Remords suspects !

« Le mouvement des gilets jaunes, pas derrière nous… », « les problèmes posés pas résolus et pas prêts de l’être… », c’est en gros la dernière révélation de dieu, pardon de Jupiter, aux journalistes du Parisien

Parole de Jupiter, donc. Car pour ce qui concerne son incarnation humaine, monsieur Macron par conséquent, il a pourtant dit, il y a quelques jours, que la France était passée « des gilets jaunes au maillot jaune » (sic)…

« Il y a des choses que je n’ai pas bien gérées », j’aborderai la rentrée avec « détermination et humilité »…

Là, on ne sait plus qui parle, l’homme ou le dieu.

Homme ou dieu, un discours qui devrait au minimum embarasser les thuriféraires de notre repenti aussi déterminé qu’il est (serait devenu) humble… Eux qui n’étaient qu’éloges et admiration béate ! Avec ce refrain : « ça va dans le bon sens ! »

Mais si leur héros prétend reconnaître aujourd’hui des erreurs passées, les thuriféraires doivent se rendre à l’évidence : ou ces erreurs avouées, ils ne les ont pas détectées quand elles ont eu lieu, et ils ont alors été de joyeux jobards. Ou ils les ont vues, et dans ce cas…

Bon, me dira-t-on, tout le monde peut se tromper et il n’y a même que les imbéciles à ne pas changer d’avis. Jupiter a le droit d’apprendre et de progresser. Il a le droit de changer !

« J’ai changé ! », ce n’est pas là un coup qu’on nous a déjà beaucoup (trop) fait ?

Pas sûr que cela marche encore. Et même sûr que cela n’a aucune chance de prendre chez les « sans dents », les « ceux qui ne sont rien », et autres gilets jaunes… ces masses populaires que ces messieurs du château méprisent au plus haut point, et ne prennent un peu en considération que lorsqu’ils en ont peur…

Car le populaire imbécile sait parfaitement cela : quoiqu’ils fassent et quoiqu’ils disent, non, les hommes ne changent pas, ou alors à la marge, une marge si étroite qu’elle ne compte guère. Du berceau à la tombe, nous restons désespérément les mêmes et les traits du vieillard se devinent sur le visage du bambin…

Mais alors, me direz-vous, pourquoi ces étranges confessions ?

Si vous posez sincèrement cette question, c’est que vous vous obstinez à ne pas comprendre comment fonctionnent les hommes de pouvoir, aujourd’hui encore plus qu’hier.

Accessoirement, c’est aussi que vous n’avez pas lu plusieurs autres billets (ici et encore ici, par exemple) de mon modeste clavier, ce qui est tout de même un peu vexant.

Remords, humilité, contrition ? Bien sûr que non ! Alors manipulation ? Pas l’ombre d’un doute !

Depuis le début, chacun le sait, la force de monsieur Macron, ce ne sont pas ses partisans, une bien faible minorité, ce sont ses opposants : Marine, meilleure alliée de Macron.

Oui, mais l’avez-vous remarqué ? Marine ne fait guère parler d’elle, en ces temps de soi-disant canicule bien à propos pour entretenir la climato–terreur. Marine, il faut la conforter ! Grand temps d’agiter, non plus le chiffon rouge, mais le gilet jaune !

Renforcer chez les « bien-pensants » la crainte de ce qu’on leur maquille en « extrêmes » et autres populismes, c’est s’assurer, dans le contexte actuel, une (nécessaire) place de second au premier tour de toutes les élections, et donc une finale certaine dans un fauteuil présidentiel !

Donc, braves gens, non, non, les gilets jaunes ne sont pas morts, ils restent une menace, un danger ! Peuvent pleuvoir impôts nouveaux, taxes nouvelles et/ou augmentées, le tout assorti d’une ruineuse immigration hors de contrôle, tant pis il faut continuer de prier Dieu, pardon Jupiter, pour que celui-ci veuille bien continuer de vous protéger…

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « Remords suspects ! »

  1. La gabegie continue EDF augmente ses tarif de + de 1% cela fait 7% en 3 mois et + de 50% sur les dernières années. Donc les taxes de fait augmentent en particulier la taxe pour financer les retraités EDF que les salariés d’EDF ne payent pas . Pauvre France ou est l’égalité, la Fraternité , la liberté, tout cela a disparu.
    Bercy est le 1er responsable des taxes, impôts et de la situation économique ! L’affrontement sera et est inévitable entre les citoyens du secteur privé et Bercy car on ne peut pas discuter avec Bercy .
    La décision des taxes vient de Bercy , c’est évident tant leur pouvoir est puissant , digne de la «mafia» Bercy a tellement de pouvoir qu’il ne réfléchit plus. Il n’y a pas de contre-pouvoir politique . Pour Bercy donc réfléchir n’est pas nécessaire , c’est pour cela que Bercy peut agir hâtivement et prend de mauvaises décisions .
    Il faudrait avoir une vision globale à intégrer . La France est le pays où il y a le plus de taxes au monde , les prélèvements dépassent en 2018 les 1000 milliards d’€ par an et la dette française est de + de 2100 milliard d’€ qui augmente chaque année. En 1970 la situation était 3 à 4 fois moins taxées et très peu de déficit voir pas du tout.
    Une réflexion non sans humour car ils ont l’humour noir A Bercy, l’ENA, Sciences Po et dérivés ils ne savent pas sortir de l’ordinaire depuis 1970, ils apprennent que les finances publiques doivent être malsaines, Le budget doit être non équilibré, la dette publique doit être augmentée, que les privilèges doivent être augmentés , L’arrogance de l’Administration doit être développée et son effectif doit croitre et non contrôlé bien sûr au détriment des services régaliens, l’aide aux pays étrangers doit être augmentée, le mensonge une règle, tout cela afin de mettre en faillite la FRANCE et les Français. La population du secteur privé doit encore apprendre à travailler plus au lieu de vivre .
    Moralité la France était coupée en 2 maintenant elle est pliée en 4.

    Si quelqu’un te jette une pierre , jette lui une fleur…. Mais n’oublies pas le pot avec !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *