Scène de vie ordinaire

« Ploucday, le journal des niais », quotidien incontournable des pays de la Loire, nous apprend un incident, peut-être lié au communautarisme, dénoncé comme raciste par les mouvements antiracistes.

Voici les faits

Une chorale de trois chanteurs grégoriens, originaire de Saint Germain en Lay, revenait de l’abbaye Saint Pierre à Solesmes.

Il s’agissait de trois scouts intégristes, de bonne famille, très blanc, voire même légèrement rosés, un peu dodus, relativement connus pour revisiter le chant grégorien façon rock-jazz. Le meneur, un rouquin, intervient régulièrement sur des sites de streaming et a une notoriété chez les initiés, notamment de l’extrême droite.

Alors qu’en fin de journée, non loin de Solesmes, ils roulaient dans leur combi Volkswagen vers Paris, ils se sont arrêtés pour prendre à leur bord un jeune français d’origine sénégalaise, qui faisait du stop.

Il se trouve que celui-ci était un élu communiste revenant d’un meeting de Mélanchon,  justement à Solesme.

Une fois à bord de la voiture, les jeunes musiciens blancs se sont déchainés.

D’abord ils ont tenté d’intimider leur jeune passager noir « T’as pas peur de monter avec des blancs, des bourgeois ? « 

Puis, toujours pour le mettre mal à l’aise : « T’as pas peur des nobles, on est nobles nous tu sais ? »

Enfin le meneur, qui se fait appeler « Le petit Moussec breton », s’amuse à croire que son passager serait le fils de Barack Obama. « T’es le fils de Barack Obama » répète-t-il en boucle. Puis : « Alors, tu l’as réconforté ton papa quand il a pris la claque ? ».

Le jeune élu communiste noir n’était pas à l’aise, on le comprend.

Allant plus loin, nos « petits blancs » ont obligé le jeune homme à chanter des paroles ridicules sur une musique en grégorien revisité rock-jazz.

Le jeune élu a joué le jeu et fait bonne figure.

Finalement, bien qu’indélicate et vulgaire, l’aventure a bien fini.

Enfin, aurait bien fini si les ligues antiracistes ne s’en étaient pas mêlées.

Outrées du comportement menaçant et dégradant du groupe musical à l’égard du jeune élu communiste noir — la scène ayant été mise sur le net par le meneur du groupe — les ligues antiracistes ont immédiatement porté plainte.

Du fait de la proximité de l’événement avec le château de François Fillon, et bien que ce dernier n’ait aucun lien avec cette affaire ou ses participants, le Parquet National Financier s’est auto-saisi de l’affaire.

La procureure générale a ouvert une enquête préalable pour : « propos déplacés et menaces à caractères racistes impliquant un groupe économique favorisé par de l’argent public », mettant en cause la subvention de 150€ que le groupe de musiciens a reçue de la mairie de Saint Germain en Lay pour payer l’essence de leur combi à l’occasion de ce déplacement.

« Le petit Moussec breton »  va être auditionné, ses comparses aussi. Seront-ils mis en examen ? C’est probable. La Procureure considère que leurs propos ont été racistes, qu’ils ne les auraient pas tenus avec un auto-stoppeur blanc.

Pour vous faire une idée, voici le lien pour visionner la scène: Le LIEN.

Bien cordialement. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

4 réflexions au sujet de « Scène de vie ordinaire »

  1. ne craigniez vous pas que Mélenchon vous fasse un procès pour apologie de la connerie ..
     » ouf » ..
    j’espères que seulement ce n’est pas un parent a dieudo et le fils cache de cazeneuve car sinon ca va chauffer !! 🙂

  2. J’ai saisi tout l »humour de votre papier.
    Celui-ci prend, me semble-t-il, le contre-pied de la vidéo en lien.
    Question sur votre vidéo: est-elle réelle?
    Si oui, a-t-elle eu un retentissement médiatique comme n’aurait pas manqué d’avoir l’histoire (fausse) de votre papier dans notre belle France.

    1. La vidéo est parfaitement vraie.
      Il s’agit du groupe de rap « Gradur » et d’un élu du front national.
      La vidéo a fait un mini buzz la semaine dernière.
      Voir « Gradur » sur Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *