BFM TV ou l’information

BFM TV,

Vous êtes mauvais.

Mais comment pourrait-il en être autrement ?

  1. Votre objectif est d’abord de “vendre du papier” ou faire de l’audience.

  1. La conséquence est que vous vous rangez toujours par prudence derrière la majorité ou le pouvoir ou encore ce que vous pensez être l’opinion publique.

Malheureusement, l’histoire montre que la raison est bien souvent ailleurs.

Par exemple, concernant l’étude publiée dans The Lancet, aucun de vos journalistes n’avaient été foutus de prendre la peine de la lire ou même de la survoler. Tous se sont contentés de faire le buzz de la conclusion que l’hydroxychloroquine “tue”, alors même qu’en moins de 2mn, même pour un néophyte, l’évidence était que cette étude n’était pas sérieuse.

L’Hydroxychloroquine vs The Lancet, le match en 2mn

Vous êtes mauvais.

Orientés, des titres accrocheurs sans rapport avec les contenus, vous sortez toutes observations de leur contexte et parfois même êtes capables de rapporter au conditionnel, bien évidemment, l’inverse de ce qui auraient dû l’être. En bref, vous transformez ou exagérez les propos ou les faits systématiquement sous prétexte de la simplification, celle-la même que, peut-être, vous êtes seulement capables de comprendre.

C’est tout de même incroyable que le protocole du Prof. Raoult, basé sur des études, des statistiques, chinoises ou coréennes, appuyé par ses propres connaissances soit qualifié de “basé sur une intuition” quand les “autres”, les ignorants, ont “scientifiquement” pris la décision de ne rien faire en dehors du confinement !

Vous êtes mauvais.

Vous êtes des pourvoyeurs d’information, donc des influenceurs. Vos responsabilités ne sont pas nulles, elles sont bien au contraire pleines et entières.

Pourquoi croyez-vous que dans les tribunaux dans la plupart des pays du monde, on vous demande de dire,

la vérité,

toute la vérité

et rien que la vérité?

Parce que, s’il manque une seule de ces trois composantes, on peut conclure à une fausse conclusion. En ce qui vous concerne, cela revient à faire de la désinformation.

Finalement, est-ce que la réalité des choses intéresse ? C’est une vraie question. L’apparence est le moteur. L’apparence, le monde où le mensonge, la tromperie sont permis sinon même sacrés

Au point que, même dans nos tribunaux, en France au moins, le mensonge est autorisé sous le principe de la plaidoirie.

Vous êtes mauvais.

La distribution de l’intelligence de la population est aussi en cloche. Ce n’est pas beaucoup s’avancer que de dire qu’il doit en être de même pour nos scientifiques. Vu le contexte, ne serait-il pas normal que les études montrent, pour les 2/3 d’entre-elles, qu’elles ne sont pas favorables au protocole du Prof. Raoult et de l’usage de l’hydroxychloroquine ?

D’autant que c’est bien connu, les médiocres, ceux qui auront une attention toute particulière à leur image, se réunissent pour détruire ce qu’eux-même ne sont pas capables de faire. À souligner qu’il reste donc, quand même, 1/3 de favorables !
Toujours est-il que ses résultats et ceux des autres sont là et ne sont pas contestables : il y a un rapport compris entre 5 et 7.

Force est de constater que vous êtes de la majorité. Quel gâchis, vous aviez un formidable outil.

Vous êtes mauvais.

Bien à vous,

Ne l’oubliez pas, l’État est un ami qui vous veut du bien, surtout à ceux qui prétendent en être les légitimes représentants, parce que la réalité, c’est que l’État n’existe pas. Il n’y a que des hommes.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (8 votes, moyenne : 4,88 sur 5)
Loading...

5 réflexions au sujet de « BFM TV ou l’information »

  1. “Pour un journaliste de gauche, le devoir suprême est de servir non pas la vérité, mais la révolution.”

    S. Allende

    Je préfère le terme de péripatétciennes à celui de journalistes. Elles préfèrent se vendre pour de l’argent gratuit au lieu de faire leur travail avec un minimum de sérieux. Ces putes sont le déshonneur de pays et bien pires que ceux qui leur paient la chambre.

  2. Deux précisions

    L’exigence de la vérité ne concerne que les témoins et devant une cour d’assises.

    En droit français, le mensonge (contrairement aux Etats Unis où mentir sous serment est un crime fédéral) est autorisé pour l’accusé.
    Il m’est arrivé de plaider des dossiers et de ne pas savoir qui disait la vérité (ni mon confrère adversaire du moment) !

    Concernant BFM, cette chaîne appartient à Patrick Drahi (SFR et autres opérateurs des médias) grand soutien d’E Macron !

    Le monde, enfin ce monde-là, est (tout) petit et est fait de beaucoup de connivences !
    J’en parle là :
    https://www.temoignagefiscal.com/macron-un-president-hors-normes-suite-mais-pas-fin/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *