Coquille chez Reuters

Sous le titre « Des révélations intimes gâchent la rentrée de François Hollande » on peut lire aujourd’hui, parlant de sa concubine déclarée, dans une dépêche de Reuters : « …Elle était encore a ses côtés mardi pour la traditionnelle galette républicaine partagée chaque année… au sein du palais présidentiel » Il fallait lire évidemment « la traditionnelle galipette présidentielle ».

Là, voyez-vous, je me marre.

En cette époque difficile, notre Président courage prend tous les risques, comment ne pas penser à la fin atroce de Felix Faure ou du cardinal Daniélou, qui eux aussi eurent en charge de lourdes responsabilités, y laissant même la vie.

Que ces disparitions prématurées aient fait rire une large partie du pays peut, je suppose, être considéré comme une atteinte à la dignité humaine ou encore à la vie privée. Mais bon, le bon peuple se marre comme il peut, j’en fais partie, je connais la question.

Notre bien aimé Président pourrait sucer avec bonheur une pastille de Vals pour faire passer la pilule. Elles sont parfaites pour les ballonnements et  difficultés gastriques, ainsi bien sûr que pour la grippe, alors que le bon peuple est justement sur le point de le prendre en…

Après tout me direz-vous si les balades nocturnes en scooter lui dégagent à la fois les sinus et les burnes, c’est autant de gagner pour les dépenses de la sécurité sociale. Vous avez raison.

La performance et l’abstinence sont depuis longtemps un sujet controversé chez les entraineurs des grands champions. Je suppose que les « coaches » de notre président n’échappent pas à la règle, ils doivent être en train de s’étriper sur le sujet.

En règle générale, l’abstinence est conseillée avant les grandes épreuves. D’un autre côté les épreuves que traverse la France paraissant devoir s’éterniser, peut-être pendant des années, était-il raisonnable d’envisager pour notre champion une aussi longue période d’abstinence ?

Bon, on ne va pas en faire un fromage, il est temps de clore cette amusante parenthèse.

Revenons aux choses sérieuses. Au déficit abyssal de notre pays, à cette dette inspirée par les achats de voix que génère notre vénérable démocratie, à un niveau nullement atteint ailleurs.

Il va bien falloir se mettre à la rembourser. Pour cela l’Etat va devoir trouver de l’argent. Ce n’est pas une chose facile.

Alors, s’il vous plait, un peu de respect pour ceux qui s’engagent dans cette voie étroite de l’aumône. Un peu de respect pour notre Président qui quête.

Il le fait avec énergie et compétence. Certes, au départ, il a été abusé par un quêteur défroqué, mais il a sévi. Depuis, chaque homme politique a déballé son paquet en place publique, tout a été passé au crible, heureusement tous sont pauvres (ou presque) c’est une garantie.

C’est la certitude qu’ils ne se sont pas enrichis. Evidemment c’est un peu inquiétant pour nous, s’ils n’ont pas été capables de s’enrichir, comment pourront-ils nous enrichir ? Là, je n’ai pas de réponse.

Et puis, c’est Samedi… on verra la semaine prochaine. Enfin Mercredi, parce que j’ai des RTT à récupérer.

Bien cordialement. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

4 réflexions au sujet de « Coquille chez Reuters »

  1. c’est l’homme NORMAL qui nous gouverne.. AVEC SON GOUVERNAIL DE VICE ET LUXURE. QUEL HONTE POUR LA FRANCE. Un président incapable de contenir ses pulsions.

  2. Bjr,
    Celui-là il bat des records de sa spécialité ès conneries…pas besoin de lui mettre des batons dans les roues du scooter, il se les met tout seul.
    Ce que je constate: il y en a une qui avance surement et les Français vont aller vers elle rien que déja pour sanctionner les escrocs et les bons à rien (quoique certains cumulent les 2 aptitudes) locataires de l’Elysée.
    Ah que le Marine me va si bien 😀
    @+

  3. l’amusant eut été qu’il ai fait l’X également…mais nous sommes en présence d’un père de famille assez nombreuse…non marié..qui en plus d’une concubine a une maitresse…(de plus)….et qui a la prétention de moraliser la vie publique….il devrait commencer à moraliser la sienne de vie…Nous devenons la risée du monde entier…Notre pays a besoin d’un chef et non d’un gigolo..pour résoudre ses problèmes….et il en a des problèmes et non des moindres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *