NE RIEN LÂCHER, NE JAMAIS BAISSER LES BRAS!

Lire les papiers de Francis Le Poizat sur notre blog me conforte, à chaque article un peu plus dans ma détermination d’obtenir justice de Bercy pour ma spoliation.
Dans le très beau film, la Femme au Tableau, cette femme est  pillée par les nazis car juive et riche.
Elle va mettre de longues années à récupérer ses biens.
Le gouvernement autrichien, bénéficiaire au final du vol des nazis, ne veut, contre toute justice,  ne rien rendre à notre spoliée.

Ne rien lâcher. Ne jamais baisser les bras. Se battre jusqu’au bout contre Bercy .
Faire comme la Femme au Tableau !
Peu importe que l’on vous dise que vous avez perdu d’avance, qu’on ne peut gagner contre la junte de Bercy.
Peu importe, que ceux qui courbe l’échine vous dise qu’il est plus sage (et plus économique) de vous courber comme eux et d’accepter l’inacceptable.
Que si vous aviez transigé, vous n’auriez pas tout perdu.
C’est vrai, mais je n’ai pas fait ce choix-là.

Voilà, plus ou moins 20 ans, qu’Henri et moi nous combattons l’Hydre fiscale et ses pillages. Cette nouvelle  Gorgone se nourrit de ses enfants qu’Elle tue sans aucun état d’âme.
Et elle nous a tués, comme Bercy tue des milliers de français chaque année. Sans bruit, et grâce à sa propagande, dans l’indifférence générale.

Pour rester dans la mythologie grecque, »sans bruit », c’était avant l’arrivée de Persée. De nos jours ces nouveaux Persée on les appelle  « lanceur d’alerte ».

 Wikipédia :
Le lanceur d’alerte désigne une personne ou un groupe qui estime avoir découvert des éléments qu’il considère comme menaçants pour l’homme, la société, l’économie ou l’environnement et qui de manière désintéressée décide de les porter à la connaissance d’instances officielles, d’associations ou de médias, parfois contre l’avis de sa hiérarchie.


Francis Le Poizat est le type même, selon cette définition, du lanceur d’alerte.
Il ne cherche aucune reconnaissance personnelle et son action est totalement désintéressée.

Il a en plus une particularité sur les autres lanceurs d’alerte, tout au moins en France. Il n’intéresse, pour le moment, aucun média (à part internet).

Comme dirait Malabar : incroyable mais vrai.

Il nous explique, d’une façon objective, et nous dévoile, enfin, la vérité (il l’a vécu pendant plus de 35 ans) sur les contrôles fiscaux et surtout sur leurs fameux redressements  et la façon des plus « honnête » dont ils sont « calculés » ?

Il révèle un Scandale d’Etat,  l’expression est encore trop faible, car celui-ci touche des centaines de milliers de français depuis des décennies, et aucun média « officiel » (Télés, journaux, radios) ne s’en fait l’écho.
Albert Londres est mort, sans descendance !

Cela n’a plus vraiment d’importance, car nous savons que cela n’est qu’une question de temps, grâce au web, pour que la vérité éclate.
Car elle finit toujours par éclater.

Il faut donc, comme la Femme au Tableau, se battre jusqu’au bout et ne jamais, malgré les défaites, désespérer de la justice.
De la vraie, de la justice civile!

Emmanuel Bolling

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « NE RIEN LÂCHER, NE JAMAIS BAISSER LES BRAS! »

  1. bonsoir à tous,surtout si épris de liberté d’entreprendre,vous vous battez pour que votre droit soit reconnu et dit.Il se trouve que je suis ,moi aussi pourchassé par un organisme d’état qui se fait appeler le RSI. Racketer Sans Interruption. Boucher non sédentaire vivant en Picardie et faisant mes marchés en Seine Saint Denis,mes revenus sont franchement moyens. Je ne me bats pas contre cette secu pour l’oseille.Certes , c’est parce que m’assurer en Angleterre me permets d’offrir à mes enfants une école privée,mais l’économie ne me permets que ça.Cet organe de l’etat me traque depuis environ 6 ans,devant ses tribunaux et se permets meme de diligenter une saisie illegale des biens de mon épouse.J’ai la chance qu’elle m’aime et me laisse poursuivre mon combat car elle sait combien il est important pour moi de donner à nos enfants le gout de ne pas baisser les bras face à un adversaire.Un toit,une bonne éducation,une bonne formation,et la démonstration que l’on doit se battre,voilà l’héritage que je veux donner à mes enfants,et pour cela,j’irai jusqu’au bout. Messieurs Bolling,Dumas et tous leurs frères de combat se battent pour que survive au moins , après qu’ils auront été dépecés financièrement, la vérité , le fondement de leur combat, leur raison de vivre en hommes libres……soutenez les,partagez les,aimez les pour la force qu’ils nous donnent de croire que rien n’est jamais écrit d’avance !

  2. Bonjour et merci pour le courage que vous nous donnez car ne rien lâcher
    C est parfois tellement dur avec ces mafiosis ??!!!! Merci cela éclaire ma
    Journée et j ai envie de continuer mes écritures judiciaires ce que je fais
    Depuis plus d un an. De plus je n accepte pas qu après escroqueries et donc
    Liquidation je perde mes droits civiques
    C est contraire a la declaration des droits de l homme et a la constitution
    De 1958 comment une loi a t elle pu être votée pour supprimer le droit d ester
    en justice et de me présenter a un mandat électif si je le désirais ie la limitation
    De notre liberté .!!?? Alors que j ai été jugée par un juge consulaire failli??!! Si vous avez des solutions je suis preneur. Mon avocat je suis amenée a en changer
    Et a confier mon pouvoir a un président d association car il empoche les honoraires et ne fait rien??!!!!! J ai fait appel mais le mandataire ne donne pas son
    Accord ce sont ces collègues du tribunal de commerce de Créteil qui lui passent
    Les affaires a liquider il m attribué des créances totalement fausses afin de pouvoir toucher les 10 pour cent de la caisse des depots et consignation et de
    Vendre mon appartement?!!?? Nous en sommes la heureusement que cette
    Association défend courageusement ses adhérents??!! Voilà la justice ! Je ne
    lâcherai rien ..??!!

  3. Bjr, se battre contre ces nazillons fiscaux est un vaste combat mais cela prouve que chacun de nous n’est pas pret de se vendre à l’Hydre.
    Alors Mesdames & Messieurs les sbires fiscaux d’un pouvoir qui part en miettes je vous merde!
    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *