Question subversive et politiquement incorrecte pour une part importante de nos politiciens : Combien coûte l’embauche d’un fonctionnaire ?

Je reprends un article écrit il y a quelques années car ce sujet va probablement redevenir d’actualité et sera âprement débattu si M Fillon est élu président de la République puisqu’il a prévu de réduire le nombre des fonctionnaires … enfin s’il s’engage fermement à exécuter le programme qu’il a présenté aux primaires de droite.

Bien entendu, il ne s’agit ici pas de fustiger une catégorie socio professionnelle mais seulement de connaître l’incidence et les coûts d’un recrutement au regard des finances publiques dont tout le monde sait qu’elles sont en piteux état.

D’après les statistiques officielles de l’administration (INSEE), un fonctionnaire, c’est en moyenne : 42 ans de carrière, 21 ans de retraite (à 75% du salaire) et 10 ans de réversion (à 50% de la pension de retraite).

Un fonctionnaire moyen émarge donc au budget de l’État, directement ou indirectement, pendant une durée moyenne de 73 ans, dont 31 ans de non-activité (en coût lissé et rapporté au salaire mensuel courant actuel).

Combien ce fonctionnaire moyen va-t-il donc coûter au budget de l’État, en € courants (d’aujourd’hui) ?

Dans le privé, un employé qui gagne 2 000 € net par mois sur 12 mois, soit 24 000 € par an, coûte près du double à son employeur, soit 48 000 €, sans compter la mutuelle et la prévoyance supplémentaire.

Si l’on applique ce système à la fonction publique, sachant que le salaire moyen pour un employé ou un cadre intermédiaire y est de 2 160 € net par mois en 2011 (source : Les Échos du 06/02/2012), on arrive à une charge totale de près de 49 000 € par an.

Si l’on tient compte des cotisations chômage que les fonctionnaires n’ont pas à payer, ce qui diminue l’addition, et des cadres dont le salaire moyen est plus élevé (3 180 €), ce qui augmente la moyenne des salaires, on peut estimer que le coût annuel net moyen pour l’État employeur est au minimum de 48 000 € par fonctionnaire.

Conclusion : Lorsque l’Etat, pour faire plaisir à une certaine catégorie d’électeurs, décide de recruter 60 000 agents dans l’Éducation nationale, il a engagé des dépenses en année pleine pour un montant de : 48.000 € x 60.000 = 2.880.000.000 € (2,88 milliards d’€)

Là où ça devient plus inquiétant c’est lorsque l’on projette cette dépense sur la durée calculée plus haut de 73 années : 2.880.000.000 x 73 = 210.240.000.000 € (210 milliards d’€) car le coût du recrutement d’un fonctionnaire sur une durée de 73 ans de carrière prévisible est de 3.500.000 € (3,5 millions €).

Et comme ce poste n’est pas financé puisque l’Etat emprunte pour assurer ses fins de mois bon an mal an 70 milliards d’€ par an, les dirigeants du pays ont augmenté la dette de la France, certes sur le long terme mais de manière irrévocable, à hauteur de 210 milliards d’€, pour des recrutements dont il n’est pas rapporté qu’ils correspondent à un véritable besoin.

Cela vous paraît complètement fou ? Attendez la suite !

Au cours des 30 dernières années, le nombre de fonctionnaires de l’Etat, de la fonction publique hospitalière et des collectivités est passé de 3,86 à 5,3 millions (chiffre au 31 décembre 2007), ce qui a engagé l’Etat donc vous, vos enfants et vos petits-enfants sur une charge incompressible de :

1.440.000 recrutements x 3,5 millions € = 5.040.000.000.000 €

Oui vous avez bien lu en toutes lettres : plus de CINQ MILLE MILLIARDS d’€ !

Hallucinant non ?  L’addition est vertigineuse et elle engage l’Etat sur la durée de 3 générations ou, vu autrement, c’est l’héritage que vous allez laisser à vos enfants et petits enfants !

Et cet argent ne sortira pas de nulle part, il proviendra de vos impôts et n’espérez pas y échapper !

Alors, peut-être êtes vous comme moi et pensez qu’effectivement, il est sûrement possible de faire quelques économies sur ce poste !

En tout cas, ces chiffres sont rarement mis sur la place publique alors que chacun devrait être informé des réalités comptables du pays !

Et ne perdez jamais de vue, malgré toutes les déclarations, toutes les promesses qui peuvent être faites, que les fonctionnaires sont intégralement payés par les impôts des autres, que l’Etat ne créé pas de richesses et ne fait que prendre aux uns pour donner aux autres … ou pour dire les choses plus crûment : ce qu’il donne aux uns il l’a nécessairement extorqué aux autres !

Bien cordialement.

PHILOS

A propos PHILOS

Né en 1958, titulaire d’un DEA de droit commercial de l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne, je suis un ancien avocat fiscaliste et partage ma vie entre la France et la Grèce. Européen convaincu, persuadé que le libéralisme est la seule option possible en matière économique, très à cheval sur les libertés individuelles, j’ai un ennemi : l’étatisme rampant qui détruit le tissus économique et social.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « Question subversive et politiquement incorrecte pour une part importante de nos politiciens : Combien coûte l’embauche d’un fonctionnaire ? »

    1. Bonjour ,

      Pour simplifier la brillante démonstration de PHILO , traduisons pour une entreprise si l’ETAT devait raisonner ainsi
      Comme vous le savez les entreprises doivent déterminer leurs résultats avec sincérité suivant les règles comptables ( oublions le fisc pour une fois)
      Elles doivent donc provisionner les charges engendrées de façon certaine par l’exploitation de l’exercice courant.
      Donc la réalité est insensée .
      Contrairement à une entreprise qui n’a pas à provisionner les salaires du travail des exercices suivants , l’ETAT devrait provisionner et compter dans les dépenses publiques incompressibles de l’année « n » ( donc un déficit réel jamais indiqué) de plus de 3 000 000 € X 31/73 par fonctionnaire embauché en diminuant ainsi la charge des salaires des budgets futurs soit la somme de 90 MILLIARDS DE DEFICITS SUPPLEMENTAIRES CACHES LORS DE L’ANNEE DE CREATION DES POSTES DE 60 0000 fonctionnaires et jamais inclus dans le budget !
      Magnifique tour de passe passe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *