Heureux les simples d’esprit qui croient ne pas payer d’impôt

Plus de 50% de la population de ce pays ne paie pas d’impôt sur le revenu. Cette population vote allègrement pour des individus ou des partis qui proposent d’augmenter encore la part d’intervention de l’Etat, donc la facture de l’impôt.

Cette population, majoritaire, croit bénéficier des largesses de l’Etat gratuitement. Elle fait chorus avec Bercy pour éradiquer le capital individuel, imaginant que l’Etat le gérera mieux que ses possesseurs privés.

Elle participe au lynchage économique des forces vives de ce pays, de ses apporteurs de richesse. Elle parle de l’évasion fiscale, domaine qu’elle ne connait absolument pas, ne répétant en boucle que la propagande officielle.

Cette population se suicide économiquement, se croyant la bénéficiaire du pillage. Elle n’a pas conscience de sa médiocrité, de sa déshumanisation, alors qu’elle est si semblable dans son pillage à tous les pillards de la terre, depuis Napoléon à Hitler, en passant par les champions toutes catégories confondues : les romains, qui ont eux aussi mal fini.

Cette population est cocue mais contente, comme le personnage des « petites femmes de Pigalle » de Serge Lama.

Cette population se trompe.

Un lecteur sympathique m’a interpellé il y a quelques semaines, son regard sur ce sujet mérite d’être rapporté.

S’agissant de la TVA, ce lecteur m’a fait la démonstration qu’il ne s’agit pas — comme son nom le fait croire — d’une taxe sur la valeur ajoutée, mais bien d’un impôt qui touche tous les salariés, sauf les fonctionnaires cela va de soi.

En effet, à chaque stade de la TVA sont déduits les TVA précédentes qui ont grevé le produit en cours de fabrication, jusqu’à l’utilisateur ultime non professionnel : le consommateur. L’impression première est donc bien d’être en présence d’une taxe touchant la plus-value à chaque étape.

Oui mais voilà, dans chaque produit fini sont inclus des achats ou prestations qui, pour telle ou telle raison, ne sont pas dans le circuit de la TVA et n’offrent donc pas de droit à déduction. Ces achats ou prestations sont donc directement taxés à hauteur de 20% par la TVA.

Les salaires, tout particulièrement, ne sont pas soumis à TVA. Lorsqu’un consommateur paie une TVA de 20% sur un produit, cette somme qui vient en plus de la marge du produit est donc pour partie directement supportée par les salariés qui ont fabriqué ce produit. La marge du fabricant doit inclure les salaires plus les 20% de TVA qui seront acquittés dessus, puisque non déductibles. C’est-à-dire que les salariés français voient leur salaire amputé de ces 20% mécaniquement.

Les mêmes supportent plein pot la TVA s’il achètent eux-mêmes ce produit.

En gros, non seulement l’Etat ne leur fait pas de cadeau en les exemptant de l’impôt sur le revenu, mais c’est presque de 40% qu’ils sont imposés globalement lorsqu’ils consomment. Or, ils consomment presque la totalité de leur salaire.

Si l’on rajoute les 50% qui leur sont kidnappés au titre des charges sociales tant aimées, que le monde entier nous envie, on voit bien que l’absence de paiement d’impôt sur le revenu n’est qu’un leurre.

Les salariés de ce pays, sauf les fonctionnaires, sont taxés par l’Etat, comme des rupins, à environ 80% de ce qui devrait leur revenir.

Heureux les simples d’esprit qui croient ne pas payer d’impôt. Bercy : quel escroc…. chapeau.

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

6 réflexions au sujet de « Heureux les simples d’esprit qui croient ne pas payer d’impôt »

  1. Les vieux sont taxés pour aider les jeunes et ensuite les jeunes sont taxés pour aider les vieux
    Mais il faut dire aussi qu’Aucun candidat à la présidence ni journalistes , ni syndicats n’ont hurlé contre ces mesures et en particulier celle de la hausse de la CSG et pour cause ,mais il est facile de le faire maintenant qu’elle s’applique. D’autant que depuis 2013 les retraites ont été gelé . Depuis dix ans, les gouvernements successifs ont pris des mesures fiscales qui réduisent le pouvoir d’achat des aînés. Dernière en date : la hausse de la CSG.= cliquez pour lire la suite :
    http://www.leparisien.fr/economie/fiscalite-la-colere-gronde-chez-les-retraites-04-03-2018-7590480.php#xtor=AD-1481423553#xtor=AD-1481423552

    LES GOUVERNEMENTS FRANCAIS SONT TOUJOURS PROMPTS A CITER L’ALLEMAGNE EN EXEMPLE……. ICI SILENCE RADIO .
    Curieusement, personne n’évoque plus « l’exemple allemand » Augmentation des revenus des retraités de 3 % en mai 2018 en Allemagne !!!
    Il faut envoyer nos hommes politiques faire des stages de gestion et d’économie en Allemagne… (DNA = Dernières Nouvelles d’Alsace du 21 Mars 2018)

  2. Certains abrutis veulent appliquer une Eco taxe . L’Eco taxe était une fumisterie car nous payons déjà une taxe appelée TVA aux péages des autoroutes et une taxe à l’essieu pour les camions en + . En Allemagne les autoroutes sont gratuites donc ils ont créé une Eco taxe. Certains politiques sont des escrocs ..

    De + Il faut reconnaître que les taxes sous prétextes écologiques ont bien augmenté comme jamais depuis + de vingt ans et ce depuis Mai 2017. C’est un succès indéniable . Il faut dire merci à qui ?
    Nicolas HULOT a fait augmenter les Taxes mais les taxes ne changent rien au climat , à l’excès de touristes dont l’objectif est annoncé à 120 millions soit 2 fois la population française . Le Tourisme dont nous savons les problèmes à l’excès = déchets, consommation d’eau 10 fois celle de l’autochtone …etc .

  3. J’ai essayé de trouver ce que les ménages reçoivent comme revenus disponible, ce que les entreprises globalement ont comme bénéfices, l’ensemble des plus values, mobilières ou immobilières, exempté on non, des revenus sociaux, bizarrement on ne trouve rien la dessus; j’imagine le revenus global Produit par la france, et j’arrive à peine à 1500 milliards, un état qui en prélève 1100, qui emprunte 100, et qui est incapable de rembourser sa dette que j’estime supèrieur à 2500, comme on nous rabache une maturité de 8ans env., on peut considérer qu’il leurs faut emprunter plus de 400 chaque année pour le remboursement. On me parle d’un PIB, les dépenses publics seraient de 56%, et les prélèvement de 46%, donc un ration de 10 , et on aurait un déficit de seulement 3%, je suis pas un matheu, mais tout de même… si qu’elqun peut m’expliquer? …

  4. Brillante démo, rajoutons les TIPP, les jeux, les chwos (ça s’écrit comme ça ?), les alcools, l’héritage, et tant d’autres que vous avez cerné bien mieux que moi. Dommage que les « tondus » ou « à tondre » qui sont la masse de ce pays ne liront pas cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *