MES EXCUSES CAR JE CROIS TROP EN L’HOMME.

Les réactions suite à mon précédent billet ( des gens corrects) sont unanimement négatives et je les admets et les comprends .
En fait, je suis un naïf et je prends fait et cause pour mes clients comme si c’était une affaire personnelle.
LES FAITS :
En l’espèce j’avais rencontré le matin du RV avec l’IP les membres de cette famille arrivés en France en 1975 ( Boat people ) et leur avait annoncé la suite inéluctable que vous connaissez tous du « mur et de l’autisme » général auquel ils devaient se préparer soit 3 à 5 ans de procédure .
J’ai récupéré ce dossier en Juin 2016 à la suite d’un lamentable avocat Toulousain qui les avait si bien défendu qu’ils en étaient à plus de 2 millions d’euros de rappels en impôt.
L’après midi en face de cet IP je m’attendais comme toujours et comme vous l’avez tous expérimenté à une fin de non recevoir .
Certes, j’avais bossé comme un dingue sur cette affaire pendant 3 semaines , l’administration ayant fait un rehaussement de CA sur chacune des deux années concernées de plus 35 % !!!
Tout naturellement puisqu’elle prétendait à de telles dissimulations , celles-ci ne pouvaient correspondre qu’à des recettes ESPECES non déclarées.
L’entreprise ayant comptabilisé 8 % de recettes de cette nature le CA espèces ressortait d’après le fisc à plus de 43 % en numéraires.
C’est invraisemblable !
En là, vous avez tous raison , c’est de l’escroquerie de la part du fisc d’avoir annoncé de tells prétentions .
Comment dire en fait que ces « gens là  » sont des gens biens ou corrects .
Je me suis fourvoyé.
J’ai fait des recherches statistiques de toutes les catégorie de commerce ( boulangerie , boucheries , épiceries etc et restaurants) et qu’elle n’a pas été ma surprise de constater sans nul doute possible que les restaurants à petits budgets comme les restaurants asiatiques avec buffet réalisent au maximum 10 à 12 % de CA espèces , le reste étant payé par CB , tickets restaurants rarement chèques).
Il suffit comme je l’ai fait, de faire un sondage autour de soit pour que chacun réponde que la pratique maintenant généralisée pour le commun des mortels est du paiement par carte y compris pour les petits montants .

C’est pourquoi j’ai dérapé dans mon précédent billet, car ayant fait au moins 3 rapports écrits adressés par mail avec preuves et justifications à l’appui avant de voir cet IP , j’ai été éberlué de le voir cesser immédiatement la conversation en me disant vous avez raison ! après 3 mn de débat.
Cette réaction que je n’ai jamais eu même dans les cas où j’apportais des conclusions évidentes , s’est toujours heurté au refus systématiques des ces connards de chefs.
Vous excuserez donc de ma réaction, car en fait si je ne suis pas concerné , imaginez la réaction de mes clients !!!
Ces braves gens , car eux , ils en font partie ont ressenti immédiatement un soulagement immense . Alors comprenez que devant leur bonheur , j’ai eu un sentiment qui ne correspond pas effectivement à ce monde à part qu’est la DGFIP.
Ce sont effectivement des extraterrestres dans un monde à part, qui est hors des réalités au quotidien du commun des mortel . Ces envahisseurs venus d’un autre monde sont en réalité agressifs et ils ne m’ont cédé en fait que parce que j’avais sans contestation possible démontré la réalité et que s’ils avaient persisté j’étais en mesure de les attaquer PERSONNELLEMENT pour faute grave et concussion ( mise en recouvrement d’un impôt fictif)
Dans un prochain billet je vous expliquerais en détail comment cela fonctionne en réalité et vous en frémirez .
Pour eux l’humain n’existe pas !

Francis Le Poizat

A propos Francis Le Poizat

Bonjour , Cela fait un certain temps que j'interviens sur ce site . Certain veulent connaître mon historique. SIMPLE : Issu d'une famille très modeste ( père breton mousse à 12 ans et d'une mère Polonaise immigrée en 1938 pour bosser dans les fermes ) , 3 enfants son nés . Moi, le 2ème en 1950 . Pas de viande à table, seulement du poulet et du lapin production maison , pauvreté des années 50 obligeait. Donc, ces bons citoyens ne croyaient qu'en l'éducation et en l'espoir d'une vie meilleure pour leurs enfants suite à des études. Les bretons et les Polonais sont un mélange détonnant qui abouti à créer des être doublement entêtés et attachés à la parole donnée . J'ai donc commencé à travailler à 15 ans dans des petits boulots divers en continuant mes études secondaires et supérieures ( parfois 3 job en même temps et 3 heures de sommeil par jour ) et surtout aidé par mes parents pour le logement et les autres questions de simples contingences Vers l'âge de 24 ans, bac plus 5 en sciences économiques et droit je commence une activité dans le privé ( boursicotage) avec grand succès et pour m'éloigner de PARIS où une femme me "collait un peu trop", je vais à CLERMONT FERRAND en ayant appris ma réussite au concours d'inspecteur des impôts ( payés nourris et logés pendant un an) Le rêve.Et en plus des femmes à foisons ... je m'arrête sur une , je l'épouse et nous sommes encore ensemble 40 ans après . Elle me convainc de rester dans cet univers . N'ayant qu'un salaire modeste mais ayant réussi des opérations de bourse assez intéressantes , ce job n'était qu'une occupation dans laquelle je continuais à agir avec ma personnalité forte et nous avons obtenu un statut financier assez aisé, très envié par mes collègues et ma hiérarchie elle même . Inutile de vous dire le nombre de heurts que j'ai eu avec celle-ci qui me considérait comme un excellent technicien mais comme un mauvais fonctionnaire, car je n'obéissais pas . Moi, je répondais qu'ayant prêté serment de probité je ne pouvais me parjurer et que je ne pouvais faire mon travail qu'honnêtement. Ils n'ont donc jamais pu me prendre en défaut de faute professionnelle mais me reprochaient mon entêtement et le respect de l'honneur . L’OBÉISSANCE AVANT TOUT ! C'est ainsi. J'étais en fait indépendant et je n'ai jamais été à l'origine du dépôt de bilan d'une entreprise car je gardais secret par devers moi , mes rapports avec les administrés et à la fin, un accord de "gentleman agrément" était toujours trouvé honorablement . J'ai donc quitté ce "milieu" mafieux" in fine il y a 10 ANS, car fatigué de cette course à la "fiche statistiques" et écœuré par ces olibrius obnubilés par leur carrière de "petits fonctionnaires" le doigt sur la couture du pantalon . Cela fait donc un temps certain qu'après avoir acquis des "connaissances" parfaites dans le domaine fiscal, je les utilisent contre mes anciens "congénères" qui sont restés toujours des singes . Mon dernier Directeur, quand j'ai quitté le fisc m'avait demandé ce que je ferais ensuite et lorsque je lui ai annoncé ma reconversion en avocat fiscal, a été soudainement outré en hurlant "ON VOUS A NOURRI" et maintenant vous allez nous attaquer avec tout ce qu'on vous a appris ? J'ai répondu que j'avais été payé ( mal) et non nourri pour faire du bon travail et que maintenant j'allais travailler aussi bien pour un meilleur rendement EH OUI MONSIEUR. ET AVEC UN PLAISIR IMMENSE ET INCOMMENSURABLE Un petit plus ! Je connais ces gens là car je les ai pratiqué de nombreuses années et ils savent que je sais tout d'eux. Ils vous font croire qu'ils sont vertueux , donneurs de leçons et respectueux des lois ? C'est tout le contraire . J'ai fais une liste pendant tout le temps que j'y étais et j'ai des noms et des faits, hélas, prescrit tel qu'un directeur divisionnaire chargé du contrôle fiscal qui ne payait pas ses impôts parce qu'il ne déposait pas de déclaration . Tout simple et tranquille! De même, un Directeur chargé des succession et de l'ISF qui dépassait les limites de 10 fois, et qui bien entendu, se désempressait de déclarer. Un autre qui ne déclarait que la moitié de ce qu'il touchait au nom d'une prétendue exonération pour frais de mission inexistante . Ces gens là ? INTOUCHABLES! ET CE SONT EUX QUI VOUS ASSIGNENT EN JUSTICE POUR VOUS SAISIR ET MONTER DE GRADE AVEC (50 % de leurs rémunérations non soumises aux charges sociales - PRIMES hors salaires ! - ) CONCLUSION : Y a t-il une morale publique ? Vu de l'intérieur je suis témoin que NON ! Et ils n'osent pas m'affronter par crainte de divulgation des réalités sordides de ce milieu . Croyez en mon expérience au sein du "saint graal" ces gens là sont malhonnêtes et se foutent de l'HUMAIN . Ce qui compte n'a rien à voir avec ce qu'ils annoncent , leur carrière , leurs résultats statistiques , la compétition interne et surtout le VASE CLÔT dans lequel ils évoluent ensemble sans voir l'extérieur : équité ; morale ? etc ...........? ils s'en foutent ? ILS SONT ENTRE EUX, ET VOUS N'EXISTEZ PAS AUTREMENT QU'EN TERME DE DOSSIER ! Et l'être vivant derrière ? rien à foutre !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « MES EXCUSES CAR JE CROIS TROP EN L’HOMME. »

  1. et quand je parlais de moyens détournés de faire de l’évasion de pepette..

    Au Danemark, la police vient de recourir pour la deuxième fois au traçage d’échanges en Bitcoins afin de confondre un suspect. Ces investigations montrent que la monnaie cryptée ne garantit pas aux criminels qui l’utilisent une couverture totale de leurs activités illicites.

    Pas d’autorité centrale, un logiciel open source et des transactions de pair à pair : il serait simple (voire simpliste) de penser que les caractéristiques du Bitcoin en font une monnaie intraçable, garantissant un parfait anonymat… la monnaie que tous les criminels du monde attendaient pour agir en ligne sans craindre d’être pris en flagrant délit. Non seulement le Bitcoin n’est pas plus à l’abri du piratage que les autres crypto-monnaies, mais cette vision idyllique de la criminalité se heurte à un obstacle : la police peut elle aussi se servir des outils en ligne pour parvenir à ses fins.

    Au Danemark, les forces de l’ordre viennent de faire tomber un réseau de trafiquants de drogue en traçant les transactions que ses membres effectuaient en Bitcoins, rapporte The Next Web. Le procès, qui s’est tenu au mois de janvier dans la ville d’Herning, s’est achevé sur la condamnation à huit années de prison d’un narcotrafiquant. C’est la deuxième fois que le traçage de transactions en Bitcoins a servi de preuve à la police et à la justice danoise dans le cadre d’un procès.

  2. oui , clivage ( c’est a la mode) – séparer bon grain de l’IP n’est pas chose aisée.

    après , il ne faut pas être trop naïf, les nouveaux moyens de paiements font que l’espèces est en voie de disparition mais .. car il y a toujours un mais !!
    –>il arrivait en faisant attention de voir un paiement client avec 100ff / se transformer en rendue monnaie d’un PASCAL , l’€ + dématérialisation des paiements n’a pas fait qu’évoluer les triches en l’espèces 🙂

    allez sur des marchés , brocantes, site de ventes (LBC) , les échanges de services ménagers et petits travaux et regardez la partie de liquide qui circule …..ca les effraie !!!
    ils n’ont aucun contrôle sur cette économie grise /black/ qui se fait du beurre sur le dos de l’état a part un FLAG ou délation et quand ils peuvent se venger et faire TAPIS (pas tapie qui est intouchable) , sur un contribuable Il n’hésitent a nous tailler un costard pas en vertu de la loi et sous couvert de procédures faites aux chausses pieds pour eux .

    combien de fois « pour passer du coq a l’âne », avec vous assisté perso ou a la TV a un contrôle de police , de jeunes conduisant en infraction et sans permis ..laisse libre de repartir .. cool Raoul!
    et moi petit Français respectable, poli lors du contrôle , pour contrôle technique dépasse de 1 mois ou n’ayant pas bougé mon véhicule de place de parking car en vacances me retrouver verbalisé et obligé d’aller chercher mon véhicule a la fourrière.

    ne nous y trompons pas , les pouvoirs publics savent , qui taper ( les solvables- merci FICOBA) , qui éviter ( TAJ, STIC, JUDEX)) afin de faire leur business de FONK tranquillos .

    un ancien prof n’avait dit justement , il y a celui qui connait la loi et celui qui connait le juge !!

    heureusement pour vous , votre connaissance des rouages vous a permis de sortit des griffes vos clients mais hélas pour beaucoup de personnes cela ne se termine pas comme une feuilleton de la petite maison dans la prairie .. c’est peut être pour cela que vous avez reçus des réponses un peu rudes !

    merci de les en-POIZAT-au- nez et a leur barbes par votre combat contre le coté obscur de la force !

  3. Bjr,
    Francis vous m’avez mis l’eau à la bouche, j’attends la suite 😉

    Sur l’onglet « vos témoignages » j’ai écris un billet sur notre ennemi commun, une suite est prévue!

    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *