ARRETEZ MONSIEUR DARMALIN DE DISTRIBUER NOTRE ARGENT COMME SI C’ETAIT LE VOTRE !

Arrêtez Monsieur Darmanin de distribuer l’argent que nous avons, nous les travailleurs productifs et responsables, eu tant de mal à gagner aux gens de votre caste.
Vous les gâtez à outrance, à nos dépens bien sûr, car en plus, eux seuls déjà profitent du salaire maintenu à 100%, maladie sans jour de carence, emploi à vie en surnombre, avantages exorbitants au moment du calcul de la retraite et surtout aucune responsabilité de leurs actes.
Tout cela au détriment du secteur privé, qui lui, fait vivre tout ce beau monde d’improductifs.

Que du bonheur en somme !

Comme cela ne semble pas suffisant vous leur prévoyez encore une petite gâterie supplémentaire pour demain.
Et paf, 1 000€ de prime à nos frais.
Personnellement, je ne suis pas d’accord.
Je préférerais vraiment qu’à la place de ces gens là, vous donniez cette prime à ceux qui ont vraiment travaillé, style chauffeurs livreurs, caissières, employés de grandes surfaces etc… Bref des gens qui ont fait marcher la machine.
Dans un sens d’équité, vous avez demandé, bla bla bla, aux patrons de verser cette prime de 1000€.
C‘est extrêmement sympathique et gentil mais celle ci serait pour leur pomme, alors que la votre c‘est pour notre pomme, à nous.
Vous saisissez la différence ou ce raisonnement est trop simple pour un énarque qui vit hors du réel?

Va y Gérard, tournée générale…

Coronavirus : jusqu’à 1 000 euros de primes pour certains fonctionnairesLe coût de cette prime représentera pour la fonction publique d’État « un peu plus de 300 millions d’euros », a annoncé Gérald Darmanin.

 Source AFP

Publié le  | Le Point.fr
Une prime allant jusqu'a 1 000 euros va etre reversee a certains fonctionnaires qui poursuivent leur mission de service public, a annonce Gerald Darmanin (photo d'illustration).
Une prime allant jusqu’à 1 000 euros va être reversée à certains fonctionnaires qui poursuivent leur mission de service public, a annoncé Gérald Darmanin (photo d’illustration). © LUDOVIC MARIN / AFP
La mesure est inédite et concerne des milliers de Français. Mercredi 15 avril, le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé qu’une prime allant jusqu’à 1 000 euros va être reversée à certains fonctionnaires qui poursuivent leur mission de service public malgré le confinement. « Cette prime a été décidée par le président de la République. (…) Cette prime sera défiscalisée (…) jusqu’à 1 000 euros, c’est prévu dans le projet de loi de finances rectificative », a indiqué le ministre sur Europe 1, ajoutant que cela représentera pour la fonction publique d’État « un peu plus de 300 millions d’euros ».
Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

8 réflexions au sujet de « ARRETEZ MONSIEUR DARMALIN DE DISTRIBUER NOTRE ARGENT COMME SI C’ETAIT LE VOTRE ! »

  1. Bonjour Henri, je crois que vous vous êtes un peu trompé en désignant le fonctionnaire comme le futur bouc émissaire. Déjà en 2008, ils n’ont pas vu la crise et là ce sera exactement pareil.

    Avec du recul, je crois qu’il faut savoir tourner sa veste au bon moment. En 40, il fallait clairement être nazis et collabo. Par contre, en 44-45, il fallait devenir résistant.

    En ce moment, en France, il faut être fonctionnaire. On gagne mieux, on travaille moins, on a aucune responsabilité et on a notre salaire quoi qu’il arrive même si on est en arrêt de travail longue durée pour dépression. La retraite est meilleure, aucune pression par rapport à l’URSSAF ou le FISC. L’argent qu’on reçoit n’est pas contestable.

    Étant moi-même entrepreneur, je me rends compte que je me suis fait bien baisé. Maintenant, il est temps de vide les réserves de l’entreprise (merci le Covid 19) et de liquider cette partie de ma vie qui m’aura ouvert les yeux et appris tant de choses mais qui m’aura appauvri.

    Je pense que notre fardeau n’est pas terminé. Tant que la BCE imprime de l’argent et empêche l’État d’être en porte-à-faux, le socialisme qu’on connaît perdurera.

  2. Au moins, si les infrastructures pour 65 millions de français manque, on s’aperçoit que sur le « Charles de gaule », 600 contaminé qui ont des structures dédiés… ,
    Bien sur rien à voir, mais m’amuse un peu…

  3. Je ne suis pas contre de payer l’effort fourni, mais je crois et je suis sûr que cela sera encore l’occasion pour les politiques français de faire encore du clientélisme.
    Et comme disait Lénine;
    > > -Camarade, si tu avais deux datchas, tu en donnerais une à la révolution ?
    – Oui ! Répond le camarade
    – Et si tu avais deux voitures de luxe, tu en donnerais une à la révolution ?
    – Oui ! Répond de nouveau le camarade.
    – Et si tu avais un million de roubles sur ton compte en banque, tu en donnerais la moitié à la révolution?
    – Oui ! Bien sûr que je le donnerais ! Répond le fier camarade.
    – Et si tu avais deux poules, tu en donnerais une à la révolution?
    – NON ! Répond le camarade.
    > – Mais …. pourquoi tu donnerais une datcha si tu en avais deux, une voiture si tu en avais deux, 500 000 si tu avais un million de roubles…..et que tu ne donnerais pas une poule si tu en avais deux ?
    > – Mais parce que les poules, je les ais !!!!
    Moralité : “Il est toujours facile d’être social pour nos politiques français avec la propriété, le travail et l’argent… des autres !

  4. Hier, on pouvait pas donner 100 balles au retraités les plus pauvres; on avait pitié des chauffeurs de TGV, qui après quelques années à piloter des engins « high-tech », sont tellement « crevé », qu’ils doivent prendre une retraite « trés méritante » à 50 ans. Les chauffeurs poids lourds, quant à eux, devant bosser jusqu’à 65 ans mini…, bref! Aujourd’hui 400 000, vous dites percevront 1000 balles? Cela fait 400 millions déjà, et plus 300…, enfin bref! C’est comme pour le fameux resto à 200 balles, c’est vrai je reconnais, c’est dur! On pourrait suggérer à gérard d’aller au « chinois » pour 13 balles, « bien sur sans les boissons, mais sushis en illimités»…, je me demande comment vont réagir les quelques 7 millions de « fonctionnaires », tout confondus, qui ne vont pas comprendre que « devant l’égalité de traitement », ils ne pourraient en bénéficier; étant donné que leurs « salaires », n’est pas corrélé à un travail, ni même à une présence, « bref »! Et qu’en est-il des supplétifs de l’état, les intérimaire de la poste, embauché car trop d’absents dans les troupe, ceux qui ont un job de « service public »? Bon ils ont surement pas le bon « statut »;
    La ou je suis pas d’accord avec vous mon cher Emanuel, non ce n’est pas l’impôt qui paiera, mais la dette, dette qui créera une inflation, « quoique »…, et que les enfants de nos enfants paieront… peut-être …, car cette année je me demande vraiment comment ils feront pour maintenir, « non pas la pression fiscal, mais la rentabilité fiscale »… de toutes façon ils n’ont jamais eu l’intention de rembourser la moindre dette…

  5. Il faut “soigner “les troupes du Président…..il risque d’en avoir besoin.
    Surtout si l’Austerlitz prévisionnel du déconfinement se transforme en Waterloo…morne plaine!
    D’autant que d’ores et déjà il serait dans les tuyaux que les 65 ans et plus n’auraient pas le droit de quitter le déconfinement…le 11 mai….
    sauf changement de” tactique” de dernière minute. bien entendu.
    .Il n’est pas question en réalité de s’embarrasser de gens improductifs ….mais comme il sera dit que c’est pour mieux les protéger…la durée “extensible” de leur confinement se justifiera avec l’assentiment de tous les autres si ces derniers sont protégés convenablement toutefois.
    Le comptage officiel ferait état de 18 millions de personnes concernées par cette prolongation……quand même!
    Il est prévu que les écoles seront de la première ligne…..avec beaucoup de précautions nous dit-on.
    Pauvres enfants si jeunes et déjà exposés. au danger..
    Certes “la valeur n’attends pas le nombre des années” nous dira notre Cid ,pas campéador. pour autant. malgré son discours guerrier.
    Est-ce que cela sera suffisant pour convaincre les parents….et aussi les enseignants.?
    La conjugaison du verbe “oser ” risque de poser un problème dès le premier jour. d’école.

  6. Je pense que dans la fonction publique cette prime est illégale car elle n’a pas fait l’objet d’une loi fiscale d’habilitation.

    Normalement, la masse salariale est encadrée dans la loi de finances et le gouvernement ne peut pas augmenter les dépenses de son propre chef; c’est le principe du fameux “consentement à l’impot”.

    Je suppose que cela passera dans le cadre des lois d’habilitation qui ont été votées (le parlement s’est mis en vacances mais … perçoit ses indemnités).

    Cela montre en tout cas que les fonctionnaires font absolument ce qu’ils veulent avec la dépense publique c’est à dire avec les impots payés par les autres.

    Le but : c’est d’assurer la cohésion clientéliste du groupe public derrière le gouvernement car derrière les belles phrases et les belles postures, le gouvernement sait que la grogne monte … alors un peu d’argent des autres dans les rouages ne peut pas faire de mal !

    1. Quand il s’agit de pognon des autres, les fonctionnaires se torchent le cul avec la légalité des ordres qu’ils reçoivent : que ce soit pour les résidents étrangers ayant leur propre assurance maladie ou la taxe sur les dividendes que le contribuable a dû rembourser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *