Les écologistes, les nouvelles chemises rouges

Préambules

Les résultats des dernières élections européennes, en France et en Allemagne, ont imprimés une forte poussée des verts.

Qui sont-ils ? Des collectivistes pur jus qui ont trouvé « la bonne cause » – Sauver la planète, pour réduire les libertés et les propriétés individuelles. Mais l’heure est à la décroissance, voir à la dépopulation dans la tradition Malthusienne qui accompagne nos pastèques – Verts sur le rayon mais rouges au cœur. J’aurai presque envie d’affirmer que ce sont des communistes avec le cœur en moins.

Pour poursuivre leur massacre du capitalisme, dont ils affectionnent malgré tout tellement les fruits, ils s’immiscent dans ses rouages pour le ralentir, par toutes sortes de chicanes plus perverses les unes que les autres. En conséquences, faut-il chercher encore à avancer, tant les normes deviennent si lourdes, tant leur coût devient si cher, avec en mix sise France, la lourdeur de nos charges sociales …

Comment expliquer cette poussée des verts ?

D’après les analyses de nos statisticiens, nos 18-25 ans n’y seraient pas étrangers. Le formatage par « l’Ed Nat » ? La précarité du travail ? La relation par rapport à ce même travail qui a changé, favorisé par un système alternatif d’intermittence activité-non activité rémunéré quoiqu’il advienne en sachant y faire ? Cette relation est peut-être aussi l’explication de tant d’emplois non-pourvus, faute de candidats …

Bref il semblerait qu’un nouveau mode de vie chez nos jeunes soit à l’œuvre et réfutant les concepts de leurs ainés, aidés en cela avec les nouvelles technologies et processus de communication.

Une opportunité pour Macron ?

Le 1er Conseil de défense écologique s’est tenu dans la semaine qui a précédé les élections européennes. Hasard du calendrier ou bien parfaites remontées des sources pour l’expliquer. Notre président est en effet parfaitement informé de la température de ses administrés tant il veille par le Deep State.

L’élan des pastèques dans l’opinion va donc permettre à Macron de cogner un peu plus fort en taxes et contraintes supplémentaires pour perdurer notre système social tel qu’il est conçu et éteindre les derniers moteurs de notre économie.

L’évacuation de Mr Hulot n’était peut-être qu’un prétexte pour mieux rebondir sur le sujet, avec Mr de Rugy débarqué du perchoir de l’Assemblée Nationale pour reprendre le flambeau.

La Science-Fiction devient réelle

Certains d’entre nous ont pu voir le film « Soleil vert » avec Charlton Eston en premier rôle. Dans le même registre, nous aurions pu voir plus récemment une toile intitulée « Divergent ». J’ai bien peur que notre réel converge vers ces fictions

Et c’est véritablement effrayant !

En effet, l’émancipation de l’individu au sein du groupe et le respect de sa propriété privée ont été la source de l’essor formidable de notre Occident au XIXème et XXème siècle.
Et nous entrons, nous les français dans ce chemin rétrograde, ce rétropédalage, par rapport à notre histoire qui nous avait tant convaincu du contraire et qui s’est avéré.

Nous sommes aussi coupables car notre création en mode marchés sert tous ces requins des nouvelles technologies, pour mieux nous comprendre, pour mieux nous cerner.

Conclusion

Pour moi dans la vie du raisonnement, il y a deux choses qu’il faut admettre : Le bon sens et l’érudition, les bases de notre prédation sur cette bonne vieille Terre. Le bon sens va rarement nous tromper. L’érudition manipulée, beaucoup plus. Quand l’érudition devient un artefact de connaissances sans le moindre bon sens, les temps obscurs se rappellent.

Bien à vous

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Une réflexion au sujet de « Les écologistes, les nouvelles chemises rouges »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *