Nous libérons la parole.

Il ne se passe pas une journée sans que l’on me demande l’utilité de notre blog. Chaque fois je suis embarrassé, chacun attendant une réponse conforme à celle dont il a besoin.

Ceci m’a amené à me poser la question suivante : « Bien oui, finalement, à quoi sert Témoignagefiscal, qu’est-il ? »  Ce n’est pas si facile.

Tout au début, en Janvier 2010, la raison était simple pour moi, je m’en suis souvent expliqué. Déjà à cette époque Bercy m’avait tué. Je n’aurais jamais imaginé pouvoir tenir jusqu’à aujourd’hui. D’ailleurs cela ne va pas durer.

En 2010, je lisais Etty Hillesum. Son témoignage m’avait bouleversé. Carbonisée par les allemands à Auschwitz à 29 ans, son journal est terrible.

L’arrivée des contraintes du nazisme pour les juifs — au départ simples contrariétés du groupe sur sa personne — devient au fil du temps de plus en plus prégnante dans son oeuvre jusqu’à supplanter sa propre recherche existentielle – motif initial de son journal – et remplir intégralement ce qui devient sa non-vie.

Il me semblait que les contraintes des contrôles fiscaux avaient sur moi exactement le même effet. La mort sociale remplaçant la mort physique. Je supposais que je n’étais pas le seul dans ce cas. Il me fallait donc témoigner.

D’où le nom de Témoignagefiscal.

Il se trouve qu’effectivement des centaines de milliers de français subissaient, comme moi, ces lourdes et injustes contraintes du contrôle fiscal, déguisées par l’Etat en mesures utiles de salut public.

Au départ donc un simple témoignage.

Assez réfractaire aux chemins classiques en toute chose, je me suis battu à ma façon pour sauver ma vie. Il parait que ce n’était pas la bonne, dont acte. Je n’y suis pas arrivé, c’est un fait. J’ai perdu, je le subis mais je ne l’accepte pas.

Par contre, ce faisant, j’ai accumulé une incroyable quantité d’apories fiscales. Oui, le fisc, lors des contrôles fiscaux, a des raisonnements si incohérents qu’ils obligent les tribunaux à rédiger sans cesse des jugements qui sont de véritables falsifications, qui n’ont rien à envier à n’importe quelle justice d’oppression, qui s’affranchissent allègrement de l’idée de justice de respect de la présomption d’innocence et du justiciable. Le mensonge et l’abus de droit sont la norme des tribunaux spécifiques chargés de répandre la terreur fiscale, de lui donner une apparence légale.

Il est vrai que la justice peut-être une arme par destination.

Je possède donc une collection impressionnante de ces falsifications intellectuelles et morales, qui m’ont permis d’affirmer que le contrôle fiscal est une escroquerie dans la majorité des cas, tout simplement un sur-impôt totalement aléatoire.

Affirmant et prouvant cette réalité, j’ai vu venir sur le blog, d’abord timidement puis de plus en plus ouvertement, quantité de français empêtrés dans les filets tendus par Bercy sans respect pour l’environnement économique et humain.

Jusqu’à ce qu’apparaisse la détresse inimaginable dans laquelle sont plongés par dizaines de milliers tous les ans les français qui subissent un contrôle fiscal, même dans le cas où celui-ci ne finit pas par une notification irréaliste.

Non seulement cette détresse est considérable, mortelle — accompagnée de la misère que génère les contrôles fiscaux à l’occasion d’une mise à mort illimitée dans le temps et dans l’énormité — mais elle est totalement ignorée du corps social et l’Etat s’en glorifie.

Violé et moqué, le contrôlé fiscal partage le sort des juifs tout au long de leur histoire, mais aussi des femmes violées, des enfants maltraités, des malades incurables, des lépreux, des sidéens, il n’y a pas si longtemps, etc… De tous ceux dont l’extrême torture n’entraine aucune compassion pour le groupe, au contraire.

Face à cette situation, je crois que ceux qui viennent sur ce blog, le plus souvent par hasard tant il est peu relayé par la presse officielle, comprennent immédiatement que c’est par le témoignage que l’on inversera la tendance. Ils témoignent.

Je ne peux que les inciter à témoigner davantage.

C’est en libérant la parole que nous pourrons, dans un premier temps adoucir les souffrances, dans un deuxième temps contrer Bercy le responsable.

De nombreuses catégories sociales voient aujourd’hui leurs causes prises en compte parce qu’elles  ont initialement libéré leur parole.

Pour être écouté, il faut être entendu. Pour être entendu, il faut parler.

A la réflexion, je crois que le but de ce blog est de libérer la parole, toutes les paroles en lien avec la souffrance fiscale.

Qu’elle soit globale, individuelle, technique, politique, philosophique, pratique ou autre, la souffrance fiscale a une origine et des moyens qui s’expriment par Bercy, mais qui n’existent que parce qu’impunément des politiques peuvent les mettre en œuvre. Ces politiques n’ont qu’un allié, le silence qui vaut acquiescement.

Libérons la parole et l’esclavage fiscal, la terreur fiscale, la torture fiscale, ne seront plus possibles.

Par la parole mettons en avant la dévastation que nous connaissons, que nous subissons, exposons là sous toutes ses formes, n’en n’ayons pas honte. Nul n’est tricheur lorsque l’impôt est si lourd qu’il atteint à la vie.

Si nous arrivons à libérer la parole en ce qui concerne le scandale de la misère et de la mort semées par les contrôles fiscaux, notre isolement actuel ne sera plus qu’un mauvais souvenir. La torture fiscale cessera.

Bien cordialement. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 4,43 sur 5)
Loading...

9 réflexions au sujet de « Nous libérons la parole. »

  1. Hélas l’utilité de votre blog serait évidente si vous étiez plus combatif comme vous l’annoncez en « rouge »
    Il faut donner des armes et des pistes aux lecteurs pour qu’ils agissent . Seul vous ne pouvez rien.
    Il y a des choses simples pourtant pour bloquer la machine , il ne suffit pas de dénoncer pour avancer . En ne faisant que des articles non porteur de messages d’action , cela reste donc lettre morte et j’ai bien peur que ce blog ne perdure effectivement pas car il ne tient que sur vous .
    Vous avez manqué l’étape de la progression en créant une forme de groupement .
    BERCY et ses acolytes ne sont pas ( dommage) impressionnés par vous car vous ne faites rien dans les faits comme REICHMANN pour leur nuire réellement

    1. Nous refusons de collecter des cotisations associatives, sans but précis.
      Par ailleurs, nous ne pouvons pas appeler à ne pas payer l’impôt, c’est la case prison directe.
      Reichman, que nous aimons beaucoup, a eu la chance d’un avis de l’Europe qui lui a permis de réclamer la liberté de cotisation, il gagnera.
      Pour l’impôt c’est différent et pour le contrôle fiscal c’est encore différent.
      Tous les contrôlés pensent qu’ils vont s’en sortir, il sont plus prêts à se coucher qu’à résister.
      Pensez-vous que tous les juifs étaient des ânes ou des lâches en 1935 ?
      Pourtant ils n’ont rien fait, ils ont tout subi, que pouvaient-ils faire ?
      Quand la transgression par rapport à la liberté et à la justice en est arrivée au niveau où est arrivé Bercy, il n’y a malheureusement rien à faire, sauf à témoigner.
      Et même cela est dangereux.
      Que fait l’opposition au Venezuela ? Rien.
      Qu’à fait l’opposition en Syrie ? Rien, elle a remis son sort entre les mains de voyous, qui l’ont assassinée.
      La démocratie n’est pas un long fleuve tranquille.
      Ce blog est déjà un acte de résistance qui nous coûte cher.
      Je vais régulièrement le défendre au tribunal, j’y suis seul, totalement seul, j’en prends plein la gueule.
      Si vous avez des idées d’action, exposez les sur le blog.
      Cordialement. H. Dumas

  2. Bonjour
    Il faudrait créer un parti contre le raquet fiscal car je pense que tout passe par la politique
    Merci pour ce blog beaucoup de vécus mais donnez nous des solutions si possible
    Bonne continuation

  3. ou a but de pouvoir.. POUVOIR .. POURVOIR ..POURVOYEUR !!

    Comme dit le proverbe  » quand on veux on PEUX »
    et ces gens la, veulent sacrement le peu que nous avons réussi a ne pas nous faire piquer et l’on ne peux rien !

    tenez pas + tard qu’hier ..
    2 résidences –> donc 1 seule taxe d’habitation.. (logique ) on ne peux habiter plusieurs domiciles en même temps ..je ne suis pas Johnny avec des trust et des château sur des iles .
    Miracle de l’informatique IMPOTS.GOUV –> je demande un dégrèvement de TH comme les années précédentes ..et puis passe 2 mois , pas de réponse de leur services , aucun mails bref NADA c’est comme au TA ils répondent jamais a moins d’avoir un baveux a leur pendant !

    et je reçoit un beau matin , courrier simple –>TH + retard ..

    2eme mails IMPOTS.GOUV et .. 1 / 2 jour –> réponse ..envoyez les papiers comme l’année dernier et on vous recontactera .
    –> attestations mairie .. mails scans de document en 24h chromo et nouveau mails a ma perceptrice adorée..qui me réponds en 24h –> OK , on, instruit ..

    on attends 48h de + –>réponse OK , c’est bon on dégrève — SUPER , qu’est ce qu’ils sont gentils , rapide et compétents !!

    SAUF… que le MEME JOUR ..a quelques heures de différence .. SANS MON CONSENTEMENT –> ils se sont OCTROYE LE POUVOIR de débiter mon compte des sommes QU ILS S ETAIENT ENGAGES A DEGREVER , pas de jugement , pas de courrier ..pas d’ATD .. on tape dans la caisse DIRECT on est comme ca chez eux !!
    si c’est pas simplement UN ABUS DE POUVOIR OU UNE ESCROQUERIE ORGANISE EN BANDE-ETAT ,ca y ressemble fortement 🙂

    bon bref , je sais j’ai raconte ma vie . pas vraiment drôle ..mais le problème c’est que ca arrive et peux aussi vous arriver .
    après on se demande pourquoi PAGNY & DEPARDIEU vont au Portugal , JOHNNY fait des trust , les hommes politiques et président des SCI ou des fondations ? NOAH et d’autres sportifs a MONAC , lux ou suisse et beaucoup de dirigeants vont en Belgique toucher les dividendes ..

    réponse …
    les Français sont des veaux et vaches a lait bon a traire et faire bouillir la marmite du fonctionnement étatique et FRANCHEMENT , j’en ai marre , RAS le BOL d’ ETRE HONNETE et de PAYER INJUSTEMENT pour CEUX qui ne le SONT PAS .

    voila c’est dit , bonne soirée a tous et toutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *