Devons-nous nous y faire ?

Il fut une époque où le maillage des banques privées permettait à chaque entrepreneur d’évoquer ses problèmes de trésorerie avec un « patron-banquier » responsable.

Or, en économie, quoi de plus intime, de plus personnel, de plus original que la trésorerie d’une entreprise ?

Aujourd’hui, conséquence des rachats et des regroupements, il ne reste qu’une poignée de banque et partout les « patrons-banquiers » ont été remplacés par des « guichetiers ».

Au départ, cela parut un avantage. Economies d’échelle, masse monétaire colossale à la disposition des patrons des nouvelles structures, succursales somptueuses, jeunes « cadres-guichetiers » enthousiastes.

Puis, patatras, le lien psychologique, ténu mais vital, entre l’entrepreneur et sa banque s’est rompu. Son originalité a disparu au profit du « PROTOCOLE ».

Ah, le protocole.

Ce truc qui nous transforme en objet, qui supprime l’originalité de chaque homme, de chaque situation. Ce fœtus du collectivisme. Cette trisomie de l’économie.

Conséquence : la connexion entre l’entreprise et la banque s’est tellement détériorée que l’on peut considérer qu’elle a pratiquement disparu et que ce qui en reste est complètement parasité. C’est un coup fatal porté à l’économie et au libéralisme, qui ne pourra pas se réparer d’un coup de baguette magique.

Signe des temps, marqueur du collectivisme, le protocole s’installe partout en lieu et place du raisonnement d’espèce, de la recherche de solution pour chaque homme et pour chaque situation.

Il en est ainsi à l’hôpital, tout particulièrement pour les vieux. Alors que cette population d’une grande fragilité aurait justement un besoin impératif de solution personnalisée et non de protocole.

C’est aussi le cas pour la justice. Même si magistrats, avocats et autres acteurs des « représentations-spectacle » de la justice font semblant de se pencher indépendamment sur chaque dossier, en réalité il n’en est rien. Tous sont pris dans les protocoles qui s’imposent à eux, les verdicts n’étant que la résultante du protocole qu’ils pensent devoir appliquer, sans analyse possible des particularités.

Comment notre société a-t-elle pu ainsi se scléroser, se collectiviser, au point d’effacer les problématiques individuelles et de leur substituer des protocoles déshumanisés ?

La réponse bateau.

La pensée majoritaire est que cette situation serait liée à notre surnombre. Celui-ci imposerait une pensée globale, engloutirait en quelque sorte l’idée individuelle, il ne serait pas possible d’échapper à cette situation, le protocole serait la seule voie pour vivre ensemble.

Je n’y crois pas.

Je pense sincèrement que, quelque soit le nombre, observer chaque situation et chaque individu est possible, aussi bien pour un banquier, un juge, un médecin que pour tout autre acteur social.  Par contre, comprendre la situation observée est une autre paire de manches. C’est là que réside le problème.

Comment détecter et mettre en place, dans chaque activité, celui qui pourrait en comprendre toutes les facettes au point de pouvoir y être positivement actif sans s’appuyer sur un protocole, mais au contraire en tenant compte de chaque situation, de chaque acteur.

La recherche de celui-ci ne peut être qu’empirique, diversifiée et libre.

Tout le contraire de notre organisation sociale.

Je veux dire que la connaissance n’est pas suffisante pour donner à un responsable l’humanisme nécessaire à la parfaite compréhension des arcanes humaines de telle ou telle activité.

Conclusion

Vous l’avez compris, je crois que la responsabilité de la « protocolomanie » qui nous dévore, nous ramène au rang d’objets, cannibalise notre humanité, est l’Education Nationale.

Ce monstre a l’incroyable prétention d’être le seul à pouvoir décider de ceux qui, uniquement armés du savoir qu’ils ont absorbé, seraient compétents pour être les acteurs et les décideurs de notre société. Alors que, la plupart du temps, leurs outils se limitent aux protocoles qu’ils ont appris par cœur. Les autres, ceux qui auraient naturellement les sensibilités nécessaires à une vision humaine, sont éliminés.

Le niveau supérieur de cette organisation hémiplégique est l’ENA.

Bien cordialement. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

4 réflexions au sujet de « Devons-nous nous y faire ? »

  1. Bonsoir l attentat de serajevô tronque toujours la même chose on ne parle
    Pas de cette ste secrète la main noire qui a envoyé les trois jeunes qui en faisaient
    Partie et qui a commandité tout cela? Cherchez et vous trouverez toujours pour les mêmes raisons le fric pour certain,et la mort pour de millions d hommes et de femmes??!! L horreur du politiquement correct!! On nous prend vraiment pour
    Des idiots?!!

  2. Bonsoir commémorations hypocrites alors que l on prépare les guerres avec
    Autant de précautions et avec les deux grandes fortunes du monde !!? En plus
    Lire l historien guillemin henri décédé en 1992 qui parle de la banque de France
    Qui n a rien de la France si ce n est des capitaux prives cf la manipulation de
    Napoléon et ou la dette de la France aux rotschild est si importante qu on ne
    Pourra jamais rembourser c est ainsi qu on asservit un peuple?!! Et non content
    De ça Pompidou était de la banque rotshchild et voilà maintenant macron issu
    De la même banque aux affaires françaises??!

  3. Même en crèche c’était devenu des protocoles
    ce n’était plus de belles rencontres et accompagnement a l’autonomie avec sa famille
    On se demandait qui avait bien pu pondre de telles âneries ,surement fait par des technocrates ayant jamais travaillé en crèche ou ayant eu des enfants.

    Une horreur a appliquer sur le terrain, la petite enfance dé-humanisée , des usines à bébés
    ex : le temps de change d’un bébé le repas était calculé avec des temps de gestes positionnés .
    Devoià lever un enfant qui dormait et partait au moment de la sieste à cause du forfait choisi par les parents( règle CAF remplissage maxi ) pour le remplacer par un autre qui devait aller dormir. Facile sur le papier MDR quant il se met a hi- hi à hurler
    Par déontologie et éthique professionnelle J’ai refusé de travailler comme cela
    oui la banque c pareil

  4. Bonjour je ne sais pas s il faut s y faire mais ce que je sais c est qu un groupuscule
    A organisé depuis deux cents ans le destin prépare de la destruction de l humanité
    Que les banquiers toujours eux sont les agents destructeurs car si vous reprenez
    L histoire la saga des banquiers a organisé tout cela cf Rotschild et Rockfeller
    Ce sont ces lignées qui ont constitué les premières fortunes dans le monde et qui
    Financent les guerres et qui avec le groupe bildeberg organisent la 3ème guerre
    Mondiale avec destruction prévu des 2/3 de l humanite. Et comme tout se tient
    dans la pensée associative nous avons dans tous les pays du monde une ramification de ces groupes ou les chefs d état sont quasiment téléguides.
    Regardez qui étaient présents a la dernière reunion juin 2015 de ce groupe en
    Autriche regardez aussi l assurance d un Juppe pour la prochaine présidentielle
    Mais comme par hasard le président du groupe est le PDG AXA ami de hollande
    Énarque et la reunion de Royaumont réunissait sous la houlette de ce PDt un
    Certain nombre de personnes que vous reconnaîtrez Sur la vidéo a savoir Fillon
    Et bien d autres qui sont allés se former?! Pour les temps futurs qui sont aujourd’hui très proches la 3ème guerre mondiale étant pour certains déjà commencée. Alors pauvres petits citoyens que nous sommes a qui on va faire
    Subir les invasions massives de sauvages je ne sais pas ce que vont devenir nos
    Enfants??!! Le premier ministre en fait partie laplupart des chefs d état sont désignés par ce groupe B… Pas étonnant que l alternance soit respectée? Une
    Troisième force politique déjoue les plans??!! Bien que cette 3 e force soit
    Également chez les maçons ??!! Alors une seule chose essayer de survivre??!!
    Car même notre santé est menacée par l alimentation qui sera sur le marche
    Ainsi que l industrie pharmaceutique et la medecine qui lance des produits
    Plus que nocifs vaccins statines produits contenant de l aluminium qui favorisent
    La maladie d alzheimer et plus il y aura de démences plus on pourra les éliminer
    Le problème est que avec la mondialisation on ne pourra s échapper nulle part
    Sur la planète c est une vision en cours de réalisation qui obéit a un plan satanique de destruction??!! C est impressionnant de comprendre ce qui nous
    Attend et de savoir que c est un Rotschild qui avec une genealogie époustouflante
    a pensé il y a deux cents ans ce plan destructeur. Pas rassurant n est ce pas? Je
    Comprends pourquoi certains écrivent ‘Jésus quand vas-tu revenir »? Effectivement
    C est bien une destruction de la chrétienté qui se profile avec l islam et que cela
    Permettra de dire par la suite que c est ce conflit qui a ravagé la planète??!! Bien vu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *