Les chiffres, c’est magique

Tracfin, Ah !! Tracfin, quel bonheur statistique.

Donc, Bercy annonce 64.815 dénonciations par an à Tracfin. Pas mal non ?

64.815 probables terroristes ou blanchisseurs d’argent sale, repérés par la population attentive des opérateurs de confiance, banquiers, notaires, agents immobiliers etc… ceux-là même dont par le passé on louait le respect qu’ils avaient du secret professionnel. Sacré changement de paradigme.

Et ce n’est rien, la progression des dénonciations est de 43% par an.

Même 71% par an en ce qui concerne les hommes politiques, dont chacun sait qu’ils sont pratiquement tous terroristes ou lessiveuses à argent sale quand ils ne piquent pas un roupillon sur leur banc de l’Assemblée Nationale qui ne leur sert que de couverture. Tout cela est bien connu. Et ils ont voté Tracfin ces cons.

Pauvre France, mais où va ce pays de merde ?

Comment, après avoir survécu à la collaboration des années sombres puis, en suivant, avoir connu la liberté et le respect des personnes et de leurs biens, ce pays peut-il retomber encore plus bas que le pire du pire de son passé lié à la milice et aux dénonciations ?

Il reste une lueur d’espoir. Le petit peuple ne triche pas.

Jugez-en, ceux que l’on accuse injustement de couter cher au pays, de profiter du système, de toucher primes ou allocations indues, ne sont que 165 à avoir été découverts par Tracfin, qui pourtant a le nez fin.

Tout est clair, nous avons d’un côté des centaines de milliers de français qui s’adonnent au terrorisme et au trafic de drogue, ou encore au blanchiment d’argent sale qu’ils se procurent par camions entiers, et de l’autre164 français indélicats qui trichent avec la sécurité sociale ou les allocations familiales.

Vous voyez bien que les chiffres ne pardonnent pas, c’est par eux que s’exprime la vérité. Vous ne l’auriez pas perçue sans eux celle-là, non ?

Soyons sérieux.

Comment peut-on transformer un pays paisible, de gens majoritairement honnêtes et responsables, respectant la liberté des autres, en une bande de délateurs assoiffés de sanctions, participant à un régime de terreur aveugle et avilissant pour tous ?

Comment Bercy a-t-il pu nous coller cette « pécole » ?

Le dogme, encore et toujours le dogme.

La vérité imposée, sans rapport avec la vérité recherchée, ne peut se maintenir qu’à travers la délation de ceux qui ne sont pas conformes au dogme et leur condamnation aveugle à l’aide d’une justice dépendante, l’ensemble installant la terreur, seule arme capable d’imposer un dogme, une fausse vérité.

L’égalitarisme est le dogme, la fausse vérité à laquelle nous sommes tenus de croire.

Pas de compétence reconnue avec l’égalitarisme, la compétence étant par essence un privilège qui n’a pas sa place dans une société égalitariste.

Toute compétence doit être dénoncée, évidemment dans son expression matérielle ultime l’accès à la bonne fortune économique, que l’on va nommer blanchiment d’argent sale ou terrorisme.

Jusqu’où tout cela peut-il aller ?

Loin, très loin. Ce peut même être irréversible. Ce l’est sans doute.

Fuyons, fuyons, c’est la seule solution. J’ai cru qu’il était possible de faire face, non, ce ne l’est pas.

Dommage. Saint Depardieu, priez pour nous….

Bien cordialement. H. Dumas

RAPPEL : MOBILISONS NOUS.
SIGNEZ LA PÉTITION. (Colonne à droite)

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

8 réflexions au sujet de « Les chiffres, c’est magique »

  1. Les CGP indépendants sont obligés de dénoncer tout client qui ne rentre pas dans les cases. Le problème, c’est qu’ils sont payés par ces même clients.
    Selon les statistiques éditées par TRACTFIN ceux qui dénoncent le plus sont les banques et les compagnies d’assurances.

  2. moi aussi, j’ai eu une denonciation de la banque CA, car j’ai fait transite 55K€ de mon entreprise sur mon compte perso en 2011, je me suis retrouvé face à face avec la DIPJ de pau en 2013 !!

    Ce sont des barjeot ces gens, pendant ma garde en vu, ils ont menace ma famille (femme enfant…). J’ai perdu contre ses pensants dominant qui n’ont jamais rien fait que des interpretations dans leur vie, juste jugé !! Je me suis retrouvé coupable escroquerie, abus de confiance SANS AUCUNE PARTIE PARTICILE !! Ceux sont des fous ces juges penaux …. apres j’ai ecris mon mecontentement sur leur facon de procédé et cela m’a fallu outrage à magistrat !! Pourriture de france …

    http://www.ladepeche.fr/article/2015/01/06/2023405-la-presidente-gadoullet-outragee.html

    La rapporteur public avait ecrit et « monsieur sebastien a commis des faits susceptibles de créer des préjudices » !!! Susceptible, cela veut dire que ca n’existe pas …. faut pas etre agrégé de francais pour comprendre cette phrase !!
    Ils sont dangereux ces magistrats penaux pour le liberté d’entreprendre avec leur pseudo morale !!

    Je suis tombé de chef d’entreprise en gagnant 3000 e par mois avec une 10 dizaines d’employés que j’ai du licencié. Aujourd’hui, je touche le RSA et j’ai la tranquillité d’esprit !! Fini l’entrepreneuriat en France.

    Merci la France …..

  3. La France est comme L’aveugle qui tourne en rond, il s’imagine qu’il marche vers son but parce qu’il avance.
    En fait c’est le travail que l’administration française reproche aux français qui entreprennent=
    – ceux qui travaillent beaucoup commettent beaucoup d’erreurs.
    – ceux qui travaillent moins commettent moins d’erreurs
    – ceux qui ne travaillent pas ne commettent pas d’erreurs,
    – Donc ceux qui ne commettent d’erreurs montent en grade . La France , une réalité qui fait peur , de plus il y a une culture de l’ambition et pas du talent.

  4. on ne peux pas croire profiter si facilement de l’air détaxé du pas de la case ..sans repasser par la case impôts ..
    il me semble que c’est un protectorat Français !!
    les portique ( fiscaux) et immatériels pas ceux comme l’esplanade des mosquées sont bien en place ..
    les rapetout , impossible d’y échapper .. a moins que ..envoyez un courrier a SAPIN et HOLLANDE pour leur demander comment avec leur douzaine de SCI , il arrivent a y échapper ?

    pour ceux qui restent :
    Les 10% les plus aisés (10ème décile) paient 50% de la somme de l’IR, de la CSG et de la TH. Ce qui souligne l’extrême concentration de la fiscalité qui pèse sur les ménages (hors TVA) soit environ 97,6 milliards d’euros. Une proportion qui pourrait s’accroître encore en 2018 si 80% des assujettis à la TH sortent de l’assiette de l’impôt.
    🙂

  5. Cher Monsieur Dumas,
    vous avez raison à 200%, mais personne ne voit rien,excepté ceux qui subissent.
    pourtant comme vous l’avez dit « fuyons fuyons » oui courage fuyons .

    je suis expatrié depuis 11 ans mais cela n’empêche pas d’avoir des problèmes en France , voici mes derniers problèmes, il faut le vivre pour le croire :

    ma mère étant en maison de retraite depuis 5 ans , nous avons mis à la vente sa maison qui était en SCI (elle et moi associés) ,vu le marché immobilier il a fallu 5 ans pour la vendre , donc la sci perçoit le montant de la vente et je transfère 220000€ sur le compte de ma mère au Crédit Agricole ,

    une fois l’argent sur son compte sur lequel j’ai procuration depuis de nombreuses années , nous décidons qu’elle me rembourse le prêt d’honneur que je lui ai fait , en avançant chaque mois durant 5 ans les sommes nécessaires pour compléter sa retraite , soit 82000€ , m’occupant de tout pour ma mère et ayant donc la procuration , je passe un ordre de virement au Crédit Agricole , qui me le prépare ,je le signe ,le renvoie (tout ça par mail) le 4 juillet

    mais on commence à me demander pour quel motif , de justifier le motif et pourquoi j’ai changé de numéro de téléphone et d’email ( à cette demande j’ai commencé à m’énerver et leur ai demandé en quoi cela les regardait) et ma mère m’ayant fait un don manuel de 100000€ (déclaré à la recette des impôts des non résidents) je décide de demander également le virement de cette somme l’après , midi , que n’ai je pas fait ,le CA commence à me dire qu’on ne transfert pas de telles sommes à l’étranger Espagne où j’ai une maison (mon ancienne résidence principale devenue résidence secondaire depuis que je suis devenu résident Andorran (j’adore la montagne et l’air pur est très sain pour ma santé) , et suivant les instructions du Service Sécurité Financière du CA la somme est bloquée …

    Explications au téléphone de la directrice de l’agence du CA, vous avez procuration mais pour de tels montants ce n’est plus des virements courants , c’est de la gestion de patrimoine …

    j’en parle à mon notaire qui me dit de leur suggérer de faire les virements sur mon compte bancaire français à la BNP ,puisque ça leur pose un problème de virer en Espagne , je leur demande donc par mail la proposition du notaire le 7 juillet et je rajoute qu’ils me répondent par écrit , les motifs de la rétention de la somme , copie de la procuration que nous avions signé avec ma mère , les montants des virements que je peux effectuer en tant que mandataire (on l’est ou on ne l’est pas!)

    je reçois le 7 juillet fin de soirée , un mail de l’adjoint de direction qui me dit qu’il transfert au service concerné à ce jour 20 juillet soit après 13 jours je n’ai toujours aucune réponse écrite ni téléphonique .

    le 11 juillet je vois mon directeur BNP qui en parle à leur service juridique et nous décidons de faire une demande de retour de fonds (des 220000€ ) sur le compte de la SCI , car il ne comprend pas qu’avec tous les justificatifs que je lui ai présentés , le CA refusent d’effectuer les transferts en Espagne ,

    donc le 12 juillet je remets au CA un ordre de virement de retour de fonds signé par ma mère et à la BNP un ordre de rapatriement de fonds que j’ai signé .

    le 13 juillet la BNP demande au CA le retour des fonds , le 17 juillet la BNP réitère sa demande au CA , le 19 juillet mon directeur BNP demande une explication au CA qu’il a réitérée ce 20 juillet en demandant accusé de réception de son mail ,
    la BNP ne reçoit aucune réponse moi non plus , silence total .

    demain matin je vois mon avocat pour intervenir contre le CA pour rétention abusive , on va voir ce qui va se passer …

    possibilité que le CA est transmis à Tracfin , qu’ils pensent que c’est un abus de faiblesse , que le mauvais fils veut voler sa mère dont il s’est toujours occupé,et qu’ils enquêtent depuis 13 jours et qu’ils me fassent un contrôle de plus , ce ne sera que le 10 ème ,

    depuis le 7 juillet (je ne téléphone plus au CA , j’attends leur réponse écrite)
    par contre quand j’ai appris au CA qu’ils allaient recevoir un virement de 220000€ sur le compte de ma mère , aussitôt ils m’ont proposé des placements assurance vie , mais quand je leur ai dit que l’argent allait être transféré , changement total d’attitude .

    Moralité , il ne faut plus rien avoir en France , votre argent n’est plus votre argent , si vous changez de téléphone et d’email ATTENTION c’est perçu comme du blanchiment , du TERRRORISME , du TRAFIC DE DROGUE ,

    comme l’a souligné M.Dumas VICHY et COLLABORATION et MILICE FISCALE sont de retour

    nous sommes dans une République Dictatoriale ou Dictature Démocratique

    mais où va la France , elle ne s’en sortira jamais , ça va être la guerre civile
    les gens qui travaillent sont matraqués,rackettés , ils en ont marre

    la France n’est intéressante que pour les Assistés qui profitent du système et des gens qui travaillent .

    Français réveillez vous …

    FUYONS FUYONS MAIS IL FAUT TOUT VENDRE

    IL NE FAUT PLUS RIEN AVOIR EN FRANCE

    SURTOUT NE PAS Y INVESTIR , SAUF POUR LE QUATAR qui a une convention spéciale .

    Bon courage car il en faut beaucoup pour rester en France .
    je vous tiendrai au courant de la saga du Crédit Agricole
    obligation de payer un avocat pour récupérer son argent , argent justifié par l’acte notarié de vente de la maison .

    Expatrié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *