La fuite à l’étranger des contribuables dont le revenu est supérieur à 100.000 euros annuels s’accélèrent.

Les contribuables à hauts revenus partent de plus en plus nombreux vers des cieux plus cléments.
Il ne s’agit aucunement d’aller se planquer dans des « paradis fiscaux » mais de tenter de profiter des fruits de son travail.
La France avec sa doctrine égalitariste, qui est du communisme déguisé avec des habits du dimanche, les spolient trop.
La libération fiscale en France, pour les salariés, démarre le 28 juillet.
On ne parle pas des innombrables taxes et impôts de toutes sortes qui s’accumulent selon le principe bien français du mille feuilles dont nous détenons le record mondial.
Dès que vous entreprenez quoi que ce soit, c’est Gravelotte pour vous.
C’est un pillage organisé mais « légal » qui va vous soulager de ce que l’Etat va considérer comme devant être partagé avec d’abord avec lui (le tonneau des Danaïdes) et ce qui en restera avec les plus démunis.
Une fois que l’entrepreneur qui bosse quasiment 24h/24 aura  assimilé ce schéma, qui, il l’aura compris, ne pourra aller qu’en s’accentuant, il commencera à envisager sérieusement  son déménagement vers l’étranger.
Il devra le faire avant qu’il soit trop tard (contrôle fiscal meurtrier  http://www.temoignagefiscal.com/super-jai-recu-un-avis-de-controle-fiscal/ )
Bien sûr, il entrera d’office dans la catégorie des « mauvais » français qui ne veulent pas partager et ne veulent pas être solidaire du tonneau.
Malgré la fameuse « Exit taxe » mise en place depuis 2011, les exils s’accélèrent, d’après Bercy, pour ceux qui gagnent plus de 100 000€ par an.

Parmi ces foyers, ils sont 4.326 à avoir quitté la France en 2015, en progression de 5 % par rapport à 2014. La tendance est également à la hausse chez les contribuables dont le revenu est supérieur à 300.000 euros, où l’on note 634 départs en 2015, contre 589 l’année précédente. Ainsi la « pause fiscale » décrétée à la mi-mandat de François Hollande n’a pas eu d’effets sur les décisions des contribuables, après un début de quinquennat marqué par de fortes hausses d’impôts. Concernant l’ISF, 754 départs de redevables ont été constatés en 2015, après 837 en 2014.
(source les Echos)
On peut constater que la fuite constante est toujours en augmentations pour les « riches » et qui souhaitent le rester.
Leurs destinations privilégiées restent dans l’ordre la Suisse, le Royaume-Uni ou les Etats-Unis.
En les forçant à l’exil, ce sont tous ces pays là qui, en ne les écrasant pas d’impôts profitent des retombées financières de leur travail et de leur train de vie.
L’inconscience de nos dirigeants à œillères « conseillés » par Bercy est chaque jour confortée et accentuée, sans assimiler ce que même un enfant en CM2 pourrait comprendre :
« Plus de riches à tondre » plus d’argent à faire rentrer dans le tonneau !
L’inversion de la courbe des exilés n’est pas pour demain.
Même pas pour après demain.

E.Bolling

Voir aussi:  http://www.temoignagefiscal.com/la-france-championne-du-monde-pour-lexportation-de-ses-millionnaires/

Et:  http://www.temoignagefiscal.com/la-france-lenfer-fiscal-number-one-au-monde/

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « La fuite à l’étranger des contribuables dont le revenu est supérieur à 100.000 euros annuels s’accélèrent. »

  1. Cher Emmanuel , un rappel de’une Réflexion personnelle donc non exempte de critiques, d’un homme de terrain : La France souffre de son administration, du nombre d’élus, d’un système démocratique, d’un gouvernement et de ses collectivités territoriales gargantuesques . Cela empêche le progrès et le développement économique , ceux qui créent sont étouffés par la massification de l’ETAT. Cette massification de l’ETAT guide le pays dans la haine, la jalousie de l’autre qui travaille dans l’économie mondiale et qui crée les richesses . L’ETAT est devenu une entreprise qui comme les Shadocks grignotent les Gibis . l’ETAT Français devrait aider les TPE-PME au développement économique mais il tue à petit feu ces TPE-PME en pensant s’enrichir et favorise les multinationales. Les Taxes et impôts sont devenus le chiffre d’affaire de l’ETAT Français et non une valeur de solidarité .. l’ETAT Français fait du Marketing et de la communication par les jeux et amusements divers ( JO , coupe du Monde…etc) ,démonstration d’un pays en déclin économique. La France est devenu un grand restaurant et terrain de jeux de l’Europe mais en + le service laisse à désirer. L’injustice est devenue un métier , une justice classée 37eme / 43 par la commission Européenne pour l’évaluation de la justice en Europe pénalisant le développement économique , des services régaliens à la dérive , ce pays la France n’a plus le goût de l’absolu . En conclusion La France est un Pandémonium et ce n’est pas un euphémisme. A la ville de Paris il y a 20% de + de fonctionnaires en 10 ans (suivant article du POINT) , mais toutes les Grandes villes ou villes moyennes sont aussi en sureffectif . Car Les partis Politiques se nourrissent de nos impôts et nourrissent leurs adhérents . Du vécu de 1989 à 1995 nous avions réduit l’effectif de la ville de Marseille de 3000 , mais le successeur les a augmentés de + de 3000 et les augmentations des taxes municipales ont suivi..
    Je vous invite à lire cet article titré ‘Monsieur Le Président de La République Emmanuel MACRON et La France’, Vous pouvez voir la suite à l’adresse suivante :
    http://www.temoignagefiscal.com/monsieur-le-president-de-la-republique-emmanuel-macron-et-la-france/
    Amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *