VIVE LE R.S.A

Je viens de recevoir ma feuille d’impôts perso, la fameuse I.R.
Mes impôts ont augmenté de plus de 400€.
Depuis plusieurs années je vis un truc assez kafkaïen ou Bercynien, ce qui entre nous est complètement la même chose.
A Bercy nos chers énarques doivent être des fans de Kafka.

Je dois (en théorie) une somme Kolossal à Bercy qui a convaincu à 100% les juges du Tribunal Administratif et à 50%  ceux de la Cour d’Appel (c’est déjà un petit peu mieux) que mes associés et moi avions mis des camions de billets dans nos fouilles.
Malgré la relaxe du Tribunal Correctionnel pour cette même affaire.
CQFD.

Bref, ma famille et moi sommes quasiment à la rue.
Pas tout à fait mais presque.

Bercy suivant sa stratégie de la terreur, malgré mon peu d’argent, essaye par tous les moyens de me le prendre et de me pousser (avec ma famille et mes enfants) vers le statut de SDF.

Ma seule ressource financière étant ma retraite, il lui a lancé plein d’ATD sur celle ci.
Donc tous les mois ils m’en piquent 40% . 
J’en ai, d’après mes calculs pour environ 2500 ans.

Revenons à mon I.R.
Il est calculé sur ma retraite totale, faisant fi de la ponction mensuelle de Bercy.
Pas mal comme raisonnement pour vous étrangler encore un peu plus.
Ma retraite cette année a été augmentée.
Bien sûr, je n’en n’ai pas vu la couleur. C’est Bercy qui en a bénéficié. Il n’empêche que cette augmentation m’a fait sauter d’une tranche et m’a valu une « plus value » d’I.R de 400€.

Qu’il faut bien sûr que je paye.
A ce régime là, je vais finir au Bois de Vincennes…

Au final je me dis que j’aurais dû rester tranquille et me contenter d’être employé au SMIC.
Je connais des gens qui ont eu cette vie là et à la retraite, Bercy ne les fait pas chier.
Ils ont une petite maison et une petite retraite. Ils sont exonérés d’un tas de choses et vivent gentiment.
En poussant le raisonnement plus loin, j’aurais dû rester encore plus tranquille et être au RSA.
Là, j’aurais été peinard à fond.
Avec 2 enfants (j’en aurais peut être fait plus.), il me tombait dans le bec un max d’aides sociales diverses et j’étais exonéré de tout.
En cas de problème imprévu (achat d’IPhone par exemple) j’allais crier misère et une quelconque administration m’aurais débloquée des fond d’un quelconque fond de soutient.
Pour couronner le tout j’aurais, bien évidement, pour mettre un peu de beurre dans mes épinards, travaillé au black.
J’ai devant moi, de multiples exemples de ces gens qui vivent beaucoup mieux que moi en étant au RSA. Ils sont aidés à tout propos.
La dernière en date: 2000€ de prime à la casse alors que le pékin qui travaille comme un crétin n’aura droit qu’à 1000€. Je vous signale que leur voiture est déjà nettement mieux que la mienne.
Cherchez l’erreur.

Moi, je suis parti de rien avec rien et je suis arrivé, grâce à Bercy, à rien avec encore moins que rien.
Entre temps, comme un con, j’ai crée un max de  richesse pour mon pays.
J’ai fait travailler des centaines de personnes. J’ai versé des dizaines de millions d’ € à Bercy (TVA) qui sont allés en partie vers mes RSA boys, des impôts sur les sociétés, des millions aussi sous formes de cotisations diverses et variées. J’ai contribué à faire vivre des dizaines de PME.
Et encore au final, je me suis fait botter le cul par Bercy.

Et j’en ai pour 2500 ans !

Mon conseil aux jeunes entrepreneurs :
N’entreprenez rien. Ne bougez pas une oreille. Soyez un marginal intelligent et vivez cool de l’égalitarisme français. Ne dépassez pas du lot ou on vous tondra.
Et surtout votez dans la bonne direction.

E.Bolling

RAPPEL : MOBILISONS NOUS.
SIGNEZ LA PÉTITION. (Colonne à droite)

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux procédures devant le T.A. Dans l'une d'elles il y sera posé une QPC (question prioritaire de constitutionnalité) sur le Non Bis In Idem que n'a pas respecté Bercy, en passant outre au jugement définitif du Tribunal Correctionnel de Paris.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

5 réflexions au sujet de « VIVE LE R.S.A »

  1. Merci pour votre courage.
    La fainéantise n’est pas naturelle. L’homme est naturellement actif. Le comble est qu’après avoir tout fait pour rendre une grande partie de la population démotivée et inactive, les petits messieurs qui font l’Etat ne trouvent rien de mieux à faire que de traiter les habitants qu’ils ont réduits à l’impuissance de fainéants!
    Au lieu d’aller présenter des excuses à des pays anciennement colonisés au nom de Français qui ne sont pour rien dans les difficultés de ces pays, c’est à la population française que les représentants de l’Etat devraient présenter des excuses pour le mal fait au pays par ce colonisateur de l’intérieur qu’est son Administration pléthorique. Ils voudraient que les gens travaillent et fassent des enfants juste pour faire vivre cette Administration. Ils rêvent! Leur rêve est un rêve d’esclavagiste et d’exploiteur du peuple. Tout le pays est englué de public et de para-public légitimés et financés par une prolifération de lois, règlements, taxes, impôts, et contributions écoeurante. Nous en mourrons et ils en vivent.
    Et tout ce gâchis soit-disant au nom de la grandeur de la France pour finalement arriver à tout perdre, et la grandeur du pays et la confiance des habitants.

  2. et après on dira que les français ne sont pas intelligents et FAINEANTS !!!

    Nos énarques ont inventés des taxes a gogo, pour des gogos ..genre la tva qui universellement a été copie et adopté mondialement .
    Les fonctionnaires ont redoublés d’efforts pour travailler moins et payés +
    je rappelle que pour compenser intégralement la CSG (que l’état ne paie pas) , il leur sera octroyé un complément de prime !!

    et pour finir , il faut reconnaitre les effort démesurés et trésors d’ingéniosité que les français & fiscaliste et lobbyiste ont fait pour éviter de payer l’impôt et créer des niches .
    maintenant , chaque niche a ses chiens et JUPITER n’est pas idiots , il ne va pas s’attaquer aux demi dieu ou ses congénères mais plutôt aux humains qui sont de proies faciles .. et les plumer jusqu’à croupion 🙂

  3. En France l’administration considèrent le Chef d’Entreprise comme un Loup qu’on devrait abattre, D’autres pensent que c’est une vache que l’on peut traire sans arrêt; Peu voient en lui le cheval qui tire le char.
    Pour être chef d’entreprise en France il faut être fou , mais il n’y a qu’un fou qui peut le faire. En France aAvant de créer une entreprise il faut consulter un Psy …

Répondre à ARMENANTE Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *