La loi de Godwin, et oui… comment y échapper…

De façon récurrente explose une haine du capital, accompagnée d’une occultation profonde de sa réalité d’outil indispensable à l’économie.

Cette haine suicidaire et ridicule — généralement conséquence de la faillite de l’Etat qui s’est au préalable fait passer mensongèrement pour le grand organisateur de l’économie — est obligée de se dissimuler derrière une image, un bouc-émissaire.

Hier les boucs-émissaires s’appelaient les juifs, aujourd’hui on les appelle les fraudeurs fiscaux. Les premiers étaient innocents, les seconds aussi.

Mais, dans les deux cas, c’est le même processus qui est à l’œuvre pour le même résultat à venir. Nous y voila M. Godwin.

Les juifs (lire les réputés Détenteurs du Capital, que nous nommerons DC)

Le 27 Février 1933 incendie du Reichstag dans une Allemagne en faillite, et le 23 Mars 1933 les premières lois liberticides sont mises en place. Une majorité d’allemand souscrit à la dynamique engendrée. Hitler prendra le pouvoir démocratiquement.

Normalisation de la pensée, installation de la pensée unique et de la délation, dès le 1 Août 1933 les DC voient leurs activités professionnelles boycottées.

A partir du 15 Septembre 1935 les DC sont privés de leur nationalité.

Le 26 Mars 1938, les DC doivent déclarer tous leurs biens et reçoivent l’ordre de cesser toute activité économique au plus tard le 1 Janvier 1939.

Le 9 novembre 1938, La Nuit de Cristal voit les DC persécutés et 7.500 de leurs entreprises commerciales ou professionnelles saccagées.

Le reste du monde s’était couché à Evian le 23 Mars 1938.

Puis les choses iront au bout de l’horreur, que l’on connait.

Les fraudeurs fiscaux (lire les réputés Détenteurs du Capital, que nous nommerons les DC2)

Boucs-émissaires de la faillite prévisible et à venir sous peu de l’Etat français, les DC2 sont stigmatisés depuis plusieurs années à grands renforts de communications officielles reprises goulument par tous les médias.

Bien que notoirement indéfinis, les DC2 sont détestés de la majorité.

Nous sommes à l’étape 23 Mars 1933 : les lois liberticides et leur propagande, un lecteur me fait parvenir ceci :

L’arrêté du 14 novembre 2017  aurait pu passer inaperçu. Et pourtant, il confère à Bercy une bien précieuse autorisation.

 Le traitement est mis en œuvre :
«-à titre pérenne, pour les fraudes relatives aux professionnels ; 
«-à titre expérimental, pour une durée de deux ans, pour les fraudes relatives aux particuliers.

L’évasion fiscale en chiffres (source MINEFI)       fEvasion fiscale.pdf

Le rapport du sénat (source EFI ) 

La Cour des comptes  avait   publié le 10 octobre 2013, un référé adressé au premier ministre, Jean-Marc Ayrault, sur l’organisation, les méthodes et les résultats du contrôle fiscal en France. 

Les recommandations de la Cour des comptes pour lutter contre la fraude fiscale 

« Elle concerne des contribuables de nature très différente, note-t-elle, des personnes physiques dont les activités sont, pour l’essentiel, légales, de grands groupes qui utilisent abusivement des mécanismes d’optimisation fiscale ou encore des réseaux criminels qui ont notamment investi le champ de la fraude à la TVA. » 

Ce dispositif de ciblage automatisé de la fraude fiscale. déjà mis en place  pour traquer les fraudes des entreprises depuis 2014, à titre expérimental tout d’abord, puis pérennisé  en 2015  est ainsi élargi à l’ensemble des contribuables de l’Hexagone.

REPARTITION DE L IMPOT SUR LE REVENU (IR 15/16)
1.2% des foyers fiscaux paient 32% de l’IR
13.5% des foyers fiscaux paient 78.2%

Explications.par Hélène GULLY

Pour améliorer la lutte contre la fraude fiscale, l’exécutif autorise son ministère de l’Economie et des Finances à utiliser, temporairement pour les particuliers, un logiciel analysant des milliers de données des Français. un robot informatique capable de traquer plus efficacement les fraudeurs,

Une definition du data mining 

Cette procédure est déjà utilisée en Italie depuis 2014 Italie le contrôle fiscal par un robot…le redditometro   et en Belgique Le data mining fiscal en Belgique

 les sources de renseignements de la DGFIP

L’avis de la CNIL sur le traitement automatisé de lutte contre la fraude
dénommé « ciblage de la fraude et valorisation des requêtes » 
 

Explications.par Hélène GULLY

Ce dispositif, déjà mis en place  pour traquer les fraudes des entreprises depuis 2014, à titre expérimental tout d’abord, puis pérennisé l’année suivante, est ainsi élargi à l’ensemble des contribuables de l’Hexagone.

Pour Bercy, cette extension est nécessaire : les omissions fiscales réalisées par les particuliers étaient ,pour BERCY, en 2015 plus importantes que celles relatives à la TVA. D’où l’importance de renforcer l’arsenal du fisc. 

L’évasion fiscale en chiffres (source MINEFI)       fEvasion fiscale.pdf 

Le site de l’ONG iconoclaste CCFD Terre solidaire

Je n’ose pas vous souhaitez de bonnes fêtes de Noël et une bonne année 2018.

Dans cinq ans c’est la nuit de cristal. Partez, vite.

Bien cordialement. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

5 réflexions au sujet de « La loi de Godwin, et oui… comment y échapper… »

  1. Bonjour Henri ;
    Hélas vrai . Tous des fraudeurs en puissance , pas d’espace de secours pour être à l’abri .
    C’est terrible car on parle de fraude sur la totalité des « manquements » supposées en milliards d’euros .
    En réalité il y a amalgame .
    Il parait ( c’est prévu par le CGI) que certains rappels ( sans doute pipi de chat) peuvent donner lieu à ce qu’ils nomment « bonne foi admise »
    Ainsi la fraude serait la généralité et les faux rappels n’existeraient pas ni les erreurs commises ou différences d’interprétation.
    En effet la loi fiscale est si opaque que même des vérificateurs s’y perdent
    Pas plus tard qu’hier j’en ai coincé une , qui avait une très mauvaise connaissance de la notion d’intangibilité du bilan d’ouverture .
    Sans entrer dans le détail cela signifie que par exemple une erreur commise sur un exercice prescrit ne peut être corrigée dans les écritures du 1er exercice vérifié intangible , mais miracle à la clôture , hop on efface l’écriture erronée et hop 2ème miracle , par différence d’actif net clôture moins ouverture = SUPPLEMENT DE BENEFICE ………trouvant son origine sur un exercice prescrit .
    J’espère ne pas avoir été trop complexe mais c’est effectivement miraculeux . En théorie donc pas de prescription sauf ……….exceptions que la dame ne connaissait pas . µ
    Autre exemple / Très souvent si ce n’est toujours , les comptables déduisent la TVA dès réception de la facture . STOP !!! Ces messieurs dames des DIRCOFI sont friands de cela . La TVA sur services non encore payés n’est pas immédiatement déductible , seulement lors du paiement
    Ce sont des rappels totalement artificiels car récupérables l’année suivantes , mais cela fait du chiffre

    J’ai ainsi une foultitudes d’exemples de même nature à vous soumettre et qui sont l’essentiel des rappels dans les DIRCOFI pour faire du chiffre
    OU EST LA FRAUDE ?
    Chez ceux qui récupèrent avant ( quelques mois tout au plus 3 mois) ou les vérificateurs qui vous sanctionnent avec des intérêts de retard sur au moins 18 mois soit 7 % pour un trimestre car si vous êtes bien avisé vous déduisez immédiatement lors de la 3924 Il en est de même pour les ventes en fin de période vérifiée , souvent les KAPO constate que vous n’avez réglé qu’au cours du 1er trimestre suivant non vérifié …………..mais c’était taxable le dernier mois vérifié et là ………………..JACK POT fraude à la TVA avec majoration de 40 % alors qu’il ne s’agit que de décalage

    CONCLUSION : Sur ces points là le FISC EST LE PLUS GRAND FRAUDEUR
    Statistiquement , je le sais cat j’ai été dans la « boite » ou j’en ai eu connaissance , cela représente 30 % des rappels soit sur 20 milliards actuels 6 milliards fictifs
    BRAVO BERCY !!! magique non ?

    1. En 1996, je créé ma société; pour ce faire j’éffectue un nombre d’action préalable à cette création; bien sur, les factures étaient à mon nom; je demande le remboursement de la TVA payé pour la création de la société; l’inspecteur refuse le remboursement, au motif que les factures étaient pas au nom de la société, et pour cause; je me permet d’aller le rencontrer; fort d’un grands nombre d’insulte envers ma personne, il me sort le texte qui lui donnerais raison; hors en lisant le texte, il s’aperçoit que le texte va totalement dans mon sens; la il reprends ses insultes de plus belles; j’ai le temps de relever l’article; tribunal administratif me donne raison 3ans plus tard.

      Lors de la revente de cette société 8 ans plus tard, contrôle ursaaf et fiscal; il me reprends sur des années prescrites, au prétexte que j’avais provisionné un risque, le comptable avait oublié de dé provisionné; fort d’une jurisprudence, on a fournis plusieurs jurisprudences contraire. Cette inspecteur n’a pas insisté, et a annulé la demande; (toutefois il a redréssé l’IS, sur une société fille, qui payé l’IS par la société mère, (intégration fiscale)), cette inspecteur à éssayé, mais était honnète et a toujour été poli.

      J’ai aussi eu le problème de la Tva, dont les factures étaient pas encore réglè, on enregistrait régulièrement la TVA récupérable, mais on faisait de même pour la TVA à payer, si celle-ci était pas payé, on l’enregistait quant même; comme vous dites, c’est sur de courte pèriode, hors cela correpondait à des montant redréssé sur une pèriode aprés la vente, et qui me correspondait pas, je m’en suis pas occupé, bien que les acquéreurs, un trés grand groupe nationale, ont éssayé de me les mettre à ma charge, mais là c’est une autre histoire; lol

      A titre perso, j’ai été controlé chaque année depuis 1998, ils se sont calmé depuis 2012, (remarquez plus rien à gratter, ou ils m’ont oublié, lol)

  2.  Cher Henri , on pourrait dire aussi « Cher Alexandre Dumas », La France souffre de son administration, du nombre d’élus, d’un système démocratique, d’un gouvernement et de ses collectivités territoriales gargantuesques . Cela empêche le progrès et le développement économique , ceux qui créent sont étouffés par la massification de l’ETAT. Cette massification de l’ETAT guide le pays dans la haine, la jalousie de l’autre qui travaille dans l’économie mondiale et qui crée les richesses . L’ETAT est devenu une entreprise qui comme les Shadocks grignotent les Gibis . l’ETAT Français devrait aider les TPE-PME au développement économique mais il tue a petit feu ces TPE-PME en pensant s’enrichir. Les Taxes et impôts sont devenus le chiffre d’affaire de l’ETAT Français et non une valeur de solidarité .. l’ETAT Français fait du Marketing et de la communication par les jeux et amusements divers ( JO , coupe du Monde…etc) ,démonstration d’un pays en déclin économique. La France est devenu un grand restaurant et terrain de jeux de l’Europe mais en + le service laisse à désirer. En conclusion La France est un Pandémonium et ce n’est pas un euphémisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *