La taxe, la taxe, la taxe….

Edouard « le mal rasé » l’a dit sans ambages. Oui, au premier Janvier 2019, la taxe sur le mazout sera maintenue.

Parfait. Quel courage dirons certains, quelle folie dirons les autres.

Rien de tout cela.

Edouard fait face à une spectaculaire prise de conscience de « sa population », qui soudain perçoit que lui et les siens ne sont rien d’autre que des usurpateurs, qu’ils ne sont pas la France.

Que la France ce sont eux, les individus qui se gèlent sur des barrages où Edouard et les siens les ont poussés parce qu’ils ont fait faillite avec l’argent qu’ils leur ont pris en leur faisant croire que c’était pour leur bien alors que, pour compenser, ils les rançonnent.

Edouard est comme ceux qui en 1914 ont déclaré la guerre. Ils n’étaient pas la France, ce n’est pas la France qui a fait cette guerre, ce sont ceux qui sont partis crever dans des tranchées à rats, des hommes, des individus.

Nous ne sommes plus en 1914. Les français ont pris conscience de leur individualité, de leurs droits d’hommes libres, ils sont sur les barricades, ils ne veulent plus de l’esclavage.

Problème pour Edouard et les siens. Ces révoltés sont des non-violents, à l’humour dévastateur. Ils ruinent les autoroutes, détruisent les radars, s’efforcent d’emmerder Edouard sans emmerder leur prochain.

Alors Edouard les provoque. En « sautant comme un cabri sur sa chaise et en criant » la taxe, la taxe, Edouard agite la muleta.

A l’heure où les premiers ministres se prennent tous pour Churchill, Edouard « le mal rasé » ceint son habit de lumière et provoque la bête : les Gilets Jaunes.

Il espère qu’ils vont réagir suffisamment violemment pour lui donner l’excuse nécessaire à leur mise à mort.

Un petit tour dans l’arène politique pour les Gilets Jaunes et puis salut et bonsoir, la place doit rester aux professionnels de l’illusion, tout le monde trouvera cela normal.

Un exemple de l’illusion

Une ville du Nord, dont je n’ai pas noté le nom, vient de décider que le transport urbain sera gratuit. Oui, gratuit, vous avez bien lu.

Je vous explique ce qu’est la gratuité pour ces gens-là. Un réseau de transport urbain pour une population de 150.000 habitants coûte environ 40 millions d’Euros. Il se vend pour mettons 6 millions d’Euros de tickets, soit 6 millions de voyages annuels à 1€ le ticket. Donc 16.000 voyages par jour à deux voyages par personne c’est donc 8.000 clients par jour. Mettons entre 5 et 10 % de la population. La gratuité se résume en un chèque de 5.000 Euros par an à ces 8.000 personnes, payé par les 150.000 personnes qui se démerdent pour se transporter elles-mêmes. Et ne me dites pas que tout le monde pourrait profiter des transports en commun, ils sont déjà largement saturés aux heures de pointe, pendant qu’aux autres heures personne n’a besoin de se transporter.

Ne parlons pas des voitures électriques. Si tout le monde en avait les bouchons seraient terribles, puisque Edouard et les siens n’investissent plus dans les infrastructures parce qu’ils utilisent le pognon commun à l’achat de voix à travers le soi-disant social, l’égalitarisme, maintenant l’écologie.

C’est tout cela l’illusion.

Les Gilets Jaunes vont-ils tomber dans le piège de la provocation ? Vont-ils foncer sur la muleta d’Edouard ?

Pas si sûr. Nous verrons. Et si, enhardis, sûrs de leur bon droit, ils se mettaient à ne plus payer l’impôt auquel ils ne consentent pas.  Sans mot d’ordre, librement, chacun dans leur coin.

Attention Edouard aux pièges à tiroir, tu risques de finir par te les coincer.

Bien à vous.

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

5 réflexions au sujet de « La taxe, la taxe, la taxe…. »

  1. Bonjour Henri,

    Les « Gilets jaunes » vaquent et se déterminent par un mouvement diffus mais réel.

    Nos représentants de la Ripoublique, habitués à changer les rideaux de l’Elysée quand c’est rose ou bleu depuis de nombreuses invitations aux élections inféodées par le « Clergé médiatique » qui ne vit que par les subventions pour traduire le bleu ou le rose en clair obscure, s’insurgent de cette « Jacques le Bonhomme ».

    L’erreur des « Gilets jaunes » serait de désigner des porte-flambeaux de leur mouvement pour discuter avec les « Oints du seigneur ».

    Quand vous avez un cyclone qui fonce sur votre île, vous l’appelez « Jack » ou « Juliette » pour l’identifier. Le cyclone va-t-il parler avec vous ?

    L’issue des « Gilets jaunes » est de camper sur ses ergots, horizontalement sur tout le territoire, pour faire vaciller le lieu où Henri se recueillait et peut-être encore.

    C’est là-bas que cela va se passer, les faire trembler, les déboussoler et leur faire rendre comptes ….

    Bien à vous

  2. Les bus gratuits : il s’agit de la communauté urbaine de Dunkerque dont le maire et président s’appelle Patrice Vergriete.

    De gauche bien entendu, l’individu est polytechnicien de son état et a débuté sa carrière chez les taxocrates de l’OCDE.

    Pas besoin de vous expliquer que les impôts locaux y sont particulièrement élevés, vous l’avez déjà deviné, la pollution et le risque industriel aussi puisqu’il y a l’aciérie Sollac, la raffinerie BP et une vingtaine d’usines classées Seveso sur le secteur dont 4-5 risque haut, auquel y faut ajouter la vieillissante centrale nucléaire de Gravelines et le récent et gigantesque terminal méthanier de Loon Plage. Aucun endroit au monde ne concentre autant d’usines à risque sur une aussi faible superficie.

    La communauté urbaine de Dunkerque c’est aussi le plus grand nombre de cas de victimes de l’amiante et la plus forte fréquence de cas de cancers en France , de plus le climat y est plutôt frais et plus qu’humide.

    Le bus gratuit, pure démagogie, pur clientélisme financé par la cotisation transport des entreprises mais cela ne coûte apparemment rien aux usagers.

    Mis à part ça, la pléthore de fonctionnaires de la fameuse communauté urbaine y coule des jours heureux puisqu’ils bénéficient de 54 jours de congés annuels et de bons salaires, ce qui n’empêche pas un taux d’absentéisme record, certains touchent même leur paye sans venir travailler , famille d’élus et syndicalistes intouchables entre autres (sic) et quand je dis travailler je devrais plutôt dire faire acte de présence tellement il y a de fainéants.

    La communauté urbaine de Dunkerque, c’est aussi un budget de près 1,2 milliard d’euros par an pour 200.000 habitants soit près de 6000 euros par habitant, ce qui n’empêche pas un taux de pauvreté et de chômage record.

    En principe il est impossible de créer une communauté urbaine à moins de 500.000 habitants, vous pouvez penser que la loi n’a pas été respectée mais pas du tout il y a eu une mesure dérogatoire.

    La communauté urbaine de Dunkerque c’est aussi des bâtiments aux dimensions pharaoniques, les bureaux des cadres y avoisinent les 80 mètres carrés pour certains, mais tout cela bien sûr c’est au nom de l’égalité et de la solidarité, d’ailleurs dans le bâtiment principal juste en face du bureau du président il y a des pyramides en verre… La lumière du nord et le grand orient ne sont pas loin.

  3. … « Une petite caste d’irréfléchis, de prilègiés »… ? J’observe que ces 2 mots sont devenus sans effets, pourquoi? Parce qu’ils sont faux : le mot juste, c’est CRIMINELS en bande organisée. Et les tribunaux sont là pour ça, la force publique n’a de sens que pour ça.

  4. Ces gens là ne sont pas à une seule contradiction . Ils ont supprimer la ligne ferroviaire  » Grenoble -Gap » pour la remplacer par des bus diesel , les citoyens haut-alpins ont pourtant manifesté sans succès.

    Les taxes augmentent partout sur le GAZ, l’Eau, l’Electricité , l’essence ..etc

    « Réfléchir c’est difficile , c’est pour cela que certains agissent hâtivement dans un monde où il faut penser global et agir local. La République Française et son administration sont un système qui permet à une petite caste d’irréfléchis , de privilégiés d’avoir du pouvoir , des privilèges abusifs , et de l’argent en dépossédant des richesses , le peuple du secteur privé devenu esclave . Les esclaves produisent tous les jours et toujours plus taxés et imposés pour rembourser une dette que des incompétents ont créée .. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *