France, Danemark, Finlande : un sacré podium ! PAR JEAN NOUAILHAC

Cet article vient en complément de mes précédents.
On le trouve dans « Le Point » de ce jour.
Ces trois pays européens se partagent régulièrement les titres de champion du monde et champion d’Europe des prélèvements obligatoires et des dépenses publiques.
Pour la France, dans ces deux compétitions, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. D’abord la mauvaise : malgré des efforts considérables et une conscience professionnelle digne d’éloges, nos énarques-inspecteurs des finances que le monde entier nous envie n’ont pas réussi à gagner le titre de champion du monde des prélèvements obligatoires, selon les calculs de l’OCDE rendus publics ce jeudi 23 novembre.

C’est le Danemark qui a remporté le cocotier avec le score magnifique de prélèvements obligatoires (P.O.) de 45,9 % du PIB pour l’année 2016. Rappelons que ces P.O. rassemblent tous les impôts, taxes et charges sociales que subissent les habitants des pays considérés. Dans cette compétition qui réunit les 35 pays les plus riches du monde, la France tire néanmoins son épingle du jeu, avec un taux de 45,3 % de prélèvements obligatoires, ce qui lui donne une seconde place amplement méritée au tableau d’honneur des pays les plus matraqueurs.

Champions

Dans la vedette capitonnée qui n’arrête pas de faire actuellement des allers et retours sur la Seine, entre le paquebot de Bercy et l’Assemblée nationale, à l’occasion de l’examen du budget 2018 par les députés, nos énarques-inspecteurs des finances de service faisaient grise mine ce jeudi noir, et on peut les comprendre : eux qui se croient les plus doués et les plus grands spécialistes du monde dès qu’il s’agit d’impôts et de prélèvements sociaux, se faire doubler par des Danois, quelle incongruité ! Quelle injustice !

Ce taux français de 45,3 % est en effet très élevé et très difficile à obtenir, car il représente 11 points de plus que la moyenne des pays de l’OCDE, ce qui veut dire que les Français paient près de 250 milliards d’impôts, de taxes et de charges sociales de plus que la moyenne des pays riches. Et que, par curiosité, pour être dans la moyenne de la seule zone euro, il faudrait que la France ramène son déficit annuel des 83 milliards (prévus en 2018) à 33,5 milliards d’euros et qu’elle réduise ses dépenses publiques de 190 milliards. Autant dire qu’à Bercy, c’est hors de question !

Cœur vaillant

Heureusement, pour nos énarques-inspecteurs des finances, la crème de la crème, l’élite de l’élite dans l’Hexagone, il y a une bonne nouvelle : les Français restent officiellement champions d’Europe des dépenses publiques pour l’année 2016, avec 56,2 % du PIB, devant la Finlande avec 56,1 %. Ce titre de champion d’Europe nous avait échappé ces dernières années, la Finlande semblant indéboulonnable, mais à cœur vaillant rien d’impossible. Nos magnifiques spécialistes de Bercy l’ont finalement emporté d’une courte tête avec un écart de 0,1 % dans un véritable sprint au finish, comme au sommet d’un col du Tour de France !

Avec ces 56,2 % de dépenses publiques selon les experts d’Eurostat, notre vénéré pays peut s’enorgueillir également d’avoir remporté la palme au niveau mondial des économies développées. « S’il faut mettre de côté quelques pays à l’économie très administrée, comme le Venezuela, le Zimbabwe ou la Corée du Nord, il n’y a aucun autre pays de l’OCDE où les dépenses publiques soient supérieures », a précisé François Écalle, ancien membre de la Cour des comptes et animateur du site internet Fipeco, spécialisé dans les finances publiques. Nos chers et même très chers énarques-inspecteurs des finances peuvent être fiers : ils ne sont dépassés dans le monde que par des pays comme le Venezuela, le Zimbabwe et la Corée du Nord, tandis qu’en Europe, ils sont à la lutte à couteaux tirés avec le Danemark et la Finlande… Finalement, c’est un peu comme dans le sport : on a les compétiteurs qu’on mérite !

sur le  web:       http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-nouailhac/nouailhac-france-danemark-finlande-un-sacre-podium-26-11-2017-2175236_2428.php

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

4 réflexions au sujet de « France, Danemark, Finlande : un sacré podium ! PAR JEAN NOUAILHAC »

  1. bon je sais , c’est hors sujet de sa majesté mais c’est marrant car il me semblait que j’avais entendu dire que la représentation nationale c’est comme les nomination gouvernementales, les bonnes personnes au bon poste !!
    .
    Il était une fois un roi qui voulait aller à la pêche.
    Il appelle son météorologue et lui demande l’évolution pour les heures suivantes.
    Celui ci le rassure en lui affirmant qu’il pouvait aller tranquillement à la pêche car pas de pluie.
    Comme la reine vivait près de là où il irait, le roi revêtit ses plus beaux atours.
    Sur le chemin, il rencontra un paysan monté sur son âne qui en voyant le roi lui dit: «Seigneur vaut mieux que vous rebroussiez chemin car il va beaucoup pleuvoir dans peu de temps. »
    Bien sûr, le roi continua en pensant: «Comment ce type peut il mieux savoir que mon spécialiste très bien payé qui m’a indiqué le contraire.
    Poursuivons.  »
    Et c’est ce qu’il fit … et bien sûr il plu à torrents. Le roi trempé, sa reine se moqua de le voir dans un si piteux état.
    Furieux, le roi retourna au palais et congédia son employé. Il convoqua le paysan et lui offrit le poste, mais le paysan refusa :
    «Seigneur, je ne suis pas celui qui comprend quelque chose dans ces affaires de météo ni de climat, mais je sais que si les oreilles de mon âne sont baissées alors ça signifie qu’il va pleuvoir  »
    Et le roi a embauché l’âne…

    C’est ainsi que commença la coutume de recruter des ânes pour les postes de conseillers les mieux payés.

  2. bon , j’dis ca , J’ dis rien mais comme je suis très bête et que parfois je comprends pas trop la langue de VOLDEMOR
    il fut un temps ou j’ai été redressé pour des frais (qui étaient réels) déclarés, a une résidence réelle  » en France  » mais qui pour le fisc était par pure convenance personnelle, alors qu’a cette époque j’ai été lourdé, separé..;etc déménagé a 100km et que le nouveau boulot m’est passé sous le nez, puis réaménagé ailleurs et que je me suis retrouvé pauvre comme JOB ( pas celui de mission impossible) je ne suis pas tom CRUISE mais plus celui de tom serviteur qui meurt de trouille fasse au MAL de l’éternel TA
    JOB 1.11 Mais étends ta main, touche à tout ce qui lui appartient, Et je suis sûr qu’il te maudit en face. 12 L’Eternel dit à Satan : Voici, tout ce qui lui appartient, je te le livre; seulement, ne porte pas la main sur lui. Et Satan se retira de devant la face de l’Eternel.

  3. nous devrions être fiers, Tel BAR TABAND

    on exporte DANS LE MONDE le savoir faire de nos vérificateurs dans des pays comme LEX con-GO belge dans la lute fiscale afin de les aider via liste dictateurs-entreprises -PAMPERS.
    c’est pour dire que nous avons une section D’ASSAULT de la tva A-vionique, les top guns de de la tva et des réseaux FINTECH , des plombiers des cours des matières premières , les contre amiraux patrons de bateaux fiscaux …
    bon, c’est vrai ils n’ont pas vu les flux de TVA détournés sur l’air ( une paille..6 milliards) mais on ne eux pas leur en vouloir et les phobies déclaratives de certains politiques
    Ou alors c’est comme nos députes européens qui se mettent tout da la poche ou politiques français dont IRFM sert a leur payer des locaux de campagne .. enfin (pas forcement dans les campagnes) et qu’il s’attribuent en bien propre ou alors revendent avec profit-et (sans) – ROLE
    MAIS , avec nos fonctionnaires surentraines, près du BURNE-OUT et on ne peux pas leur en vouloir , il ne peuvent pas être partout ..

    allez encore un bon exemple de nos Z’ailles-lites fiscales , qui s’envolent vers des paradis fiscaux ou FIASCO.
    c’est con que ca ne fasse progresser non PIB et que ca nous coute un bras en défraiements ET je me pose une question ..est que pour ces travailleurs de l’ombre en déplacement .. il y a des déclarations de ce type
    https://www.impots.gouv.fr/portail/files/formulaires/2494-sd/2016/2494-sd_243.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *