SIGNEZ OU NE VENEZ PAS PLEURER APRES

6 RAISONS DE  SIGNER LA PETITION, votre survie en dépendra bientôt !

Les français doivent se battre pour l’abolition des privilèges de Bercy qui peuvent transformer un innocent en coupable. Nous sommes tous concernés, entrepreneurs ou particuliers.
Lorsque vous subirez un contrôle fiscal, si vous n’avez pas signé cette pétition, qu’à la suite de celui-ci  vous soyez tondu, voire ruiné, vous ne pourrez pas dire je ne savais pas !

NOUS DEVONS OBTENIR :
1) Transparence du dossier fiscal.
Dans la justice « normale » vous avez accès à votre dossier. Vous pouvez savoir ce que l’on vous reproche, pourquoi vous avez été ciblé.
Personnellement je me suis toujours demandé pourquoi mon 2eme contrôle avait été aussi meurtrier et aussi abusif. Je n’ai eu la réponse que dernièrement. J’ai dû patienter plus de 15 ans pour enfin comprendre pourquoi et qui m’avait ciblé. CELA N’EST PAS ACCEPTABLE !
2) Enregistrement du débat oral et contradictoire.
Débat qui ne sert à rien pour vous. Débat « poudre aux yeux ». Sa seule fonction est de faire connaître au fisc vos arguments. Rien n’est noté ni signé. De ce super débat, seul Bercy en fait un résumé, pour vous enfoncer. Et là, on l’a vraiment dans l’os : ils sont assermentés. C’est imparable. Votre parole ne vaut même pas son poids de papier !

Je sais de quoi je parle, je l’ai vécu.
3) Présomption d’innocence.
Ce qui vaut pour nos chers élus lorsqu’ils sont pris la main dans le pot de confiture ne s’applique en AUCUN CAS au contribuable vis-à-vis du fisc. Ce n’est pas à la Citadelle de prouver votre culpabilité. Il lui suffit de l’affirmer. C’est à vous uniquement de prouver votre innocence. Vous verrez, si vous en faîtes l’expérience (comme moi) que c’est totalement différent.
Qui décide que vos preuves sont valables ? Le fisc bien sûr.
Il est accusateur et juge en même temps.
Accusateur et juge en même temps, elle est pas belle la vie pour  Bercy! Merci les français de lui donner la corde pour vous pendre…
Toutes les preuves irréfutables que je lui ai fournies, il les a rejetées d’un air méprisant, avec dédain.

Je vois d’ici votre scepticisme à l’égard de mes preuves, mais elles ont été acceptées par le tribunal correctionnel en 2002 qui, lui,  m’a relaxé du délit affirmé par le fisc de dissimulation des recettes.
4) Contentieux relevant exclusivement des tribunaux civils indépendants.
C’est absolument indispensable. Si Bercy ne décide pas de vous envoyer en correctionnelle (et lui seul peut le décider !), vous êtes réellement cuit car en dernier « recours » vous allez vous retrouver devant le tribunal de l’inquistion, j’ai nommé le Tribunal Administratif. Ce tribunal d’exception est totalement inféodé à la Citadelle. Il rend quasi systématiquement, dans les affaires fiscales, des jugements qui lui sont favorables. C’est une parodie de Justice. Cela aussi vous le croirez lorsque vous en ferez vous-même l’expérience. Rien ne vaut l’expérience personnelle pour croire ; mais à ce moment-là  il sera trop tard pour vous…
Moi, j’ai eu la « chance » que Bercy, pour me punir de ma résistance à son faramineux redressement, m’envoie en correctionnelle.
Manque de bol pour lui car j’ai eu droit à un vrai procès.
Surprise, le procureur n’a rien requis contre moi.

Et j’ai gagné. Bercy n’a même pas fait appel.
Quant on connait la hargne qu’il met à poursuivre jusqu’au bout du bout un récalcitrant.
Il faut croire que mon dossier n’était pas si bon que ça pour lui.
Au fait, j’ai gagné quoi ?
Rien de rien.
Bercy se moque des jugements civils. S’il gagne, c’est un bonus.
S’il perd, comme pour moi, cela ne change rien pour lui. Il continue à vous poursuivre sous le même motif.
IL EST INDISPENSABLE QUE LE FISC RESPECTE LES JUGEMENTS DES TRIBUNAUX CIVILS INDEPENDANTS.
5) Redressement exigible uniquement après jugement en dernier resort.
Bercy se sert dans vos comptes et vous saisit tous azimuts sans attendre, dés l’envoi de votre notification de redressement. Cool, non ? Devinez la suite…
Coupable ou innocent, on va d’abord vous ruiner. J’ai aussi vécu ces gâteries.
6) Responsabilité personnelle de l’agent « vérificateur »
Pourquoi est-ce que dans le privé les gens doivent et sont responsables de leurs actes et pas dans la fonction publique ?

Un agent vérificateur, qui, pour X raisons, et à tort, vous met sur la paille n’a aucune responsabilité !
Sa seule punition, une prime ou de l’avancement…
IL FAUT QUE CETTE IMPUNITE CESSE.

Emmanuel Bolling

 

                               MOBILISONS NOUS.  SIGNEZ LA PETITION

.

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux procédures devant le T.A. Dans l'une d'elles il y sera posé une QPC (question prioritaire de constitutionnalité) sur le Non Bis In Idem que n'a pas respecté Bercy, en passant outre au jugement définitif du Tribunal Correctionnel de Paris.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Une réflexion au sujet de « SIGNEZ OU NE VENEZ PAS PLEURER APRES »

  1. The next time I read a blog, I hope that it does not fail me just as much as this one. I mean, I know it was my choice to read through, but I truly believed you’d have something helpful to talk about. All I hear is a bunch of complaining about something that you can fix if you weren’t too busy looking for attention.
    Buy Green Drinks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *