La fédération des révoltés (vidéo)

Bonjour,

Bien cordialement. H. Dumas et E. Bolling

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (10 votes, moyenne : 2,20 sur 5)
Loading...

Une réflexion au sujet de « La fédération des révoltés (vidéo) »

  1. Bravo pour votre prise de conscience. Vous en êtes enfin ou depuis longtemps arrivés à l’idée qu’il n’y a rien à faire : on est perdu d’avance. 9 fois sur 10.

    D’abord je fais partie des gens qui ont été ruinés par le fisc. Mais, en appel huit ans plus tard, j’ai gagné, en dépit de mon avocat fiscaliste complice et qui freinait des quatre fers, mon argumentation.

    Après huit ans de ruine, je suis remboursé de la plus grande partie des saisies.

    Le vrai problème, me semble t-il c’est de proposer une réforme fiscale en profondeur et non sur des petits détails. C’est possible ?

    Entre 1870 et 1914, l’impôt sur le revenu des personnes physiques a été longtemps débattu pour être finalement adopté par CAILLAUX en raison des frais de la guerre 14-18.

    En 1789, les révolutionnaires ont appliqué à la lettre les meilleures idées des cahiers de doléances.

    Tout n’est pas perdu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *