Il faut qu’on se parle !

Il faut qu’on se parle !

Voilà ce que Brigitte Macron a osé dire à l’intention des gilets jaunes.

Qu’on défile ou pas, on a tous un gilet jaune en attente quelque part au coin du coeur, pour ne pas dire l’estomac, ne serait-ce que dans notre voiture. Je ne sais pas ce qu’en pense les autres, mais le mien de gilet n’a strictement aucune envie de discuter avec Madame Macron et ne trouve qu’une seule chose à lui dire : « Rendez l’argent ! »

Licenciez sur le champ les personnes qui travaillent pour vous, et qui sont payées avec nos impôts ! Cessez vos dépenses somptuaires ! Aménagements coûteux et rénovations à L’Elysée, nouveau mobilier, nouvelle vaisselle, nouveaux tapis et ce que vous voudrez, ça peut se concevoir quand le budget de l’état est à l’équilibre, pas quand il est honteusement déficitaire, pas quand une part aussi importante de la population ne parvient plus à joindre les deux bouts ! Votre train de vie extravagant, les membres des forces de l’ordre mobilisés pour garder votre résidence secondaire, ou pour assurer votre protection lors de vos escapades quasi hebdomadaires à la Lanterne, vous ne voyez pas comme tout cela est indécent, quand il faut rogner retraites et salaires !

Comme sont indécentes vos dépenses vestimentaires à budget illimité ! Vous répondrez que vous ne les payez pas, mais ça, nous le savons ! Mais avez-vous songé que les maisons de couture ne sont pas des maisons de bienfaisance et ce que vous ne payez, pas, d’autres le payent à votre place ! Et ne venez pas nous dire que vous jouez un quelconque rôle de mannequin de la mode française, car que cela soit dit clairement, nous sommes tous volontaires pour nous passer de vos services.

S’il est vrai que votre époux a été élu pas une petite minorité d’électeurs, en ce qui vous concerne, vous n’êtes l’élue de personne, personne n’a voté pour vous, et toutes vos dépenses sont illégitimes ! Des dépenses somptuaires illégitimes en période de disette pour tous, entendez-le bien, c’est insupportable ! Pas grand chose, sans doute, à retenir du quinquennat de Monsieur Hollande, sinon ceci : la démonstration que la République fonctionnait tout aussi bien (ou tout aussi mal) sans « première dame », et qu’il s’agit là d’une fonction et donc d’une charge dont on se passe très bien ! Dont acte !

Rien à vous dire, ou alors, seulement après ! Quand vous aurez rendu l’argent ! Et croyez-le, c’est une urgence !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (10 votes, moyenne : 4,60 sur 5)
Loading...

5 réflexions au sujet de « Il faut qu’on se parle ! »

  1. Parler ? Les « politiques » du moment ont toujours raison ! Mais les résultats prouvent qu’ils sont très loin des réalités ! Donc, si les élections ne servent strictement à rien ou ne changent rien, que faut-il faire aujourd’hui pour se faire entendre ou dénoncer sa survie et celle d’un nombre croissant de nos concitoyens de toutes professions ou autres retraités ?
    De 12 à 13 millions, quand même pour les plus démunis selon comptage officiel ! Plus les excès d’impôts et de taxes dont la France est la championne du monde et l’on comprend, au travers de cette vielle incurie la juste colère des Français – hors casseurs – qui n’ont que ce moyen pour se faire entendre.
    Alors pourquoi la femme du président – un nouvel américanisme inadéquat en France -, intervient-elle alors qu’elle n’a pas voix au chapitre ?

  2. Et dire qu’E. Macron a fait voter une loi pour interdire aux députés et sénateurs d’employer et surtout de rémunérer les membres de leur familles. Se faire élire président en reprochant à un candidat d’avoir employer fictivement son épouse à l’Assemblée nationale, pour en définitive faire la même chose à l’Elysée, c’est le summum de la tartufferie. E. Macron a oublié de légiférer sur sa propre fonction présidentielle.

    1. Si c’est à ses frais, je n’ai rien à dire, c’est son problème. Mais si c’est moi qui paye, ça ne vaut plus. Et le problème, Madame, c’est que c’est moi qui paye !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *