Les fake news : pincez moi, je rêve

Définition de fake news par Wikipédia : « Les fake news sont des informations délibérément fausses ou truquées (fake veut dire en anglais « faux, truqué ») émanant en général d’un ou de plusieurs médias, d’un organisme ou d’un individu. Elles participent à des tentatives de désinformation, que ce soit via les médias traditionnels ou via les médias sociaux, avec l’intention d’induire en erreur dans le but d’obtenir un avantage financier ou politique. »

Notre jeune et impétueux président de la République Emmanuel Macron est scandalisé. La presse se fait l’écho de son indignation : « le président de la République a annoncé un projet de loi pour lutter contre la publication de faux contenus pendant les campagnes électorales ».

Une piste législative est dévoilée à demi-mot : « Le chef de l’Etat en a dévoilé les contours en fustigeant « cette propagande articulée avec des milliers de compte sur les réseaux sociaux » qui « en un instant répandent partout dans le monde, dans toutes les langues, des bobards inventés pour salir un responsable politique, une personnalité, une figure publique, un journaliste ».

Nous sommes habitués à être pris pour des cons, mais alors là chapeau, c’est la totale.

Dans le fond, c’est quoi la revendication de Macron ?

Tout simplement il réclame pour lui et ses copains de la presse officielle l’exclusivité du mensonge pendant les campagnes électorales. C’est pas beau ça ?

Imageons la situation.

Les élections arrivent. Mettons : je balance une fake news, anonymement évidemment.

Par exemple : je trouve – ou je fabrique — une photo de Macron avec une jeunette et je titre « Macron tombe amoureux d’une étudiante en philo de 17 ans, il ne se représentera pas, il part avec elle aux philippines ».  Plenel, tout excité, reprend l’info, et bien sûr Mélenchon surenchérit. Je ne parle même pas de la drôlesse de Jean-Marie.

La fake news parfaite ? Et bien non.

Certes, il est possible que la chose soit fausse, mais où se siturait mon avantage financier ou politique ? Peut-être une blague de potache pas très fine, mais elle ne me rendra ni riche, ni président de la République. Donc, pas de fake news selon la définition de Wikipédia. Juste un gag, qui me fait mourir de rire, qui ne plait pas à l’intéressé, pas grave.

Au même moment Macron lui déclare : « Je vais continuer à travailler pour vous, à faire baisser le chômage, à limiter le déficit de la France, à soigner gratis tout le monde, à enrichir les pauvres tout en favorisant les entreprises des riches, à répandre l’amour entre vous tous par le mélange obligatoire des communautés, je vais établir le rafraîchissement climatique, votez pour moi ». Son discours est repris par toute la presse et ses millions de lecteurs.

Ça c’est une fake news : tout est faux, nous sommes induits en erreur et lui cherche à en tirer un avantage politique et financier, il veut être réélu. CQFD.

Macron et consorts pourraient-ils éviter de se répandre en fake news ?

Pas facile. Il faudrait qu’ils disent la vérité : « Votez pour moi, je ne foutrai rien. Le destin du pays ne dépend pas de moi, mais de vous. Je vous promets de vous laisser faire, de ne rien faire pour vous emmerder. La France ce n’est pas moi, c’est vous. Nous ne sommes pas un grand pays, juste une bourgade mondiale. Je m’engage à supprimer tous les parasites qui vivent à ne rien branler, les profiteurs déguisés en personnages importants. Etc… »

Vous imaginez ça ? Un président de la République dont le programme serait d’aller au golf tous les jours, de supprimer tous ces fonctionnaires qui nous pompent l’air, claquent notre fric, détruisent notre tissu social pour installer à sa place une utopie dont on sait quelle ne peut que tuer sans limite. En fait, de nous lâcher la grappe, d’être libéral. C’est impossible.

Conclusion

Les fake news on s’en fout, nous sommes habitués. Mais en consentir l’exclusivité à  Macron et ses copains, non, certainement pas.

Cette attaque injustifiée contre notre liberté sur le net, c’est peut-être la goutte d’eau qui va faire déborder le vase.

Je ne crois pas une minute au sondage qui prétend que 75% des français seraient pour la censure sur le net.

Macron avance sur un terrain instable qui pourrait révéler sa vraie nature s’il persiste et précipiter sa déchéance de Gorbatchev français, de censeur mou continuateur d’un système à l’agonie.

La liberté n’est peut-être pas loin, que Bercy le veuille ou non.

Cordialement. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (9 votes, moyenne : 4,11 sur 5)
Loading...

8 réflexions au sujet de « Les fake news : pincez moi, je rêve »

  1. Bonsoir à tous ,

    pour les fake news , en voila une « hyper fausse »

    un journaliste a déclaré que 73% des français vivant au Portugal voulaient revenir en France , cette déclaration est fausse archi fausse , je connais plusieurs français qui y vivent , nous en avons parlé , ils connaissent également de nombreux français et se retrouvent ensemble , bateau ,pêche, randonnées , voyages etc etc , pas un je dis bien pas un ne veux revenir en France car ils se trouvent trop bien dans un pays où il fait beau et où les gens sont très gentils et où la fiscalité les a attirés car pas d’impôts sur les retraites et pas de CSG et RDS
    que du bonheur , et il faut quand même savoir qu’ils reconnaissent TOUS être partis pour fuir la FISCALITE FRANCAISE et la mentalité régnant en France,et ils ont ensuite apprécié le pays et la population et pas question de retour en FRANCE ,qu’on se le dise…

    donc pourquoi cette info ? CERTAINEMENT POUR DISSUADER D’AUTRES FRANCAIS à partir au Portugal et qu’ils continuent à se faire »saigner » par le fisc.

    ce journaliste reproche également à ces français de se retrouver ensemble dans certains lieux , pour cela c’est vrai mais pourquoi le leur reprocher, ils en ont le droit et ça leur fait plaisir de parler le français car ils vivent au milieu des portugais qu’ils apprécient mais retrouver des compatriotes fait plaisir et cela existe dans tous les pays du monde et pour toutes les races et c’est très naturel

    vous pouvez lire les réactions des français vivant au Portugal , qui ont été choqué de cette déclaration car eux mêmes ne veulent pas revenir en France et dans leurs connaissances , aucun français ne veut repartir
    voir le site : expatriés.com

    peut être que ce journaliste s’est trompé et qu’il voulait dire que 73% des français voulaient partir au Portugal , ce qui serait déjà plus réaliste

    de toute façon il y a d’autres pays plus agréables que la France où les français retraités ou non s’expatrient car ils ne supportent plus la mentalité qui règne en France , HELAS ENCORE HELAS

  2. Certes le mensonge c’est vilain . Mais tous en vivent.
    C’est encore plus vilain .
    Vous êtes contre la censure , c’est bien , mais vous la pratiquez en fait.
    Votre site EST LE VOTRE et nous en convenons tous , mais le réserver sans souffrir la contestation , c’est de la censure
    Ce n’est pas grave , vous avez atteint le fond à cause du fisc goulu et en sus vous vous êtes offert sous le couteau comme le pauvre mouton .
    Ouvrez un peu les yeux .
    L’usurpation nait de la dominance . réfléchissez à ces termes . Etre l’instigateur par exemple de votre site , ne vous permet pas de le dominer et de rendre muet les contradicteur .
    Veillez surtout aux loups qui lisent abondement ce site , tels que le fisc que nous abordons tous , mais aussi les véreux conseils ( blaireaux) en mal de clientèle qui se ruent sur les pauvres bougres qui donnent leurs témoignages .
    C’est une forme de censure que de fermer les yeux et attaquez autant le fisc que ses alliés et comparses tels que juristes reconnus par le système .
    Mais en fait , vous avez décidé , de faire du mercantilisme avec ce site . Vous avez raison , la vie c’est les moyens de vivre , mais là vous trahissez l’esprit qui est à l’origine de votre création et que vous avez oublié . C’est normal , la vie passe et le besoin subsiste , mais tous s’éclipserons faute de moyens déjà spolié par l’Etat

    1. Je n’ai pas parfaitement compris votre commentaire, un peu complexe.
      Il me semble que vous nous conseillez de prendre garde aux escrocs et au fisc, vous avez bien raison. Merci de nous alerter si vous repérez quelque chose de louche, vous avez l’air très compétant à ce sujet.
      De notre côté nous nous efforçons d’être attentifs.

      Par exemple :

      À : Francis le poizat
      Objet : Re: desision tribunal administratif sci belle ile et agora foncier
      bonsoir Francis
      j’ai toujours été respectueux avec vous et toujours payé mes factures, je ne vous comprends pas et surtout tenu mes engagements.
      a chaque contact j’ai toujours eu du respect pour vous alors je ne comprend pas pourquoi vous m’en voulez surtout que je vous ai réglé environ 10 000e ttc
      c’est trop facile de réagir et de se débiner ainsi, c’est seulement de la lâcheté, ou une simple dépression nerveuse.
      je vous demande juste d’aller jusqu au bout de vos dossiers soit disant gagnant, c’est une honte !!!! prendre de l’argent et se retirer, vous n’etes pas mieux que ces autres petits avocaillons.
      Que du baratins sur « temoignage fiscal » !!! Je vois que c’est vous qui ne penser qu’a l’argent car a chaque discours vous dites que vous ne travailler pas gratis. je ne vous ai jamais rien demandé de gratuit Et toujours payé !!!
      QUELLE HONTE BELLE MENTALITÉ DE CONTRÔLEUR D’IMPÔT
      cdt

      Le 05/01/2018 à 17:00, Francis le poizat a écrit :
      Monsieur ;
      L’année 2017 a été horrible pour moi et c’est très mal finie ( décès) et moi même ma santé est partie en brioche.
      Tout le monde s’en fout y compris vous , je l’ai bien vu à chaque contact
      J’ai décidé de ne plus travailler POUR PERSONNE et surtout gratis .
      Merci de voir ailleurs

      1. Je ne comprend rien à vos dires ?
        Simplement , soyez attentif , c’était mon message .
        Savez vous entre autre que « c’est pas bien » de citer des noms et des personnes sans vérifier . On appelle cela de la dénonciation calomnieuse , surtout sur un site public ( combien de temps encore avant de payer le ticket d’entrée ?)

        1. Et délivrer menaces et insinuations sans preuve, anonymement, c’est quoi ?
          Dans quel but ? Puisque vous n’êtes pas censuré sur ce blog, au moins soyez clair.
          Sur ce blog, pas d’autre prétention que de dénoncer les souffrances fiscales et les bourreaux qui les génèrent en les nommant.
          Même si, effectivement, ils sont couverts par l’Etat et toutes ses armes de destruction massive.
          Donc notre risque est grand, nous qui ne nous cachons pas.
          Je suis bien placé pour le savoir. Pas plus tard que cet après-midi un huissier est venu chez moi pour saisir mes meubles au profit de Martino, pour la petite prime de 3.000€ que la justice lui a octroyée pour me punir d’avoir dénoncé ses exactions.
          Alors vos leçons et vos insinuations … peu me chaut.
          Laissez la place à ceux qui souffrent et veulent le dire, en espérant qu’un jour le harcèlement fiscal sera pris à sa juste mesure et interdit.
          Nous attendons que la parole se libère sur ce sujet, rien ne vous oblige à attendre et à agir avec nous, vous êtes libre…..

  3. Hitler disait : « Un mensonge répété dix fois reste un mensonge; répété dix mille fois il devient une vérité. » (Goebbels le lui a soufflé)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *