David PUJADAS : faux journalisme mais vraie propagande

Bonjour,

Avant de visionner la vidéo ci-dessous, veuillez cliquer sur ce lien : « 24H Pujadas, l’info en question » . Il vous emmènera sur le « replay » de l’émission du 3 Novembre 2017. Soyez patient car vous devrez peut-être subir d’abord un écran noir et 7/8 minutes de pub avant de pouvoir la visionner

Vous allez être surpris par l’émission visible avec le lien. Elle véhicule des idées convenues que nous savons fausses et une dose de propagande exceptionnelle.

Vous allez avoir des difficultés à visionner jusqu’au bout de cette ignominie, mais soyez tenace, vous devez connaître l’horreur pour pouvoir vous défendre et sauver votre peau et vos biens.

La lutte promet d’être sans pitié.

Bien cordialement. H. Dumas et E. Bolling

 

 

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

4 réflexions au sujet de « David PUJADAS : faux journalisme mais vraie propagande »

  1. Bonjour Henri,

    J’ai vu votre vidéo.

    Bien entendu, je partage entièrement votre colère !

    Quelques commentaires qui sont valables pour tous ceux qui consultent le site TF :

    – vous avez eu le nez creux de refuser de participer à cette émission car j’ai connu quelqu’un (aujourd’hui décédé) qui partipait régulièrement à des émissions de télé : totalement incontrolable et imprévisible, le sujet annoncé n’est pas nécessairement celui abordé et surtout bien souvent vous pouvez servir, involontairement et même malgré vous, de caution à une émission qui peut relever, comme c’est visiblement le cas en l’espèce, de la propagande pure et simple !

    – nous sommes bien en présence d’un totalitarisme rampant qui avance masqué.

    – bien entendu, pour être déchu de ses droits civiques il faut un jugement pénal prononcé par un juge de l’ordre judiciaire devenu définitif (après épuisement des voies de recours). la proposition faite par certains relèvent donc de la manipulation pure et simple.

    – cette émission entre dans le cadre de la vaste propagande qui a lieu actuellement sur l’audio-visuel public à propos de la fraude fiscale, l’optimisation fiscale et tente de manipuler la population qui ne paie pas d’impots pour lui faire croire qu’elle est la victime des riches qui en paient (car forcément ce ne sont que les riches qui paient des impots).

    – Eric Verhaeghe sur le site « décider et entreprendre » a écrit un article sur le sujet et a bien cerné le problème.

    Bien à vous !

  2. vous avez été choque .par une émission.
    mais malheureusement la vrai vie ( des vrai gens) ce ne sont pas , les fraudeurs a la taxe carbone, qui s’éclatent avec leur fric
    mais ca –> https://www.youtube.com/watch?v=PX4JVi52y2c

    et vous en voulez encore ( toujours + fort )
    https://www.youtube.com/watch?v=d_FH1n8pbWA

    et un petit lien sympa afin de vous détendre avant l’apéro !!
    https://www.youtube.com/watch?v=vGtniYl1ps0

  3. « Quand le pillage devient un moyen d’existence pour un groupe d’hommes, qui vit au sein de la société , ce groupe finit par créer pour lui-même tout un système juridique qui autorise le pillage et un code moral qui le glorifie . « Frédéric BASTIAT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *