LE BILAN DE TÉMOIGNAGEFISCAL .COM

 

Ces deux dernières années notre blog a triplé le nombre de visites quotidiennes.
Pour chacune, le nombre d’abonnement a progressé d’environ 15% l’an.
Cela indique que les français, petit à petit, prennent conscience d’un certain « malaise » concernant les contrôles fiscaux.
Notre blog, petit ruisseau, malgré l’indifférence de nos politiques et des médias classiques, continue à grossir.
Merci internet !
Nous ne sommes pas devenu un torrent et encore moins un fleuve, mais qui peut savoir…
Gandhi ou Mandela, à leurs débuts n’étaient rien, mais rien ne les a arrêtés dans leur quête de justice et de liberté.
Et comme vous le savez, ils ont fini par gagner.
Pour nous, ces deux exemples nous montrent la voie à suivre et surtout les difficultés, en plus de celles que nous vivons, celles qui nous attendent.
Demander à être traité avec justice dans  notre France corrompue, où chacun pense à sa gamelle, ressemble à un vœu pieux.
N’empêche notre combat est juste et notre foi, car il faut avoir la foi, finira par renverser les montagnes.
Un lanceur d’alerte, il mérite ce nom, Francis, nous a rejoint.
Cet ancien inspecteur principal des impôts (37 ans de carrière) témoigne en nous racontant, en nous décrivant les méthodes de Bercy pour faire du chiffre.
C’est apocalyptique !
Seul Bernard Zimmern de l’IFRAP, en 2009, avait eu le courage de les dénoncer. Rien avant, rien après…
Il manquait dans son étude le témoignage d’un agent du fisc.
Il décrivait dans son livre des situations qui ne pouvaient que 
découler que de telles méthodes. Malheureusement sans témoignage  direct, donc sans preuves. CQFD

Nous, pour avoir vécu en directe ces abus fiscaux, nous le savions aussi, sans pouvoir le démontrer.
Personne ne voulait nous croire, nous n’étions que des fraudeurs qui s’étaient fait pincer.
Il ne fallait pas essayer de frauder, c’était bien fait pour nous. Salauds de mauvais français !
Allant contre la propagande officielle, nos affirmations sans preuve nous envoyaient au fond du trou, dans cette fameuse méprisante et moqueuse indifférence générale.
Coup de théâtre pour nous, vint Francis.
Ce coup de théâtre ne devrait pas être que pour nous.
Un tel témoignage qui dévoile les dessous peu ragoutants de Bercy,  le mot est faible, et qui concerne tous les français aurait dû faire la une de tous les médias.
Et bien non, le silence de ceux-ci est assourdissant, malgré nos envois. Ils préfèrent des sujets bien plus importants comme le vol Paris/Berlin !
Silence total, aussi du côté de nos chers députés.
Ce secret était un des secrets les mieux gardé. Caché aux français depuis des dizaines d’années. Personne, inspecteur des impôts ou fiscaliste issu de Bercy (et ils sont nombreux), ne le trahissaient. Tout le monde pratiquait l’auto-omerta…
Tout le monde faisait son beurre. Bercy en atteignant ses fameux objectifs programmés par nos politiques et les tous autres en en vivant confortablement (voir plus).
La vidéo de Francis a été vue plus de 12 000 fois. Un record pour notre petit blog. Rien ne pourra plus l’arrêter.
La graine est semée.
Croyez-moi et souvenez-vous de ce que nous vous disons aujourd’hui :
il y a un avant Francis, et il y aura un après.

Notre combat pour la justice fiscal en France est entré dans une nouvelle phase.

E.Bolling

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 réflexions au sujet de « LE BILAN DE TÉMOIGNAGEFISCAL .COM »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *