Sans commentaire – A lire sans modération

VOUS VOUS RAPPELEZ PEUT-ETRE DE CE COURRIER

DÉGUSTEZ LA RÉPONSE

Bien cordialement. H. Dumas

 

 

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

4 réflexions au sujet de « Sans commentaire – A lire sans modération »

  1. Bsr,
    un moyen de mettre des bâtons dans les roues et d’empêcher que la justice se penche sur un privilégié!
    Comme devant la CAA avec avocat obligatoire.

  2. Bonjour Henri
    Eh oui, la constitution de partie civile est payante (3.000 €) !
    et il faut un avocat, au moins pour la boite aux lettres !
    Justice pour tous … mais il ne faut quand même pas exagérer sinon ce serait l’anarchie !
    Vous comprenez …
    Et puis s’attaquer aux politiciens … c’est un peu délicat (les magistrats n’aiment pas trop ça ..) et ça peut être mauvais pour la carrière !
    Sinon, il fait chaud en Grèce !
    Bien amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *