LA FIN DE GOLIATH/BERCY?

Dans plusieurs précédents papiers, j’affirmais certaines vérités que j’avais vécues.

A part certaines personnes qui avaient eu le malheur de les subir, ces vérités n’intéressaient vraiment pas grand monde (POURQUOI LES FRANÇAIS NE VEULENT PAS CROIRE AUX ABUS FISCAUX du 15 septembre 2014). Elles tombaient dans une indifférence quasi générale.
Il y a ceux qui ne payent pas d’impôts, environ 50% des français, qui profitent en partie de notre pillage, ceux qui sont contrôlés et qui ne s’en sortent « pas trop mal ».
Les premiers ne cherchent pas à connaître la vérité et ils applaudissent des deux mains à ce « rééquilibrage social ».
Pour les seconds, nous sommes des crétins qui n’avons pas sus nous défendre. Eux ont été plus malins que nous…
Bref, ruinés, nous pouvons hurler jusqu’à l’extinction de voix à l’abus fiscal, tout le monde s’en fout.
On peut le démontrer en produisant des preuves de sa bonne foi, on ne vous écoute même plus : malheur au vaincu ! (LA MORT SOCIALE 1 du 20 avril 2014))
Vous êtes le pot de terre qui combat le pot de fer…
Vous allez vous heurter à la puissance monstrueuse de Bercy, à la cohésion sans faille  de ses membres à tous ses échelons, jusqu’au célèbre Tribunal Administratif.
De A à Z, tout est verrouillé.
La seule possibilité de victoire devrait résider dans la justice civile, le TGI, mais là encore, même si vous gagnez, cela ne sert à rien et n’arrête Bercy en aucune façon qui continue à vous poursuivre.
Je le sais je l’ai vécu. (L’INQUISITION AU SERVICE DU FISC : LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF du 4 février 2014)
Bernard Zimmern de l’IFRAP dans son livre « Contrôle Fiscal : Le Piège » démontre le  fonctionnement insensé de nos fonctionnaires des impôts. Ce livre n’ayant pas été attaqué en diffamation par Bercy, nous pouvons considérer qu’il contient une part importante de vérité.
Et alors, me direz-vous, qu’est-ce que cela a changé ? Rien !
Il sait, nous savons, et alors ? Rien !
Un jour, pur hasard, nous rencontrons Francis (CONTRIBUABLES SENSIBLES : S’ABSTENIR vidéo du 6 mai 2015) et tout devient lumineux.
Son témoignage, qu’on ne pourra balayer d’un geste méprisant, nous révèle, nous confirme ce que depuis des années nous savions par notre vécu et notre ruine.
C’est la première fois, même si le son n’est pas top, qu’un inspecteur (principal) ose parler et nous décrit par le menu la face très cachée et très obscure de Bercy.
Son témoignage remet en question bien des redressements abusifs…
Emmanuel Bolling

 

Dans mes futurs papiers, je reprendrai point par point le témoignage de Francis.

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

5 réflexions au sujet de « LA FIN DE GOLIATH/BERCY? »

  1. Bonjour, j’ai visionné complètement ce jour la vidéo de FLP. J’en partage l’essentiel. Il force peut être un peu le trait sur l’incompétence totale de l’inspecteur. Mais pour le volet purement technique comptable, j’abonde volontiers. J’exerçais ce métier, il y a encore quelques mois, et serai avocat prochainement. Parallèlement, Je suis vos turpitudes depuis plus d’un an, ayant notamment regardé de près l’ensemble de votre dossier « loco » que vous avez eu la transparence de mettre en lien. Il est fort dommage que votre mode de défense à l’époque de vos contrôles n’ait pas été plus exhaustif, en procédant notamment à une contre reconstitution plus détaillée que celle qui vous a été opposée par l’administration. Votre argumentation aurait gagné en crédibilité. Bien cordialement. MOIMEME

    1. Merci de votre appréciation.
      Cependant laissez moi vous dire que nous avons proposé deux autres modes de reconstitutions.
      Sans résultat.
      Mon avocat fiscaliste de l’époque était Me Allain Guilloux…
      Au plaisir de vous lire.
      Emmanuel

  2. La France est un pandémonium et ce n’est pas un euphémisme. La France est un pays maffieux et son administration fonctionne comme la maffia . La France tue à petit feu ses concitoyens , Al Capone était plus radical mais à la fin le résultat est le même. Lire à nouveau la Réflexion d’un citoyen face à l’injustice =
    http://blogs.mediapart.fr/edition/critique-raisonnee-des-institutions-judiciaires/article/090515/reflexion-d-un-citoyen-face-l-injustice
    Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *