Éradiquer la violence ? Chiche ! Alors, commençons par le commencement !

Autant l’avouer d’emblée : je viens de traverser un désert… du moins numérique. Pendant plusieurs jours, absence totale de connexions internet. Aujourd’hui, un peu de connexion, à condition cependant de ne pas abuser, ou de se contenter de peu…

Dans un tel environnement, on lit d’abord les textes des amis, puis les titres « Google », histoire de « prendre la température ».

Une lecture qui me laisse plus atterré que perplexe. Vu de loin, en tout cas, voilà un président français prêt à utiliser l’armée contre le peuple, un général, celui-là même qui a refusé que ses hommes fassent leur devoir lors de la tuerie du Bataclan expliquer froidement que ses troupes n’hésiteront pas à tirer cette fois… tandis que se prolonge sans vergogne la manipulation du pouvoir qui consiste à distiller au cœur même des gilets jaunes exactement ce qu’il faut de dose de Black Blocs pour déconsidérer les premiers et leurs pourtant bien légitimes revendications : entre personnes (aisées) de bonne compagnie, la cause est entendue ! Là où il y a du gilet, il a de la violence. Inacceptable ! Donc, éradiquons au plus vite, les gilets, pour éradiquer la violence.

Éradiquer la violence ? Chiche ! Mais en ce cas, il faut commencer par le commencement. Et le commencement, c’est que l’actuel président de la République commence par se remettre en cause  ! Je l’ai déjà dit ici, et tant pis, si je radote : la lecture que font nos pouvoirs publics et nos élites de notre constitution est une lecture dévoyée.

Lecture dévoyée : un président de la République jouissant d’un contrat à durée déterminée, un gentil C.D.D. d’au moins cinq ans, pendant lequel il fait ce qu’il veut, signe les accord internationaux qui lui conviennent et n’a de comptes à rendre à personne. Non, non, et encore non, notre Constitution, ce n’est pas cela, c’est même le contraire de cela.

Le président de la République est élu pour appliquer le programme d’une majorité (et non le sien) ; aussitôt qu’il y a le moindre doute sur la réalité de cette majorité, d’une façon ou d’une autre, il faut retourner devant les électeurs. Ce qu’a toujours scrupuleusement respecté l’initiateur de notre Constitution, le Général de Gaulle. C’est cette démarche et elle seule qui légitime le pouvoir. En dehors d’elle, le pouvoir, devenu illégitime, fait subir au peuple la pire des violences, celle de sa dictature.

Je ne dis pas que le président de la République est aujourd’hui illégitime. C’est ce que semblent indiquer tous les sondages, mais sondage ne vaut pas élection. Je dis seulement qu’aujourd’hui la question de sa légitimité se pose. Une seule façon d’y répondre : revenir devant le peuple. Si le peuple redonne le pouvoir aux mêmes, il conviendra alors, mais alors seulement, de remiser les gilets, et faire taire les claviers des râleurs de mon espèce.

Tout le reste n’est que bavardage pour la forme (grands débats et autres singeries), et violence réelle pour le fonds, violence policière aujourd’hui et peut-être militaire demain. Revenir devant le peuple, pourtant, cela paraît tellement simple ! À moins que cela ne fasse peur à certains ?

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 réflexions au sujet de « Éradiquer la violence ? Chiche ! Alors, commençons par le commencement ! »

  1. Bonjour d ou vient la violence? Du pouvoir en place de facon illegitime ét illégale?! D ou vient la violence des lois des illegitimes Qui sont illégales .
    Comme chacun sait la france n a plus de constitution il n y a plus de séparation des pouvoirs decret Valls du 5 décembre 2016 nous sommes je pense nombreux à le savoir aujourdhui. Plus de Constitution plus de pouvoir judiciaire plus de
    Pouvoir judiciaire plus de possibilite de juger?! Toutes les lois deçrets pv
    Ordonnances jugements depuis le 1 er janvier 2017 sont nuls et non avenus.
    Loi des 80kmh illégale loi sur les vaccins illégale bien sur les médias officiels
    Aux ordre du pouvoir n en parlent jamais. La justice aux ordres avec un
    Procureur désigné par macron c est ca l indépendance de la justice?! Les tribunaux de commerce Qui pillent littéralement les citoyens la justiçe
    Ne bougent pas ni mme belloubet ni les procureurs. Fisc tribunaux de commerce
    Pillent les francais. Pillage organisé soutenu par l etat la loi macron 2015 sur la
    Protection résidence principale promulguée en 2017 n est pas appliquée par
    Les tribunaux de commerce Qui continuent à vendre les maisons et appartements aux enchères alors que loi macron et cour de cassation s y opposent formellement! D ou vient la violence?! Si çe n est de tous ces escrocs?! Si vous
    Connaissez des liquidés à Qui on a volé spolié ie vol avec accord Ou silence de

    L etat dites leur qu ils agissent que tout ceci est illégal. Ils peuvent récupérer
    Leur maison ils ont cinq ans pour faire annuler la vente mais qu ils agissent tout de suite . Une certaine mme SIVERIA juge commissaire à Grenoble a fait vendre
    Une maison pour en faire son agennce immobiliere ?! Déposez des plaintes à mme Bachelet Michelle haut commissaire à l ONU à Genève pour dénoncer
    Les violences faites aux. Citoyens français agriculteurs font un se suicide
    Tous les deux jours aus artisans commerçants PME professions libérales. Si vous avez encore un peu de temps déposez plainte à la cour pénale internationale
    La HAYE pour lutter contre cette violence tous azmuts faite aux vitoyens francais des gilets jaunes aux liquidés ?! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *