LE MINOTAURE EST TOUJOURS VIVANT!

LE MINOTAURE EST TOUJOURS VIVANT !

Un peu d’histoire, pour vous rafraîchir la mémoire.
Définition Wikipédia :
Le Minotaure est, dans la mythologie grecque, un monstre fabuleux possédant le corps d’un homme et la tête d’un taureau1 ou mi-homme et mi-taureau2. Né des amours de Pasiphaé et d’un taureau blanc envoyé par Poséidon, il fut enfermé par le roi Minos dans le labyrinthe, situé au centre de la Crète, qui fut construit spécialement par Dédale afin qu’il ne puisse s’en échapper et que nul ne découvre son existence. Dans les textes anciens, le minotaure porte aussi le nom d’Astérios, ou Astérion, du nom du roi de Crète à qui Zeus avait confié Minos, fruit de son union avec Europe. Le Minotaure a finalement été tué par Thésée, le fils d’Égée, avec l’aide d’Ariane
Tous les neuf ans (ou chaque année selon Virgile), sept jeunes garçons et sept jeunes filles étaient envoyés en sacrifice en Crète, en expiation du meurtre d’Androgée, fils de Minos, par Égée, roi d’Athènes. Une année, Thésée, le propre fils d’Égée, fut tiré au sort (ou embarqua de son plein gré) parmi les jeunes gens destinés au sacrifice. En arrivant en Crète, Thésée rencontra Ariane, la fille de Minos, qui tomba amoureuse de lui et à qui il promit le mariage. Sachant ce qui l’attendait, elle lui donna une bobine de fil afin qu’il la déroulât dans le labyrinthe et pût retrouver son chemin s’il ressortait vivant du combat. Thésée trouva le Minotaure, le tua, à mains nues selon Apollodore et retrouva son chemin dans le labyrinthe grâce à la bobine déroulée.
Transposons cette mythologie grecque en changeant simplement les noms :
La Crète…………………………….La France
Dédale………………………………Les énarques de Bercy
Le minotaure………………………..Le fisc
Le labyrinthe………………………..Le code des impôts
Les sacrifiés………………………….Les contribuables entrepreneurs (ou aisés)
Le fil d’Ariane………………………La justice civile(oublions les tribunaux adminis
tratifs !) ou la Cour Européenne.
Le roi Minos…………………………Le ministre des finances
Thésée……………………………….Vous ? Moi ? Un nouveau Jésus ?
La seule et unique questions que se posent les sacrifiés ou futurs sacrifiés :
Quand viendra Thésée ?

L’Histoire nous apprend que tous les monstres, toujours insatiables, un jour, sont terrassés et disparaissent.
On ne peut pas les nourrir indéfiniment de chair fraîche.
Les sacrifiés ne sont plus les autres !
E.Bolling

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *