« NEWS »: Après tout, ces inspecteurs des ZIMPÔTS sont des gens comme les autres.

Triste disparition  La victime habitait à Saint …… »Machin »  non loin de Marseille.
petite commune paisible près d’Aubagne, non loin de Marseille. C’est là qu’en ce vendredi soir de février 2012, Jean-Luc …….., un inspecteur des impôts âgé de 52 ans marié et père de deux adolescentes, installé ici depuis une quinzaine d’années, a été froidement exécuté au fusil de chasse. Le quinquagénaire a été victime d’un guet-apens tendu juste devant son domicile. « Visiblement au fait des habitudes de la victime, les auteurs de cet assassinat ont patiemment attendu que l’inspecteur des impôts regagne son domicile pour passer à l’action », écrit le quotidien.
Sa femme exerce le même métier
Si, aucune piste n’a été privilégiée, il apparaît que les auteurs courent toujours et que nul ne sait s’il s’agit d’un différend d’ordre privé ou touchant à l’activité professionnelle de la victime, le parquet de Marseille a toutefois indiqué samedi que « le mode opératoire ne ressembl(ait) pas à ce qui est d’ordinaire employé lors des règlements de comptes ». « Le métier de la victime, inspecteur des finances publiques, un métier également exercé par son épouse à ……………, pourrait tout de même être une piste », confie de son côté une source proche du dossier.

II- RACKET FISCAL à des fins privées : Histoire vraie :C’est tout de même mieux et toléré lorsque c’est pour le bien public !

Un inspecteur des impôts pris la main dans le sac
PARIS. Un contrôleur fiscal réclamait indûment 8000 € à un commerçant. Celui-ci a accepté de lui remettre l’argent, sous les yeux de la police. Flagrant délit parfait. L’inspecteur a été mis en examen pour corruption et écroué.
Profitant de son statut, un inspecteur des finances publiques, en charge de la vérification des déclarations des petites et moyennes entreprises implantées à Paris, a tenté de soutirer de l’argent à un commerçant du Xe arrondissement. Interpellé mercredi après-midi après s’être fait remettre par sa victime une enveloppe contenant 8000 €, le fonctionnaire a été placé en garde à vue dans les locaux du 2e district de police judiciaire
L’auteur présumé des faits, âgé de 51 ans, a été présenté à un juge d’instruction parisien puis placé en détention provisoire à Fresnes (Val-de-Marne). Il est mis en examen pour corruption. Son compagnon, également interpellé, devait lui aussi être déféré devant la justice.

 

 

Francis Le Poizat

A propos Francis Le Poizat

Bonjour , Cela fait un certain temps que j'interviens sur ce site . Certain veulent connaître mon historique. SIMPLE : Issu d'une famille très modeste ( père breton mousse à 12 ans et d'une mère Polonaise immigrée en 1938 pour bosser dans les fermes ) , 3 enfants son nés . Moi, le 2ème en 1950 . Pas de viande à table, seulement du poulet et du lapin production maison , pauvreté des années 50 obligeait. Donc, ces bons citoyens ne croyaient qu'en l'éducation et en l'espoir d'une vie meilleure pour leurs enfants suite à des études. Les bretons et les Polonais sont un mélange détonnant qui abouti à créer des être doublement entêtés et attachés à la parole donnée . J'ai donc commencé à travailler à 15 ans dans des petits boulots divers en continuant mes études secondaires et supérieures ( parfois 3 job en même temps et 3 heures de sommeil par jour ) et surtout aidé par mes parents pour le logement et les autres questions de simples contingences Vers l'âge de 24 ans, bac plus 5 en sciences économiques et droit je commence une activité dans le privé ( boursicotage) avec grand succès et pour m'éloigner de PARIS où une femme me "collait un peu trop", je vais à CLERMONT FERRAND en ayant appris ma réussite au concours d'inspecteur des impôts ( payés nourris et logés pendant un an) Le rêve.Et en plus des femmes à foisons ... je m'arrête sur une , je l'épouse et nous sommes encore ensemble 40 ans après . Elle me convainc de rester dans cet univers . N'ayant qu'un salaire modeste mais ayant réussi des opérations de bourse assez intéressantes , ce job n'était qu'une occupation dans laquelle je continuais à agir avec ma personnalité forte et nous avons obtenu un statut financier assez aisé, très envié par mes collègues et ma hiérarchie elle même . Inutile de vous dire le nombre de heurts que j'ai eu avec celle-ci qui me considérait comme un excellent technicien mais comme un mauvais fonctionnaire, car je n'obéissais pas . Moi, je répondais qu'ayant prêté serment de probité je ne pouvais me parjurer et que je ne pouvais faire mon travail qu'honnêtement. Ils n'ont donc jamais pu me prendre en défaut de faute professionnelle mais me reprochaient mon entêtement et le respect de l'honneur . L’OBÉISSANCE AVANT TOUT ! C'est ainsi. J'étais en fait indépendant et je n'ai jamais été à l'origine du dépôt de bilan d'une entreprise car je gardais secret par devers moi , mes rapports avec les administrés et à la fin, un accord de "gentleman agrément" était toujours trouvé honorablement . J'ai donc quitté ce "milieu" mafieux" in fine il y a 10 ANS, car fatigué de cette course à la "fiche statistiques" et écœuré par ces olibrius obnubilés par leur carrière de "petits fonctionnaires" le doigt sur la couture du pantalon . Cela fait donc un temps certain qu'après avoir acquis des "connaissances" parfaites dans le domaine fiscal, je les utilisent contre mes anciens "congénères" qui sont restés toujours des singes . Mon dernier Directeur, quand j'ai quitté le fisc m'avait demandé ce que je ferais ensuite et lorsque je lui ai annoncé ma reconversion en avocat fiscal, a été soudainement outré en hurlant "ON VOUS A NOURRI" et maintenant vous allez nous attaquer avec tout ce qu'on vous a appris ? J'ai répondu que j'avais été payé ( mal) et non nourri pour faire du bon travail et que maintenant j'allais travailler aussi bien pour un meilleur rendement EH OUI MONSIEUR. ET AVEC UN PLAISIR IMMENSE ET INCOMMENSURABLE Un petit plus ! Je connais ces gens là car je les ai pratiqué de nombreuses années et ils savent que je sais tout d'eux. Ils vous font croire qu'ils sont vertueux , donneurs de leçons et respectueux des lois ? C'est tout le contraire . J'ai fais une liste pendant tout le temps que j'y étais et j'ai des noms et des faits, hélas, prescrit tel qu'un directeur divisionnaire chargé du contrôle fiscal qui ne payait pas ses impôts parce qu'il ne déposait pas de déclaration . Tout simple et tranquille! De même, un Directeur chargé des succession et de l'ISF qui dépassait les limites de 10 fois, et qui bien entendu, se désempressait de déclarer. Un autre qui ne déclarait que la moitié de ce qu'il touchait au nom d'une prétendue exonération pour frais de mission inexistante . Ces gens là ? INTOUCHABLES! ET CE SONT EUX QUI VOUS ASSIGNENT EN JUSTICE POUR VOUS SAISIR ET MONTER DE GRADE AVEC (50 % de leurs rémunérations non soumises aux charges sociales - PRIMES hors salaires ! - ) CONCLUSION : Y a t-il une morale publique ? Vu de l'intérieur je suis témoin que NON ! Et ils n'osent pas m'affronter par crainte de divulgation des réalités sordides de ce milieu . Croyez en mon expérience au sein du "saint graal" ces gens là sont malhonnêtes et se foutent de l'HUMAIN . Ce qui compte n'a rien à voir avec ce qu'ils annoncent , leur carrière , leurs résultats statistiques , la compétition interne et surtout le VASE CLÔT dans lequel ils évoluent ensemble sans voir l'extérieur : équité ; morale ? etc ...........? ils s'en foutent ? ILS SONT ENTRE EUX, ET VOUS N'EXISTEZ PAS AUTREMENT QU'EN TERME DE DOSSIER ! Et l'être vivant derrière ? rien à foutre !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

8 réflexions au sujet de « « NEWS »: Après tout, ces inspecteurs des ZIMPÔTS sont des gens comme les autres. »

  1. Fin avril, dans une affaire impliquant un policier, un agent du
    fisc et trois détectives privés, le tribunal correctionnel de Nice a par
    exemple découvert avec stupeur les tarifs en vigueur :

    50 euros pour la consultation du fichier bancaire Ficoba, 15 euros pour celui des cartes
    grises…
    Dans une autre affaire, la facture est montée jusqu’à 18 550 euros. Il
    s’agissait d’obtenir la copie judiciaire des listings Clearstream !

  2. Toutes les violences sont condamnables..

    Les principales responsabilités se trouvent me semble t il en haut de notre pyramide sociale, par incompétence, impossibilité ou non volonté de réformer le ‘système’, trop de laxismes dans les dépenses publiques pendant des années..

  3. dites donc ..; ce n’est pas gay tout cela ..
    il existerait de la corruption dans cette famille supposée la combattre !!.

    c’est vrai que le terme de famille est également employé par les politiques ..
    j’ai aussi entendu souvent dire que le corps des forces de l’ordre est également une grande famille.
    il y a aussi la famille des magistrats.
    ne pas oublier celle du coté des médias ..

    et si je compte bien ca fait 5 en tout .. ça ne vous rappelle rien le chiffre 5 ? les 5 familles.. le jeu … et comme le new York des années 30 :-).

    beaucoup de ces gens là se retrouvent souvent impliqués à administrer la vie du petit peuple Français ..
    ce qui est quand même rassurant , il y a quand même en finalité comme une justice à la Pyrus , la loi tu talion !
    comme toute famille bien ordonnée, à la fin les pions et le roi finissent dans la même boite…

    alea jacta est!

      1. « Ma FOIE ou ma -FIA »
        6 –> La famille des médecins  » malgré moi » fuses -TIG ex J-BP
        7 –> La famille des gens du spectacle .

        mais comme ils sont entre(sang) mêlés, je trouvais + iconique et rationnel de m’arrêter a 5…
        Comme les doigts d’une main que l’on se prend en pleine face quand on ose lever le nez et pointer notre index vers eux .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *