Leçons de Politique et d’Economie grandeur nature

Les Gilets Jaunes pourront, dans tous les cas, revendiquer une victoire : avoir fait découvrir à de nombreux français la politique et l’économie, dont jusqu’à présent ils se foutaient comme d’une guigne.

J’ai traversé aujourd’hui la France de la Méditerranée à l’Atlantique. Je n’ai rencontré que des Gilets Jaunes détendus, confiants, non politisés au sens étriqué, encarté, du mot. Un bonheur, que l’on aimerait voir durer, mais c’est peu probable tant leurs ennemis sont vicieux et malsains.

Les plus curieux de ces Gilets Jaunes, notamment leurs « responsables désignés », ont probablement vu la vérité derrière les apparences.

Ils auront découvert :

          – 1- l’Etat n’existe pas

Personne pour répondre à leur souci. Ils ont été reçus par le ministre de référence, j’imagine leur surprise d’avoir vu évidemment un être ordinaire, n’ayant rien à dire, rien à proposer.

Eux-mêmes étant devenus, accidentellement, des candidats potentiels pouvant prétendre à prendre en main l’Etat. J’imagine leur vertige s’ils sont sincères.

Ils ont touché du doigt l’incohérence de ces lois dont ont leur dit qu’elles émanent de l’Etat. Alors qu’il n’y a pas d’Etat, simplement des intrigants qui se disent représentants de l’Etat, mais qui ne représentent qu’eux-mêmes.

Sur la route un journaliste, d’une radio indéterminée mais pro-Etat évidemment, indiquait dans le poste que le Procureur de la République de Grenoble a fait savoir qu’il donnait mandat à sa flicaille d’arrêter les Gilets Jaunes dont les barrages entraveraient la circulation, au motif que la loi interdit toute entrave à la circulation. Ce petit bonhomme manque totalement de cohérence.

Cependant il a raison, toute entrave à la circulation est interdite, est un délit.

Mais que ne va-t-il arrêter les hommes de l’Etat qui ont levé sur le mazout un impôt si énorme qu’il entrave la circulation de ceux qui ne peuvent pas le payer. Ils sont des centaines de milliers entravés. Un beau délit.

Mais pas que…. L’impôt doit être consenti, c’est la constitution qui le dit. Habituellement, le consentement découle du fait que l’impôt est voté par des parlementaires supposés représenter les français, et personne ne dit rien.

Mais aujourd’hui, les choses sont claires, une majorité n’est pas consentante à cet impôt sur le mazout. Alors…. N’est-ce pas un autre délit d’imposer par la force un impôt non consenti ? Mais si, mais si…

Voilà de l’ouvrage pour le zélé Procureur de la République de Grenoble, a moins qu’il n’ait une lecture à plusieurs vitesses de la loi.

          -2- L’économie s’impose à tous

Nos hommes de l’Etat, consanguins, tous nés de la même école, sont si surs d’eux qu’ils se croient capables de maîtriser l’économie à eux tout seuls.

Mais l’économie est un enchevêtrement d’intérêts personnels si dense que seule la liberté permet l’équilibre des multitudes d’intervenants, et encore pas toujours.

Un peu par démagogie, un peu par intérêt électoraliste, beaucoup par vanité, nos hommes de l’Etat prétendent, depuis 70 ans, non seulement planifier l’économie mais en gérer directement des pans entiers.

Hélas, ils sont de piètres décideurs et leur laxisme, qui s’exprime à fond que ce soit dans la gestion des comptes ou dans la gestion des hommes, fait qu’ils perdent de l’argent partout où ils interviennent.

L’impôt paie la casse.

Mais voilà, la casse a depuis longtemps dépassé la capacité d’un impôt raisonnable. C’est la faillite. Ce n’est pas l’Etat, qui n’existe pas, qui est en faillite ce sont eux.

Mais, comme ils prétendent nous représenter, ce sont nous qui sommes en faillite pour les créanciers.

La prise de conscience de cette situation nous la devons aux Gilets Jaunes pour ceux qui ne s’en doutaient pas, qui croyaient que c’était l’Etat qui assumerait la faillite, qui croyaient que l’Etat existait.

Alors, félicitations aux Gilets Jaunes d’avoir déniaisé une large proportion de français.

Mais attention, qu’ils sachent que ceux qui, comme eux, disent la vérité ont une facture à payer. Les autres, ceux qui ne veulent pas la voir, présentent toujours la facture, une facture malhonnête, d’escrocs.

Ils ne vont pas tarder à subir la suite. La vie va devenir dure pour les Gilets Jaunes qui ont compris, qui ont vu les combines du spectacle, les tours des magiciens de la politique, de la communication tueuse.

Souhaitons-leur du courage, ils vont en avoir besoin dans la solitude qui les attend.

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « Leçons de Politique et d’Economie grandeur nature »

  1. Bravo aux gilets jaunes qui ont fait naître un mouvement totalement inédit
    Que la caste déboussolée cherche à récupérer ….. c est trop tard tout les citoyens
    Ouvrent les yeux et réalisent que l etat effectivement n existe pas et qu il est
    Créé de toute pièce avec çes oligarques qui s imposent comme pouvoir
    Absolu …. que sont ils donc pour s imposer ainsi au peuple tous comme nous et surtout plus esçrocs que nous tous …..?!
    Nous sommes tous propriétaires des biens publics et il nous faut attendre un an
    Pour pouvoir visiter ?! Pas y vivre ni prendre un repas à l Élysée même en payant
    Sa cité part même chose pour assemblée sénat Matignon etc. Les gilets jaunes
    Demandent la suppression du sénat comme ils ont raison Quand on sait ce
    Qu ils nous coûtent. Pourquoi faire. ?! Même les reversions de pension de veuf ou veuve de senateurs ont un taux supérieur aux autres catégories sociales
    66 pour cent pour une veuve de sénateur ?! C est pas beau cela?! Etc etc et
    Comme la décision finale pour les lois çe sont les parlementaires de l assemblée
    Nationale Qui La prennent à quoi sert cette dite navette? Donc tous ces
    Changements sont nécessaire pour ous c est un peu tard mais pour nos enfants et petits enfants c est nécessaire!

  2. Consigne aux gilets jaunes :
    – pour appuyer la revendication majeure de la compression du nombre de fonctionnaires de 1 million sur 10 ans, achetez uniquement les produits de 1ère nécessité et laissez tomber le reste pendant une période d’un mois !
    et si le gouvernement ne réagit pas recommencer le mois suivant . . .

    – nota: 1 million de fonctionnaires coûtent, à 3,6 millions chacun, la coquète somme de 3600 milliards pour l’ensemble de leur carrière jusqu’à la fin de leur retraite (seuls les agents « régaliens » du terrain doivent rester en place, leurs « cadres » doivent être décimés [au sens figuré]) cette mesure diminuerait nos impôts de l’ordre de 8 à 10% pour le reste de notre vie tout en permettant le remboursement de la dette (2300 milliards d’€ et un budget de l’état en équilibre voire, comme pour la Suisse, avec des excédents conservés pour faire face aux imprévus).

    impromptu
    Manifeste
    politiquement nous sommes de nulle part
    nous n’avons aucun vêtement particulier
    nous sommes des citoyens sérieux, fatigués des élucubrations de nos gouvernants successifs

  3. Mme la Députée Sonia Krimi soutient nos concitoyens Gilets jaunes qui souffrent , car en effet la France est le pays où il y a le plus de taxes au monde , les prélèvements dépassent en 2018 les 1000 milliards d’€ par an et la dette française est de + de 2100 milliard d’€ qui augmente chaque année. En 1970 la situation était 3 à 4 foins moins taxée et très peu de déficit voir pas du tout. Les Politiques continuent à dépenser sans compter , ils ne veulent pas réduire non seulement les privilèges mais les déficits. Trop de gabegie pas la peine de vous les rappeler..
    Les Français ont le droit et le devoir d’être en colère en particulier les Gilets jaunes. Je pense que les Gilets Jaunes sont un fantastique mouvement pour qu’enfin tous les élus et pas que le gouvernement prennent des mesures d’économie et de gestion de bon père de famille.
    Mr Le Président Emmanuel Macron et en Marche seraient bien inspirés de mettre un gilet jaune et se mettre du côté du bon sens. Il a fait un 1er pas , il doit continuer…. Dans la vie il faut savoir reculer pour avancer plus vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *