CARINNE HUGO et LAURENCE GUARDIOLA, autant en emporte le “zèle” fiscal.

 

Carine Hugo est une inspectrice des finances publiques zélée jusqu’à l’outrance, voir l’abus fiscal caractérisé.
Ayant, comme d’habitude, l’appui de sa hiérarchie elle ne prend même plus de gants pour vous asséner des grosses contrevérités qui feraient rire un enfant de CM2, tellement elles sont manifestes et brutes de décoffrage.
Comment la chasse, à outrance, aux contribuables semble pervertir tout sens logique et moral de certains de nos contrôleurs.
Une fois pondu son bébé elle l’a repassé à une certaine Laurence Guardiola, une inspectrice principale, son avatar dans la mauvaise foi et l’abus fiscal que je retrouve devant moi.
Cette Laurence Guardiola, malgré toutes les preuves qu’elle m’a demandées et que je lui ai fourni continue à me poursuivre devant le TA où j’ai porté l’affaire.
A cette mauvaise foi incroyable pour un citoyen contribuable il y a deux explications :
1) Ne payant pas les avocats, rétribués par nos impôts, pourquoi se gêner ?
2) Connaissant « l’entre soi » entre le Tribunal Administratif et les statistiques totalement défavorable au contribuable, elle sait que même énormes leurs contrevérités ont de grandes chances d’être d’office avalisées entre la  poire et le fromage.
Si par malchance elle perdait, elle n’aurait aucune responsabilité dans cette défaite. Elle aurait fait son « devoir » en essayant de me piquer mes sous.
L’irresponsabilité de ses actes fait partie intégrante du statut de fonctionnaire.
Pourquoi se gêner ?

Ma contestation en 3 actes:

 

Memoire en replique 2 fisc contre sci fontaine

MEMOIRE EN REPONSE 2 SCI FONTAINE

Et la fin, l’apothéose de la mauvaise foi fiscale

Bercy, l’Empire du mal et la citadelle de tous les abus !

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « CARINNE HUGO et LAURENCE GUARDIOLA, autant en emporte le “zèle” fiscal. »

  1. Il semble à la lecture de ce nouveau témoignage que les droits du contribuable face à l’administration fiscale se limitent à :

    – contester à ses dépens, le règlement de sommes indues
    – différer le paiement de dettes artificiellement créées par l’état

    Quel triste sort pour les citoyens français ! la France, une ‘démocrature’
    et finalement le goulag russe ne doit pas être si inconfortable que cela…

    En ce qui me concerne, je suis en concurrence depuis mars 2018 avec le fisc dans une liquidation judiciaire post-divorce. J’ai adressé un courrier détaillant les créances aux DDFIP (pour que cela avance ) en présence et les informer il y a un an (Avril 2019).

    Le notaire exige que le partage soit statué par un juge, donc les fonds sont bloqués sur un compte CDC et absolument personne ne peut en disposer

    Il n’y a, je pense qu’en France, qu’on peut en arriver après 9 ans de procédure judiciaire à une situation qui ne satisfait personne (deal : PERDANT-PERDANT) :

    contrôleurs n’ont en effet à ce jour ni fonds, ni promotion : ce qui selon moi est la seule et unique bonne nouvelle, dans mon cas. ,

    Je ne peux disposer de la part qui me revient et dont j’ai besoin toute de suite pour soutenir financièrement mon fils ainé qui suit des études et plus tard le cadet
    et non pas dans 10 ans

    Le temps passe et l’ardoise pour les créanciers suit la même courbe exponentielle que la dette de notre pays

    Je n’ai plus de son et plus depuis l’envoi de mon courrier.

    Tous les créanciers font les morts, le dossier est sur le coté d’un bureau selon un inspecteur qui a même eu l’audace de me demander ou travaillait actuellement le débiteur !

    C’est surréaliste !
    le fisc n’est-il pas sensé s’intéresser suivre plus que moi, l’évolution professionnelle et personnelle de son débiteur (mon ex.mari) : sujet dont je me désintéresse entièrement depuis mon divorce) ?

    Et cette communication du ministre du budget sur les moyens considérables mis en oeuvre pour traquer les fraudeurs, c’est du flan(by) ?

    En fait, le gouvernement ignore totalement ce qui se passe dans l’administration de Bercy, sous son autorité.

    La loi sur le droit à l’erreur, cherchez plus, elle est tout simplement ignorée par les agents du fisc dans ma localité.

    Voyez -vous, j’ai l’impression malheureusement que ces bourreaux ont encore de très beaux jours devant eux

  2. Cher Emmanuel, les preuves irréfragables que vous donnez sont incontestables, normalement devant la vérité que vous fournissez, les arguments de l’administration fiscale sont sans valeur, mais dans un état mafieux la vérité est sans valeur seuls les mensonges de l’administration prévalent.

  3. il est vrai que l’ANTRE soit et concusion de l’administratif tribunalesque et fiscaleste est souvent avéré –> qui pouvons nous !! ;-(

    se calquant sur le style de Pep surnommé « tiki-taka » qui repose principalement sur la possession de balle et le redoublement de passes.
    peut etre que madame GUARDIOLA Joue le même style de jeu ?

    avec ce principe les espagnols ont quand même gagné l’euro /médaille d’or olympique et fini champion du monde donc le système est éprouvé et éprouvant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *