NOS TRES « CHER » FONCTIONNAIRES.

La fonction publique, en France, compte environ 5.600.000 fonctionnaires pour 60.000.000 de français.
Pas mal, non?
C’est le seul secteur qui ne connaît pas la crise et  c’est le seul secteur, qui tous les ans recrute.
Formidable, non ?
Alors que le secteur privé se casse la gueule, que des milliers d’entreprises ferment et licencient à tour de bras, que le chômage explose, le secteur public affiche une santé insolente !
Au 31 décembre 2012, un Français sur cinq travaillait pour l’État, les collectivités locales ou l’hôpital. La France figure en  effet parmi les pays de l’OCDE qui emploient le plus de fonctionnaires. Cocorico !
« Nous avons le plus grand pourcentage 24 %) de fonctionnaires (avec statut) par rapport à la population active de tous les pays membres de l’OCDE (en moyenne, 15 %). En France, il y a 90 fonctionnaires pour 1000 habitants alors qu’il y en a seulement 50 pour 1000 en Allemagne !
Nous arrivons en 5eme positi,on au niveau mondial, juste derrière les pays du nord de l’Europe, style Suède.
Les rémunérations des seuls fonctionnaires représentent 13% du PIB et un tiers du budget de l’Etat. Or un fonctionnaire représente une dépense rigide de très long terme : le contribuable doit payer son salaire et sa retraite. Le poids de l’emploi public s’explique également, comme le montre la note de l’INSEE, par la multiplication des échelons administratifs : départements, régions, communes, intercommunalités … à chaque niveau cela suppose des agents (pour la sécurité, l’entretien, le secrétariat, le suivi des dossiers). » Source Atlantico : Dégraisser le mamouth publié le 25 avril 2014.
Tous les pays du monde, pour réduire leur dette et équilibrer leur budget dégraissent le « mamouth. Nous grâce à l’exception culturelle française (que le monde nous envie) nous continuons à l’engraisser.
Nos élites, de droite comme de gauche, refusent de s’y attaquer. Ils en ont peur.
Une peur viscérale qu’ils essayent de cacher sous une langue de bois énarchique.

Il ne faut pas sortir de polytechnique pour comprendre que 5,6 millions de fonctionnaires représentent autant de bulletins de vote.

Le courage et le sens de l’Etat n’étant pas les vertus premières de nos professionnels de la politique, dont  d’ailleurs une très large majorité fait partie de cet animal préhistorique, nos élites ou élus ne voulant pas risquer de perdre leur gamelle de caviar ne cherchent surtout pas à améliorer les finances de la France par des mesures
réellement efficaces.

Leur sens des responsabilités s’étant depuis longtemps évaporé au vu des désastres économiques qu’ils ont créés et dont ils n’ont jamais subi aucune conséquence personnelle, ils continuent à jouer entre eux avec notre argent, assuré de leur impunité quasi-totale.
Avez-vous vu un haut fonctionnaire subir un contrôle fiscal ?
Les loups ne se mangent pas entre eux.

Etre fonctionnaire en France, c’est le top du top !
Voici selon la fondation IFRAP les 7 péchés capitaux que vous leur offrez avec votre argent.

  • Statut.
    C’est la protection maximale. Quelque 80% des agents des trois grandes fonctions publiques ont le statut de fonctionnaire à vie. Les cas de licenciements – même pour faute grave – sont extrêmement rares (seul chiffre connu: 52 en 2002). Lorsqu’un service ferme, les agents sont automatiquement reclassés: il n’y a pas de «licenciement économique». Cependant, 16,5% des agents (875.000 personnes) sont non titulaires. Ils bénéficient d’un CDD ou d’un CDI de droit public ou sont vacataires. Les contrats précaires peuvent être de trois ans renouvelables une fois, soit six ans maximum, alors qu’on ne peut dépasser dix-huit mois dans le privé.

 

  • Rémunérations.
    Contrairement à certaines idées reçues, les salaires sont globalement plus élevés dans le public que dans le privé. Seule exception, la fonction publique territoriale, où le salaire moyen est en dessous de ceux du privé en raison de la moindre qualification des agents. Par rapport au privé, l’État et l’hôpital font travailler un plus grand nombre de cadres diplômés (enseignants, chercheurs, praticiens hospitaliers…), ce qui relève les statistiques. Notons au passage que le cliché d’une fonction publique qui ne sait pas garder ses cerveaux est mis à mal. D’autant que dans le haut de l’échelle, où la fonction publique est moins rémunératrice que le privé, l’écart est très faible (52 euros net par mois en défaveur des cadres publics hors enseignants), selon les chiffres de la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP). En outre, les salaires du public augmentent en moyenne plus vite que ceux du privé. Selon les chiffres de Bercy, ils ont progressé de 3,7% par an en moyenne en euros courants entre 1995 et 2008, contre 2% pour le privé.

 

  • Temps de travail.
    C’est Eurostat qui le dit: on travaille moins dans le public que dans le privé (37 heures hebdomadaires contre 38,5). Facteur aggravant, l’écart s’est creusé depuis 2009: + 20 minutes par semaine. Non seulement parce que les salariés du privé ont été plus sollicités, mais aussi parce que le temps de travail des personnels du secteur public a reculé.

 

  • Absentéisme.
    L’absentéisme, c’est-à-dire les arrêts maladie, est de 2 à 4 jours plus élevé dans la fonction publique que dans le privé. Pas tant au sein de l’Etat, où il est quasiment le même (8 jours par an) et a diminué de 1 jour en six ans, que dans la fonction publique territoriale, où il bat des records! Selon la Direction générale des collectivités locales (DGCL), il est de 22,3 jours par an pour les titulaires. Pis, l’absentéisme s’est accru de 1,5 jour depuis 2001. Officiellement, cette dérive s’expliquerait par l’âge moyen élevé des agents, souvent malades… Une explication peu convaincante eu égard à la très faible différence entre le poids des plus de 50 ans dans la fonction publique d’Etat (32,3% fin 2009) et dans la territoriale (32,6%). C’est même l’inverse quand on prend les plus de 55 ans: 16,9% et 15,4%. Il faut plutôt voir dans cet absentéisme local élevé le résultat d’une absence de gestion – et donc de contrôle – des arrêts maladie par les collectivités, alors que l’État, lui, a commencé à prendre la question au sérieux .

 

  • Aides familiales.
    En France, toutes les familles reçoivent, quels que soient leurs revenus et statut, des allocations familiales en fonction du nombre d’enfants du foyer à partir du 2e enfant. En plus de ces allocations, les agents payés par l’Etat – fonctionnaires et non-titulaires – perçoivent un «supplément familial de traitement» en fonction du nombre d’enfants à charge, et ce, dès le premier enfant. Cerise sur le gâteau: il est en partie proportionnel au traitement! Même plafonné (281,57€/mois pour 3 enfants), ce mécanisme avantage indubitablement les hautes rémunérations de la fonction publique… Coût du dispositif: 1,3 milliard d’euros, selon la Cour des comptes, qui a demandé à plusieurs reprises que le dispositif soit, au minimum, recalibré.De surcroît, les agents de l’État bénéficient de chèques emploi service universels (Cesu) préfinancés par leur employeur (l’Etat) pour financer la garde de leurs enfants jusqu’à l’âge de six ans. Cette aide peut atteindre 655€ par an et par enfant au maximum. Les agents hospitaliers en bénéficient également. A l’automne dernier, entre deux salves de hausses d’impôts, le gouvernement Fillon a revalorisé cette aide de près de 9 % avec effet rétroactif au 1er janvier 2011.

 

  • Logement.
    L’État loge une partie de ses agents dont la présence sur le lieu de travail est indispensable (127.400 logements gratuits) ou utile (9000 à loyer modeste). Là où le bât blesse, c’est que l’État défiscalise largement cet avantage en nature lorsqu’il est réintroduit dans le revenu imposable des agents. Bref, c’est fromage ET dessert! En outre, la sphère publique est surreprésentée dans les logements sociaux réservés: elle occupe 15% du parc HLM par le biais des contingents communaux, réserve préfectorale et autres mécanismes. A côté, le privé – qui emploie les trois quarts des actifs – n’a que 20% du parc qui lui sont «réservés» par le biais du 1% logement. (Le reste est attribué aux éligibles de droit commun sur liste d’attente.)

 

• Retraite.
Le régime des fonctionnaires est plus avantageux que celui du privé dans son mode de calcul: 6 derniers mois pris en compte, par opposition aux 25 meilleures années dans le privé. Réversion en cas de veuvage sans conditions de ressources, etc. En 2010, pour payer les retraites de ses fonctionnaires, l’Etat a versé 28 milliards d’euros, soit, comme employeur, un taux de cotisation de 62,14%. En comparaison, dans le secteur privé, ce taux employeur n’est que de 15%. Un écart qui mesure concrètement les avantages dont bénéficient les agents publics titulaires mais qui, pour Bercy, s’explique notamment par l’assiette de cotisations plus faible (elle ne comprend pas les primes)
Tous cela c’est vous qui le payez avec vos impôts et  innombrables taxes.
(http://www.temoignagefiscal.com/au-championnat-du-monde-des-prelevements-la-france-a-enfin-la-medaille-dor/)

 

Bien sûr nos hauts fonctionnaires et ministres cumulent différentes fonctions et donc cumules différents salaires et avantages hors normes.
Hors normes, en fonction, de leurs résultats.
Quand je pense qu’un Monsieur Sapin nous déjà a coûté 19.000.000€. (
http://www.temoignagefiscal.com/michel-sapin-et-les-autres-combien-ca-nous-coute/)

A vous, à moi.
Mais chut, si je le dis, je suis un sale populiste, un sale démago…
Pour les entrepreneurs c’est la tonte intégrale avec au bout, bien souvent un petit contrôle fiscal aux petits oignons qui vous ruinera. Pour le bien commun…

Mes Amis, un conseil, devenez fonctionnaire!

Très « cher » fonctionnaires, et hauts fonctionnaires merci pour tout ce que vous avez fait pour vous nous.

 

Emmanuel Bolling

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

9 réflexions au sujet de « NOS TRES « CHER » FONCTIONNAIRES. »

  1. Bsr,
    la Fonction Publique n’est qu’un outil utile mais manipulée & viciée par les politocards.
    Les politocards mettent en exergue et à la vindicte du privé les fonctionnaires afin de dissimuler hauts salaires, privilèges, magouilles et parties fines.
    @+

  2. Je suis fonctionnaire territorial, voici mes avantages:

    -je travaille 1 W-E sur 2 et je suis autant payé qu’un jour normal car ma majoration pour le samedi & dimanche se monte à 0 + 0 = 0

    Quel avantage hein?

    -pas de 13ème mois non plus.

    -il m’arrive d’être présent les jours de fête sur le terrain et je suis payé tellement énorme que je suis gavé sur le bulletin de salaire vu que j’ai 1 zéro de plus!

    -je travaille que de nuit et à partir de 22H00 j’ai 0.17€ sur mes heures dites de nuit.

    -de plus j’amène mes propres outils de travail, il a fallu que je sollicite un entretien avec le DGS pour que cela soit équilibré comme le privé à 150€ par mois.

    Pour conclure, j’ai un métier à risques puisque j’ai eu des menaces de mort et autres bagatelles et je percois 1500€/mois sauf que le fisc si large dans ses retraits me vole 1/5ème de ma paie, je me retrouve donc à 1200€/mois.

    Pendant mes vacances, je suis contraint d’aller travailler ailleurs pour payer ces p*tains d’impots.

    Alors oui je suis fonctionnaire et vous vous êtes dans le privé….j’y serais resté dans le privé après 25 ans dedans sauf que les patrons que j’ai servis ont eu la faculté d’oublier de payer le minimum légal.

    J’en ai eu assez de les assigner aux Prud’Hommes pour récupérer mes simples droits…j’ai donc rejoint le public…alors oui je suis fonctionnaire mais je paie largement ma tranquillité d’esprit.

    Alors au lieu de critiquer et viser par le bas, faites l’inverse et demandez à votre patron de vous payer plus si vous en avez pas assez.

    C’est typique français de geindre et de jalouser ses voisins qui ont plus…sans essayer soi-même de se battre pour avoir plus!

    C’est la même rengaine avec les riches mis en pature par des politocards…il y a toujours de simples gens pour tomber dans un tel piège.

    Alors ne confondez pas fonctionnaires de terrain et fonctionnaires/élus,merci pour eux.

    1. Bonsoir,
      Vous n’avez pas de chance aprés 25 ans d’insatisfaction dans le secteur privé de connaitre maintenant les affres du secteur public.
      Patience vous allez largement y gagner lors de votre retraite.
      Nous ne sommes pas jaloux des fonctionnaires, juste nous ne pouvons plus payer leur facture globale, cela ne vise les compétences ou la disponibilité de personne en particulier. C’est que la facture entraîne notre ruine qui nous contrarie.
      Cordialement

      1. Bjr,

        Sauf que vous avez oublié 1 détail ce n’est pas la catégorie C qui est la plus payée!

        C’est sûr qu’attaquer ceux qui sont en haut de l’échelle c’est moins facile que de s’en prendre au plus petit tout en sachant que moi-même je subis les foudres du fisc si aveugle quand son appétit d’argent frais dépasse même la légalité!

        Revenons à la FPT:

        Si ma collectivité territoriale utilisait une Sté à plein temps cela coûterait plus cher aux contribuables.

        D’ailleurs mon supérieur me l’a formulé très gentiment: »je préfère vous utiliser car vous coûter moins cher que la Sté privée ».

        Bien sur je constate qu’il y a des gaspillages dans ma collectivité, à mon échelle je fais en sorte de les réduire aux maximum en pensant que c’est le contribuable qui me paie!

        Tant que mes absences maladie pour préciser que j’ai eu 6 jours d(absence en 9 années!

        Je pense avoir une éthique de vie qui me permet d’avoir la tête haute d’où mon combat pour remettre les faits à la place qu’ils doivent être!

        Cordialement 😉

        1. Bonjour,
          Nous ne mettons absolument pas en doute votre éthique. Bien sûr qu’il y a une majorité de fonctionnaires honnêtes. En fait, il y a une majorité de français honnêtes.
          Le problème n’est pas individuel, il est structurel.
          C’est le secteur marchand qui génère la richesse dont toute la société profite, lorsque l’Etat grossit anormalement au frais du secteur marchand il entraîne la misère pour tous.
          L’Etat doit donc être limité à ses devoirs régaliens, c’est tout ce que nous disons du fond du trou où le pillage par l’Etat obèse nous a précipité.
          Ben cordialement. H. Dumas

  3. Bonsoir et ce n est pas fini recrutement dans l armée. Recrutement dans la
    Marine si possible supprimer la medecine libérale faire des maison son medicales
    Mutualistes et que sais je encore?? Encore davantage d emploi aides publicité
    Pour service civiques etc etc on y va tout droit vers ce que certains pays ont
    Quitté il devrait davantage discuter avec Angela Merkel de ce qu elle faisait
    Quand elle était jeune et ce qu elle a quitté des qu elle a pu franchir le mur??!!

  4. et comme je vous sent un peu tendu …
    un riche industriel….
    Un riche industriel s’adresse à un ami ministre en ces termes :
    – Mon fils me désespère. Il n’a pas terminé ses études, il ne cherche même pas de travail, il passe tout son temps à boire et à rigoler avec ses copains. Ne pourrais-tu paslui trouver un petit boulot dans ton ministère?
    – Aucun problème, répond le ministre. Je le nommerai adjoint de mon chef de cabinet, avec un traitement de 6.900 euros par mois.
    – Non, non. Ce n’est pas cela que je veux. Il faut qu’il comprenne qu’il faut travailler dans la vie et lui inculquer la valeur de l’argent.
    – Ah? Bon. Je le ferai chargé de mission en chef, à 5.500 euros par mois.
    – Non, c’est encore trop. Il doit se rendre compte qu’il faut mériter son salaire.
    – Euh… chargé de mission alors? 2.900 euros par mois?
    – Toujours trop. Ce qu’il lui faudrait, c’est une place de petit fonctionnaire, tout en bas de la hiérarchie, et il débuterait à moins de 1.200 euros par mois.
    – Alors là hélas, je ne peux rien faire pour toi, répond l’ami Ministre.
    – Mais pourquoi?
    – Parce que pour ce genre de poste, il faut réussir un concours…..

  5. Bonsoir a tous et toutes ,
    effectivement le constat est là , je dirais tout simplement un système COCO !!!
    l’état Gros-landais qui va vraisemblablement sombrer peu a peu à un régime par l’état et pour l’état ..un régime que les soviétiques ont quittés , que notre cher président décrie mais met en œuvre peu a peu ..la frontière commence a devenir mince (5.600.00 fonk X par 2645€ de salaire moyen par mois ) on ne compte pas bien sur les officines , nos députés et sénateurs ..
    enfin la notre ( frontière ) n’existe plus ..( vive l’Europe) savez vous qu’une famille des gens du voyage touche en + de leur caravane
    ( qui est payée tous les 5 ans par la loi Mitterrand avec nos impôts ), touche chaque mois une apl ( pour la caravane ) + la caf + souvent ils se déclarent 2 adultes handicapés en moyenne par famille a 750e par tète + les aides diverses et variés ce qui fait généralement dans les 2900€/mois en moyenne par foyer fiscal ..
    —enfin par fiscal — je me comprends !! parce que bien sur il serait étonnant que les agents du fisc soient itinérant et les suivent a la trace pour leur demander leur revenu ou procéder a une quelconque vérification !!
    idem pour les famille qui touchent 3700€ pour loger chez des marchands de sommeils alors dans des formule1, alors qu’il serait facile pour de telle sommes de libérer du foncier et de faire des appartement, ce qui relancerait au moins l’économie du BTP .
    mais bien sur mon raisonnement est peut être erroné ..
    votre ami ( Francis) pourrait surement nous donner une réponse concernant le suivi de ces populations ?

    et pour finir ..( si vous voulez lire jusqu’au bout ) le salaire de nos élus

    le président de la République
    salaire : 19 331 € /mois
    avantages: logement gratuit .. prise en charge des frais de représentation.. des déplacements.. un parc automobile .. 15 avions privés.. 3 hélicoptères .. de nombreuses résidences secondaires .
    le premier ministre
    salaire : 18 660 €/ m. dont une indemnité de 4 082 €
    avantages : indemnité de représentation (restaurants .. téléphone.. courrier.. vêtements) .. logement de fonction .. voiture(s) de fonction avec chauffeur.. gratuité des transports SNCF en 1re classe .. gratuité des transports aériens.. plusieurs résidences secondaires.
    les ministres
    salaire : 12 661 €/mois dont 2 721€ d’indemnité de fonction
    avantages : indemnité de représentation (restauration .. téléphone .. vêtements) .. logement de fonction .. parc automobile avec chauffeur.. gratuité des transports SNCF en 1re classe.
    les députés
    salaire : 5 132€/mois
    avantages : gratuité des transports SNCF en 1re classe sur tout le réseau français .. plusieurs voitures de fonction .. un quota de déplacements aériens.. prise en charge des frais de restauration .. droit de réservation qui permet d’acquérir un logement ou une permanence.. remboursement des frais de téléphone .. Internet
    les sénateurs
    salaire : 5 334 €/mois
    avantages : frais de représentation (tenue vestimentaire .. restauration) .. droit à un emprunt pour l’achat d’un logement et d’une voiture.. facilités postales.. téléphoniques .. transports.
    les députés européens
    salaire : 6 769 €/an
    avantages : indemnité forfaitaire de voyage de 3 736 €/an.. + 268 €/jour (restauration .. logement) + 3 785 €/mois d’ indemnité de représentation
    les maires
    indemnité de fonction : de 5441 €/mois (pour les villes de 100 000 ha. et plus) à 638€/mois (pour les moins de 5 000 ha.) en passant par 2 439€ (de 10 à 19 000ha) .. 2064€ (de 3 500 à 9 999 ha) .. 1614€ (de 1 000 à 3499 ha)
    avantages ( pour les grandes villes ) : frais de représentation (jusqu’à plusieurs milliers d’€/an .. voiture de fonction avec chauffeur.. affranchissement du courrier.. prise en charge de la restauration et des frais de transport
    les adjoints au maire
    indemnité de fonction : de 2721 €/mois (pour plus de 200 000 ha.) à 248 €/mois (moins de 500 ha.)
    avantages : frais de représentation..
    dans les très petites communes.. certains adjoints renoncent aux indemnités afin de ne pas empiéter sur le budget de la commune.
    les conseillers municipaux
    indemnité de fonction : 225 €/mois
    avantages : remboursement des frais de fonctionnement (déplacements, restauration) .. plus une place réservée sur le parking de la mairie

    1. J ai apprécié la critique pour les chirurgiens et la critique pour ce que touchent les pilotes qui devraient accepter de baisser leur salaires??!!!
      Mais grand nombre pleuraient sur le départ de Claire Chazal qui touchait
      Un salarié de 150000€ mensuel et dont la négociation de départ était
      De deux millions d euros ???!! La pauvre petite. Alors que les agriculteurs
      Pour le bon lait de notre petit déjeuner ne touchent que 34cts du litre ??!!!
      Qu un repas a l élysée revient a 3000€ par tête !!! Pourquoi a t on
      Guillotine louis XVI et Marie-Antoinette je me le demande??!!! Et vous ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *