LA FIN PRÉVUE DU CASH ET DE NOS LIBERTÉS. (vidéo de Charles Gave)

Vidéo de Charles Gave

L’avez vous compris:
La fin du cash, c’est la fin ULTIME programmée de ce qui nous reste de nos libertés.
Nous allons être nus et  complètement à la merci de Bercy.
La fin du cash, c’est la fin d’un monde.
La fin du cash, c’est l’avènement consenti de Big Brother.
La fin du cash, c’est 1984 d’Orwell, notre pire cauchemar qui va devenir notre réalité…

Emmanuel Bolling

Avec la disparition du cash, ce sont nos dernières libertés qui vont disparaître

Publiée par Jonathan Gricourt sur Dimanche 5 août 2018

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

9 réflexions au sujet de « LA FIN PRÉVUE DU CASH ET DE NOS LIBERTÉS. (vidéo de Charles Gave) »

  1. Vous n’y avez peut-être pas prêté attention mais il ne sera bientôt plus possible d’avoir un téléphone ordinaire branché sur prise T car Orange ex France télécom veut mettre fin aux lignes téléphoniques RTC. Il sera obligatoire dans quelques années d’utiliser une box internet pour pouvoir utiliser un téléphone fixe. Pas grand chose à voir avec la guerre déclarée au cash et avec Bercy. Et bien si, car si la quasi totalité des gens ont un téléphone fixe, seulement 50% des gens ont internet chez eux , l’autre moitié peut donc légitimement continuer à remplir des déclarations de revenu sur papier ce qui embête bien nos taxocrates. Supprimer le téléphone classique, c’est ni plus ni moins qu’un moyen de forcer les réticents à avoir internet chez eux et à remplir des déclarations d’impôts dématérialisées et autres joyeusetés administratives. Un pas de plus vers l’assujettissement total. Autre intérêt accessoire la quasi totalité des abonnements internet sont fournis avec la télé (c’est de la vente liée mais on s’en fiche), cela fera donc une redevance à payer en plus, et tant pis pour ceux qui ne regardent pas france intox à 20 heures. Il n’y a pas de petit profit.

    1. Beaucoup de mauvaise foi

      L’abonnement au téléphone sera remplacé par l’abonnement à Internet…..

      Bonus, les communications seront gratuites….au lieu d’avoir un abonnement téléphonique + un forfait communication.

      En fait, ce sera juste un changement de materiel, la prise T étant sur la box triple play au lieu d’être au mur, et personne ne vous oblige à utiliser l’Internet ou la TV de l’offre triple play.

      Par contre, dans les centraux téléphoniques, l’économie sera réelle, plus besoin de maintenir des équipements obsolètes pour la téléphonie à l’ancienne, équipements d’ailleurs plus fabriqués depuis longtemps, tout comme les téléphones à quadrant pour le pulse dialling, LOL

  2. And more globally why Washington is waging a global war on cash?
    The business interests of the US-companies that dominate the global IT business and payment systems are an important reason for the zeal of the US-government in its push to reduce cash use worldwide. Another motive is surveillance power that goes with increased use of digital payment. US-intelligence organizations and IT-companies together can survey all international payments done through banks and can monitor most of the general stream of digital data… Even more importantly, the status of the dollar as the worlds currency of reference and the dominance of US companies in international finance provide the US government with tremendous power over all participants in the formal non-cash financial system. It can make everybody conform to American law rather than to their local or international rules. Employees of a Geran factoring firm doing business with Iran were put on a US terror list, which meant that they were shut off most of the financial system and even some logistics companies would not transport their furniture any more.
    Every internationally active business can be blackmailed by the US government into following their orders, since revoking their license to do business in the US or in dollar basically amounts to shutting them down. Deutsche Bank had to negotiate with the US treasury for months whether they would have to pay a fine of 14 billion dollars and most likely go broke, or get away with seven billion and survive. If you have the power to bankrupt the largest banks even of large countries, you have power over their governments, too. This power through dominance over the financial system and the associated data is already there. If we give up cash, we become US muppets.

  3. Lisez le rapport cap22 page 87 : proposition n°16: interdiction des paiements en espèces, « pour lutter contre le grand banditisme et la fraude fiscale » et accessoirement la liberté individuelle, bienvenue en Corée du nord.

    Auteurs principaux : Véronique Bédague-Hamilius, Ross McInnes et Frédéric Mion. On est très loin d’être débarrassé des socialo-marxistes.

    Liens : un article du Point:
    http://www.lepoint.fr/politique/cap-22-decouvrez-le-rapport-choc-sur-la-reforme-de-l-etat-20-07-2018-2237868_20.php

    Un lien de téléchargement du rapport en pdf : http://www.lagazettedescommunes.com/wp-content/uploads/2018/07/rapport-cap22-1.pdf
    Répondre

  4. Oui, la fin du cash est la mort de la liberté face à l’État. Imaginez-le un peu plus totalitaire. La fin du cash est la mort tout court quand la banque détient tous les droits sur l’argent – qui n’est même plus le vôtre depuis la loi d’août 2015. La BRED a bloqué mon compte pendant trois mois, négligence d’un conseiller nouvel arrivant totalement idiot mais sûr de son impunité, et personne pour me défendre contre lui. Même le fisc ne peut bloquer un compte après 15 jours. Trois mois ! Si je n’avais pas eu de cash, j’aurais été chassé de mon appartement et serais mort de faim.

  5. Comme disait Mr Nelson MANDELA que j’ai rencontré : »Je ne perds jamais. Soit je gagne , soit j’apprends »
    La Société française est devenue si malhonnête que la vérité offense réellement que certains citoyens mais pas les politiques et surtout pas la presse . car Le vrai désordre en France c’est la justice et l’abus de pouvoir des administrations. Les élus pensent que les administrations sont parfaites et donc ils n’apportent aucun correctif , mais quelle naïveté . Les NAZIS le savaient quand ils sont venus en France et ils en ont abusé. et usé

  6. Les administrations françaises sont le bras armé de personnes épris de pouvoir et dominés par l’argent , mais à mes yeux ils sont si pauvres qu’ils ne possèdent que de l’argent . Arrêtons d’être naïf , personnellement j’ai acquis une grande expérience familiale de résistants de 1940 à 1945 , je connais parfaitement ce que les administrations sont capables , elles l’ont démontré avec les NAZI.
    En France les administrations sont utilisées par certains non pas pour le bien du peuple mais pour nuire à d’honnêtes citoyens qui veulent changer la France et apporter le progrès aux concitoyens . Ces administrations fonctionnent comme la mafia , un pandémonium et ce n’est pas un euphémisme , il y a de la grande corruption dans ces administrations .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *