France, sortir de l’étatisme pour sortir de l’impasse : la solution libérale. « Ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas. ».

7ème Weekend de la Liberté du 23 au 25 septembre 2016
France, sortir de l’étatisme pour sortir de l’impasse : la solution libérale. « Ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas. ».

L’objet du Cercle Frédéric Bastiat est de faire connaître Frédéric Bastiat, économiste français du XIXème siècle.

Son but est de propager sa philosophie de liberté, d’initiative et de responsabilité individuelles, face à l’État, cette « grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde ». Frédéric Bastiat promeut le libre-échange, la liberté économique et défend les Droits Naturels individuels universels qui sont la Propriété, la Liberté et la Personnalité. La spoliation légale est ce qui porte atteinte à ces Droits.

« C’est ce qui est arrivé. La chimère du jour est d’enrichir toutes les classes aux dépens les unes des autres; c’est de généraliser la Spoliation sous prétexte de l’organiser. Or, la spoliation légale peut s’exercer d’une multitude infinie de manières; de là une multitude infinie de plans d’organisation: tarifs, protection, primes, subventions, encouragements, impôt progressif, instruction gratuite, Droit au travail, Droit au profit, Droit au salaire, Droit à l’assistance, Droit aux instruments de travail, gratuité du crédit, etc. Et c’est l’ensemble de tous ces plans, en ce qu’ils ont de commun, la spoliation légale, qui prend le nom de Socialisme. » La Loi
L’État comme les individus sont tenus de respecter ces Droits Naturels. C’est Juste et cela va bien au-delà de l’économie.

Pour nous, tout individu qui naît est naturellement libéral. Après cela se gâte. Certains basculent du côté obscur de la Force et deviennent des adeptes de la spoliation légale parce que c’est plus facile. Il reste quand même dans le subconscient de bien des gens quelques traces du libéralisme originel. Ainsi quand ils agissent à leur niveau, ils agissent en libéral…sans le savoir. C’est pourquoi il ressort des discussions en tête à tête que, si bien des gens pensent nos idées bonnes, ils ont du mal à concevoir une société construite autour du respect des Droits naturels, par les individus comme par l’État.

Le Cercle Frédéric Bastiat ne fait pas de politique, il ne présente ni ne soutien aucun candidat. Cela rend sa parole d’autant plus libre. De plus, pour préserver son indépendance et sa liberté il ne reçoit aucune subvention.

Le Cercle ne s’interdit pas, conformément à ses statuts, de participer en toutes circonstances au débat d’idées, pour faire connaître aux Français ce que celles de Frédéric Bastiat apporteraient de bénéfique au pays si elles étaient appliquées.
C’est un rôle éducatif et culturel. Educatif car il est nécessaire d’ouvrir les yeux et l’esprit de beaucoup de nos compatriote sur leur histoire, sur le libéralisme et ses bienfaits. Il est particulièrement important d’éveiller les jeunes à la Liberté, à la Responsabilité, au respect d’Autrui. Culturel parce que le Libéralisme français est partie intégrante de la Culture de notre pays qu’il a contribué à façonner. C’est une très ancienne école libérale qui connut son âge d’or au XIXème siècle et qui a fortement influencé les économistes libéraux modernes comme ceux de l’école autrichienne ou de Chicago. Culturel parce que cette philosophie humaniste et Juste s’est toujours opposée à la culture collectiviste socialiste qui domine notre pays depuis des décennies.

Aujourd’hui le contexte est celui de l’élection présidentielle de 2017. La présidentielle en France est la « mère de toutes les élections ». Les enjeux sont importants. C’est celle qui donne un pouvoir absolu à un seul homme. Le principe veut que cet homme partage plus ou moins le pouvoir avec son clan. Pendant cinq ans la population sera soumise à leurs désidératas.

Il faut préciser, qu’à ce jour, tous les candidats potentiels connus sont des adeptes de la spoliation légale. La différence entre eux se situe dans le niveau de spoliation qu’ils entendent faire supporter à la population. Certains disent vouloir la réduire, d’autres pensent indispensable de l’augmenter. Aucun ne veut la supprimer.

Or l’objectif de Frédéric Bastiat est de mettre fin à la spoliation légale.
« Absence de Spoliation, — c’est le principe de justice, de paix, d’ordre, de stabilité, de conciliation, de bon sens que je proclamerai de toute la force, hélas! bien insuffisante, de mes poumons, jusqu’à mon dernier souffle. « Frédéric Bastiat La Loi
C‘est pourquoi le thème retenu pour ce congrès est : France, sortir de l’étatisme pour sortir de l’impasse : la solution libérale. « Ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas. ».

Pour sortir le pays de la situation déplorable où il se trouve il convient de rendre aux Français la liberté de choisir leur vie. C’est-à-dire de redéfinir le rôle de l’État.
« La fonction publique, la fonction privée ont toutes deux en vue notre avantage. Mais leurs services diffèrent en ceci, que nous subissons forcément les uns et agréons volontairement les autres; d’où il suit qu’il n’est raisonnable de ne confier à la première que ce que la seconde ne peut absolument pas accomplir.
Pour moi, je pense que lorsque le pouvoir a garanti à chacun le libre exercice et le produit de ses facultés, réprimé l’abus qu’on en peut faire, maintenu l’ordre, assuré l’indépendance nationale et exécuté certains travaux d’utilité publique au-dessus des forces individuelles, il a rempli à peu près toute sa tâche.
En dehors ce cercle, religion, éducation, association, travail, échanges, tout appartient au domaine de l’activité privée, sous l’œil de l’autorité publique, qui ne doit avoir qu’une mission de surveillance et de répression. » Frédéric Bastiat Services privés, service public

Dix sujets ont été sélectionnés recouvrant les principaux problèmes à traiter dans notre pays. Ils seront développés par des intervenants de grande qualité, pointus en leur domaine.
1/ Le développement économique et l’emploi, la libre entreprise, la liberté économique
2/ Les missions régaliennes,
3/ L’instruction publique
4/ L’Europe, la libre circulation des personnes et des biens, les flux migratoires méditerranéens.
5/ La protection de l’environnement
6/ Le social : l’aide aux plus démunis, la santé et les retraites
7 Le logement
8 Les prélèvements obligatoires, le budget la dette
9 L’aménagement du territoire
10 L’organisation du pays,

Chaque intervention sera suivie d’un débat libre et courtois entre le conférencier et l’assistance. Libre à chacun ensuite de disposer comme il l’entend de l’information reçue.

Ce qui est certain c’est que des solutions sûres et éprouvées existent pour remettre la France sur pied, quoi que les étatistes racontent. Ces mesures peuvent être mises en œuvre rapidement.
« Se conserver, se développer, c’est l’aspiration commune à tous les hommes, de telle sorte que si chacun jouissait du libre exercice de ses facultés et de la libre disposition de leurs produits, le progrès social serait incessant, ininterrompu, infaillible. » Frédéric Bastiat « La Loi »
Prenez votre destin en main ! Ne vous laissez plus imposer votre vie ! Venez découvrir la Liberté ! Venez assister au Weekend de la Liberté !

Patrick de Casanove
Président du Cercle Frédéric Bastiat.

Patrick De Casanove

A propos Patrick De Casanove

Né en 1959, marié, père de 4 enfants, le docteur Patrick de Casanove, diplômé en 1985, exerce comme généraliste dans la ville d'Ondres. Il en a été le Maire de 1995 à 2001 Il écrit des articles pour le journal suisse "Le Temps" et pour diverses organisations libérales. Il est président du Cercle Frédéric Bastiat. Il est l’auteur de Sécu comment faire mieux. Livre facile à lire qui va bien au-delà de la Sécu. Après un bref rappel historique sur la création de la Sécu et ses problèmes récurrents il rappelle qu’elle est la clé de voûte et l’alibi du système de spoliation légale que constitue l’État providence. Il démontre que c’est l’État providence qui en détruisant la responsabilité individuelle est responsable de la situation dramatique de notre pays. Il prouve que dans la vie en société le libre choix est supérieur à la contrainte. C’est vrai dans le domaine économique comme dans celui de la protection sociale, en particulier de la santé et de l’assistance à autrui. Pour sortir la France de la crise économique et de confiance qu’elle traverse il propose des solutions nouvelles inspirées de la pensée de Frédéric Bastiat. Solutions qui tiennent en peu de mots : mettre fin à la spoliation légale. Sécu comment faire mieux Editions Tatamis http://www.tatamis.fr/virtuelle.php/id/111213 ou http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=s%C3%A9cu%20comment%20faire%20mieux

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 réflexions au sujet de « France, sortir de l’étatisme pour sortir de l’impasse : la solution libérale. « Ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas. ». »

  1. Bjr,

    A quand un seul mandat?

    A quand l’inégibilité à vie d’un élu condamné?

    A quand l’électeur mettra enfin un coup de pied au Q de tout politocard-parasite se présentant à une élection?

    A quand tout élu fautif de gaspillages, magouilles sera condamné à rembourser l’intégralité des sommes dilapidées sur ses propres deniers?

    A quand les représentants des contribuables présents à toute décision de dépense?

    La France a des élus parasites, pourris & délinquants!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *