Magali victime du fisc (vidéo)

Bonjour,

Bien cordialement. H. Dumas et E. Bolling

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 3,00 sur 5)
Loading...

12 réflexions au sujet de « Magali victime du fisc (vidéo) »

  1. Bjr,
    Petit rappel:
    En cas de dettes. Si l’un des époux s’endette, notamment s’il est engagé dans une entreprise financièrement risqué, les créanciers peuvent saisir les biens communs. C’est la raison pour laquelle les couples dont l’un des conjoints exerce une activité indépendante préfèrent généralement le régime de la séparation des biens.
    Source: http://www.pap.fr/conseils/famille/les-regimes-matrimoniaux/a1445/le-regime-de-la-communaute

  2. Bsr,

    je comprends la détresse de cette jeune femme mais j’ai des petites questions à poser:
    1)lorsqu’elle était mariée elle était sous quel régime? Celui néfaste de la communauté?

    2) pourquoi après la mort de son ex-mari, elle est allée s’occuper de la comptabilité (surtout si elle était sous séparation de biens) s’impliquant d’office dans la gestion de cette asso pourrie!

    3)pour son avocate incompétente, un recours auprès du batonnier, permettrait de limiter la facture! A essayer!

    1. En cas d’accident de la route si la victime n’est pas en règle vous êtes sans doute pour la laisser crever dans le fossé ?
      Que valent des règles qui détruisent ?
      Nous n’avons pas les mêmes valeurs.
      La méconnaissance des lois doit-elle détruire ?
      Dans quel monde voulez-vous vivre ?
      Je suis perduadé que vous êtes de gauche, seuls VOS pauvres vous touchent.
      Il y a tant de gens comme vous, dommage.

      1. Bjr,
        comme vous y allez fort!
        Je ne le ressens pas comme vous mais plutôt il y a eu des erreurs ou imprudences et John les met à priori en évidence!
        Ce qui d’ailleurs le fisc se sert de ces erreurs pour abuser et demander le paiement de sommes invérifiées & invérifiables à cette dame!
        Allez Henri, soyez zen sinon vous allez vous faire une crise d’hypertension!
        Un ptit cachou pour détendre?
        @+

        1. Petit ajout: tel un héritage bancal avec des dettes qui serait accepté par les héritiers le sachant, qui l’acceptant cela se retournerait contre eux!
          Ne pas y toucher aurait été judicieux.

      2. Henri,
        un petit coup de calcaire?

        Je ne vous en veux pas…la fatigue comme vous le formulez dans la vidéo!

        Vous avez pris le témoignage de cette dame, comme vous l’êtes impliqué en tant que: Victimes fiscales!

        Fatigué, vous n’avez sans doute pas procédé à un quelques recherches plus poussées voire une petite enquête sur ce dossier.

        Le fait est que cette dame, (in)volontairement a ouvert la boîte de Pandore…et le fisc si avide s’est jeté sur elle.

        Tant que votre avis sur mon appartenance politique: je suis apolitique car mon seul parti dont je suis le Président et le trésorier et unique membre: c’est mon porte-feuille, tout le reste c’est du pipeau que seuls les naïfs peuvent croire!

        Bien à vous!

    2. Bonjour , mon ex Mari est vivant , il s’est embarqué dans des affaires dont la durée est de 6 mois , dont je n’avais pas la connaissance , le fisc avait entamé une procédure vicié me concernant ! Un huissier de justice était à l’époque venu m’annoncer les hypothèques sur mes biens propres ! Sur des choses qui me concernent pas . Concernant la comptabilité c’était bien après le vice Fiscal , juste pour prouver le montant scandaleux que le Fisc réclame ! Le Fisc s’attaque aux personnes qui n’ont pas vraiment les moyens juridiquement de se défendre ! Magali .

      1. Bonsoir,

        Quand les agents fiscaux flairent la « bonne proie » ils s’y attaquent même à plusieurs pour provoquer l’anxiété auprès de la victime, histoire par peur qu’elle crache au bassinet.

        Niveau contrat de mariage, vous étiez sous quel régime, si ce n’est pas trop indiscret?

        Cordialement

          1. Sous le régime de la communauté ! Malheureusement , mes biens propres ne rentrent pas dans la communauté !!! Je me bats et je vais tout faire pour que mon fils et moi même allons récupérer nos biens , J’ai pas peur de ces mafieux corrompus ! En 6 Mois j’avais pas eu le temps de me protéger , tout à été fait derrière mon dos , maintenant je mets toute mon énergie pour gagner , il faut corriger ces abus fiscales !

  3. Effroyable situation , la vérité est dans les injustices .Comme disait un avocat, la vérité est dans les injustices, cette vérité là est la seule qui compte, elle est même à l’origine du mot Avocat « ad vocatus – Au secours ! », elle en est le moyen « ad vocare- parler pour ! ». La vérité judiciaire n’existe pas, car la justice n’a pas pour but de dire la vérité, la justice doit seulement la rechercher. Mais trop peu de fois , pour ne pas dire jamais , les services judiciaires, l’administration fiscale en l’occurrence ne recherchent la vérité .Enfin, un grand avocat ne va pas à la facilité, il cherche la vérité non l’intérêt, quand le malade est grave le médecin est grand.
    La vérité nous rend libre = cliquez ici : http://www.temoignagefiscal.com/la-verite-nous-rend-libre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *