons .

Tout d’abord les 1er qui ont souvent besoin d’indulgence pour dépôt tardif des déclarations

En sus vous ne voyez rien et c’est seulement lors de la réunion terminale que le vérificateur vous assène le coup de massue ………..vous n’avez rien vu venir

INTERÊT du contrôle sur place .

Je citerais un exemple . celui d’un contrôle en cours d’un restaurant asiatique que je suis .
La chère petite vérificatrice est toute colère car les conditions de travail dans la salle de restaurant ne sont pas propices et surtout elle est sans cesse sous la vue du responsable et ne peut faire tout ce qu’elle veut ( emport de documents interdits par exemple) et cerise sur la gâteau au cas d’espèce ; PAS DE PHOTOCOPIEUSE

Attention si vous en avez une vous avez l’obligation d’accepter la prise de copies mais de façon modérée et le ou la vérificateur ( trice) doit vous faire noter par écrit sur chaque copie qu’il s’agit d’une copie et que l’original est conservé par l’entreprise .
Tout cela est très perturbant pour ces gens là et en sus ils ont l’obligation de vous expliquer ce qu’ils font au jour le jour
CROYEZ MOI , c’est votre intérêt de maîtriser le jeu et de ne pas déléguer à un comptable.
De cette façon vous pouvez réagir immédiatement en contrecarrant les opérations qui tendent souvent à un rejet de comptabilité et à des reconstitutions fantaisistes

Il faut savoir que ces gens là sont aussi des êtres humains !
Je sais que vous allez rire en lisant cela ,mais c’est pourtant vrai .

Il y a 2 jours j’ai été reçu pour une affaire par une vérificatrice assez jeune qui se lance dans une reconstitution du CA dudit restaurant.

Croyez moi ! son bureau était constellé de dessins d’enfant en bas âge ( le sien certainement)
EH oui ces gens là ont du cœur , ( comme dirait MARIUS ) mais une fois revêtu l’habit du fisc ils sont capables de conclure de façon ahurissante à des rehaussements impossibles
Il y a un an , un autre de ces guguss vérifiait un restaurant et en utilisant la méthode des liquides concluait à 35 % de CA dissimulé donc autant de recettes espèces non déclarées .
Pauvre quidam !!!, pour lui s’était logique et mathématique mais la matraque c’était 2 millions d’euros en impôt ;  insensé et surtout impossible raisonnablement .

Mais impossible n’est pas Français ou plutôt FISCAL

Après avoir démontré statistiques locales et nationales à l’appui que la monnaie sonnante et trébuchante ne représente pas plus ( et de moins en moins) que 10 à 12 % des transactions dans les restaurants affichant les logos CG , tickets resto et autres , l’ardoise est revenue à une conclusion plus raisonnable puisque nous avons bien voulu transiger à ..130 KE !

QUESTION A TOUS LES LECTEURS ET PETIT SONDAGE :

Comment payez vous au restaurant( prix courant)

  • Espèces
  • – CB
  • Chèques
  • Tickets resto ?                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          Tout cela permet de conclure que le pouvoir exorbitant des vérificateurs de rejeter des comptabilités est excessif et démesuré car avec ce droit ils ne résistent pas à la tentation du massacre fiscal .
    A chaque fois que ces gens là utilisent ce droit ;, ils concluent à des invraisemblances et chose plus incroyable , le juge les suit car le raisonnement pseudo mathématique que personne ne vérifie est admis par cet énarcïde perclus de statistiques

CONSEIL AUX AUTO ECOLE SUR CE SUJET

Hier j’ai eu la bonne nouvelle qu’une auto école dont 2 établissements étaient en vérification donnant lieu respectivement à 600 KE de rappels en impôt , voyait ces rappels ABANDONNES  . ( ouf 1200 KE à la trappe )

Le service entendait redresser sur la base des élèves inscrit sur les bordereaux de présentation au permis de conduire mais avait omis de demander les documents adjoints indiquant l’auto école auprès de laquelle les élèves étaient inscrits . ( cerfa 02)

En effet les professionnels de ce secteur ont des contingents d’élèves à présenter qui diminuent s’ils ne les atteignent pas .

Il y a donc entente entre eux pour que l’un d’eux présente pour le compte des autres.

Jusqu’à présent le fisc était gagnant sur cette méthode des bordereaux …………….;jusqu’au CE qui le confortait  . !!!!

AH OUI :!!! mais ZORRO est arrivé ( moi)  . Je rigole !

Les documents adjoints nommés cerfa 02 n’étaient pas consultés auprès des direction des PC.

J’ai prouvé que d’une part se satisfaire des bordereaux était insuffisant et ne démontrait rien sans les cerfa 02 et d’autre part que seuls les CERAF 02 pouvaient indiquer si les élèves étaient ou non issus de l’établissement vérifié *

CONCLUSIONS : Pour toutes les auto écoles préparez vous aux contrôles fiscaux et suivez mon conseil ; pensez aux CERFA 02 !!!! ( vous savez tous ce que c’est)

Francis Le Poizat

A propos Francis Le Poizat

Bonjour , Cela fait un certain temps que j'interviens sur ce site . Certain veulent connaître mon historique. SIMPLE : Issu d'une famille très modeste ( père breton mousse à 12 ans et d'une mère Polonaise immigrée en 1938 pour bosser dans les fermes ) , 3 enfants son nés . Moi, le 2ème en 1950 . Pas de viande à table, seulement du poulet et du lapin production maison , pauvreté des années 50 obligeait. Donc, ces bons citoyens ne croyaient qu'en l'éducation et en l'espoir d'une vie meilleure pour leurs enfants suite à des études. Les bretons et les Polonais sont un mélange détonnant qui abouti à créer des être doublement entêtés et attachés à la parole donnée . J'ai donc commencé à travailler à 15 ans dans des petits boulots divers en continuant mes études secondaires et supérieures ( parfois 3 job en même temps et 3 heures de sommeil par jour ) et surtout aidé par mes parents pour le logement et les autres questions de simples contingences Vers l'âge de 24 ans, bac plus 5 en sciences économiques et droit je commence une activité dans le privé ( boursicotage) avec grand succès et pour m'éloigner de PARIS où une femme me "collait un peu trop", je vais à CLERMONT FERRAND en ayant appris ma réussite au concours d'inspecteur des impôts ( payés nourris et logés pendant un an) Le rêve.Et en plus des femmes à foisons ... je m'arrête sur une , je l'épouse et nous sommes encore ensemble 40 ans après . Elle me convainc de rester dans cet univers . N'ayant qu'un salaire modeste mais ayant réussi des opérations de bourse assez intéressantes , ce job n'était qu'une occupation dans laquelle je continuais à agir avec ma personnalité forte et nous avons obtenu un statut financier assez aisé, très envié par mes collègues et ma hiérarchie elle même . Inutile de vous dire le nombre de heurts que j'ai eu avec celle-ci qui me considérait comme un excellent technicien mais comme un mauvais fonctionnaire, car je n'obéissais pas . Moi, je répondais qu'ayant prêté serment de probité je ne pouvais me parjurer et que je ne pouvais faire mon travail qu'honnêtement. Ils n'ont donc jamais pu me prendre en défaut de faute professionnelle mais me reprochaient mon entêtement et le respect de l'honneur . L’OBÉISSANCE AVANT TOUT ! C'est ainsi. J'étais en fait indépendant et je n'ai jamais été à l'origine du dépôt de bilan d'une entreprise car je gardais secret par devers moi , mes rapports avec les administrés et à la fin, un accord de "gentleman agrément" était toujours trouvé honorablement . J'ai donc quitté ce "milieu" mafieux" in fine il y a 10 ANS, car fatigué de cette course à la "fiche statistiques" et écœuré par ces olibrius obnubilés par leur carrière de "petits fonctionnaires" le doigt sur la couture du pantalon . Cela fait donc un temps certain qu'après avoir acquis des "connaissances" parfaites dans le domaine fiscal, je les utilisent contre mes anciens "congénères" qui sont restés toujours des singes . Mon dernier Directeur, quand j'ai quitté le fisc m'avait demandé ce que je ferais ensuite et lorsque je lui ai annoncé ma reconversion en avocat fiscal, a été soudainement outré en hurlant "ON VOUS A NOURRI" et maintenant vous allez nous attaquer avec tout ce qu'on vous a appris ? J'ai répondu que j'avais été payé ( mal) et non nourri pour faire du bon travail et que maintenant j'allais travailler aussi bien pour un meilleur rendement EH OUI MONSIEUR. ET AVEC UN PLAISIR IMMENSE ET INCOMMENSURABLE Un petit plus ! Je connais ces gens là car je les ai pratiqué de nombreuses années et ils savent que je sais tout d'eux. Ils vous font croire qu'ils sont vertueux , donneurs de leçons et respectueux des lois ? C'est tout le contraire . J'ai fais une liste pendant tout le temps que j'y étais et j'ai des noms et des faits, hélas, prescrit tel qu'un directeur divisionnaire chargé du contrôle fiscal qui ne payait pas ses impôts parce qu'il ne déposait pas de déclaration . Tout simple et tranquille! De même, un Directeur chargé des succession et de l'ISF qui dépassait les limites de 10 fois, et qui bien entendu, se désempressait de déclarer. Un autre qui ne déclarait que la moitié de ce qu'il touchait au nom d'une prétendue exonération pour frais de mission inexistante . Ces gens là ? INTOUCHABLES! ET CE SONT EUX QUI VOUS ASSIGNENT EN JUSTICE POUR VOUS SAISIR ET MONTER DE GRADE AVEC (50 % de leurs rémunérations non soumises aux charges sociales - PRIMES hors salaires ! - ) CONCLUSION : Y a t-il une morale publique ? Vu de l'intérieur je suis témoin que NON ! Et ils n'osent pas m'affronter par crainte de divulgation des réalités sordides de ce milieu . Croyez en mon expérience au sein du "saint graal" ces gens là sont malhonnêtes et se foutent de l'HUMAIN . Ce qui compte n'a rien à voir avec ce qu'ils annoncent , leur carrière , leurs résultats statistiques , la compétition interne et surtout le VASE CLÔT dans lequel ils évoluent ensemble sans voir l'extérieur : équité ; morale ? etc ...........? ils s'en foutent ? ILS SONT ENTRE EUX, ET VOUS N'EXISTEZ PAS AUTREMENT QU'EN TERME DE DOSSIER ! Et l'être vivant derrière ? rien à foutre !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

4 réflexions au sujet de « CONSEILS FISCAUX GRATIS A SUIVRE IMPERATIVEMENT »

  1. Merci M Le Poizat pour vos conseils et merci à M Dumas et Bolling et autres auteurs de ce blog.

    Lorsque j’étais étudiant, j’étais de gauche et pour la solidarité. Je pensais que l’école, la médecine, les routes et tout le service public étaient gratuit. Je considérais notre système de retraite par répartition comme une chance. J’avais été actif dans les manifestations contre le CPE. Ma haine des patrons et fameux actionnaires étaient au plus eux. Pour moi, ils se gavaient et c’est pour cette raison qu’il y avait du chômage et de la misère.

    Après des études universitaires théoriques inutiles, je me suis lancé dans l’entrepreunariat. J’ai alors découvert que rien n’était gratuit. En 10 ans de scolarité étatique obligatoire, je n’avais jamais ouvert un code civil ou un code général des impôts. Mes années d’entreprenariat m’ont fait comprendre que l’état se sert en premier quel qu’en soit le résultat de l’entreprise. Si vous vous plantez, vous devrez payer des charges sociales et les frais bureaucratiques imposés par l’État. En tant qu’entrepreneur, votre rôle est avant tout de collecter des impôts à vos frais bien sûr. Ainsi, un salarié ne voit pas qu’il travaille 1 jour sur 2 pour des organismes « sociaux » et 20% de sa consommation est taxée par l’État. Le locataire ne peut pas comprendre qu’il paie la TEOM dans son loyer. Seul les entrepreneurs et les professionnels de la compta et du droit sont au courant. Les professionnels n’ont aucun intérêt à rendre le droit accessible car c’est leur fond de commerce.

    Maintenant, je déteste l’État et ses méthodes surtout lorsqu’on voit l’argent gaspillée (guerres, armes, doctorant qui travaille sur des projets de recherches inutiles, détournement de fonds sans conséquence pour nos élus, subventions et exonérations aux entreprises détenus par les copains, la fiscalité des intérêts bancaires etc, etc).

    Actuellement, je cherche à optimiser ma fiscalité pour être moins dépendant de cet État spoliateur. Vous Francis Le Poizat, est-ce que vous gérez ce genre de dossier ou est-ce que votre rôle est de gérer les contrôles fiscaux en limitant les dégâts? En lisant un article sur les EOSI (Externalisation Offshore du système d’information), je voulais savoir s’il était possible de créer une société dans un autre pays européen qui aurait pour rôle de facturer le temps de gestion (faire la compta, l’informatique, le gestion des clients, de la pub, d’Internet, etc, etc). En lisant, le Memento Fiscal dans la partie évasion fiscale internationale, je ne trouve pas ça très clair. Si j’ai bien compris, ce n’est pas illégal si les factures correspondent à de vraies prestations et ont été faites dans le pays étrangers en question? Est-ce qu’il est aussi simple pour l’état de bloquer un compte ou se servir dessus si le compte est dans un autre pays? Est-ce que ce genre de statégies n’est pas voué à l’échec car l’état est tout puissant et au final, ce qui est écrit dans le Mémento Fiscal ou CGI n’ai pas respecté?

    Franchement, ce blog est intéressant mais déprimant. J’ai l’impresion qu’il n’y a pas de solutions à part arrêter de travailler et se contenter du RSA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *