DE-CONFINEMENT: ENCORE UN “HAUT” FONCTIONNAIRE QUI VA NOUS FAIRE DES MIRACLES.

Voici le CV impressionnant de notre Grand Chef chargé de gérer le “Déconfinement” mis en place par d’autres incompétents de son acabit.

“Et de fait, le parcours de Jean Castex, 55 ans, est essentiellement celui d’un haut fonctionnaire très classiquement formé à Sciences-Po et à l’ENA.

Après un passage à la Cour des comptes et à la préfecture du Vaucluse, il intègre le ministère de la Santé comme Directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins (époque Chirac, 2005-2006) puis devient le Directeur de cabinet de Xavier Bertrand lorsque celui-ci passe au ministre du Travail après l’élection de Nicolas Sarkozy (2007-2008).

En 2010, il rejoint l’Élysée, d’abord comme conseiller du Président Sarkozy pour les Affaires sociales en remplacement de Raymond Soubie, puis en tant que secrétaire général adjoint de l’Élysée, fonction qui prend fin en 2012 avec l’élection de François Hollande.

Entretemps, en 2008, il a été élu maire UMP (puis LR) de Prades, commune de 6000 habitants située dans les Pyrénées-Orientales, puis réélu au premier tour en 2014 avec plus de 70 % des suffrages et à nouveau réélu au premier tour en mars dernier avec un score de 75 %. Il est également Conseiller départemental des Pyrénées-Orientales depuis 2015 et Président de la communauté de commune « Conflent Canigo ».

Proche du Premier ministre Édouard Philippe qui vient comme lui de la droite, il retrouve le chemin des fonctions officielles avec l’arrivée d’Emmanuel Macron au pouvoir. C’est ainsi qu’en 2017, il est nommé délégué interministériel aux JO 2024 de Paris, fonction qui s’élargit en 2018 à celle de délégué interministériel aux grands événements sportifs puis, en 2019, à celle de Président de l’Agence nationale du Sport créée à cette occasion.

Pour résumer, disons que Jean Castex a été le « Monsieur Santé et Hospitalisation » de Xavier Bertrand, le « Monsieur Social » de Nicolas Sarkozy puis le « Monsieur Sports et JO » d’Emmanuel Macron avant de devenir maintenant son « Monsieur Déconfinement ».”
(https://leblogdenathaliemp.com/2020/04/27/jean-castex-super-mec-du-deconfinement/)

Il a le parcours classique du haut fonctionnaire parasite, soi-disant grand serviteur de l’état (plutôt de sa caste), qui vit de notre argent depuis des lustres, CAD depuis toujours.
Il a grenouillé dans tous les domaines les plus divers sans jamais y connaître quelque chose, faisant le grand écart dans ses fonctions mais sachant uniquement où se placer pour hériter d’une bonne chaise musicale . Seul domaine qu’il maîtrise parfaitement…
Il navigue, sans état d’âme,  au gré de ses 
intérêts et faisant croire au bon peuple à son efficacité sans faille.
Que va encore nous pondre ce grand commis de l’état?
Certainement quelques incohérences, dont bien sûr, il ne sera pas responsable, caché derrière son statut de fonctionnaire, comme tous nos dirigeants, du plus haut au plus petit.
N’ayant jamais vécu dans la vraie vie, il va, comme ses collègues, nous faire rire un max en nous prenant pour des cons et neuneus de surcroît.
Nous rirons jaune car depuis le covid, toutes leurs erreurs, leurs incompétences coûtent des milliers de vie dont il faudra, un jour ou l’autre (le plus tôt sera le mieux) qu’ils nous rendent compte. Et pas dans un nouveau remake style “du sang contaminé” avec le fameux “tous coupables…”
Nous attendons tous avec une impatience croissante la démolition de fond en comble de leur trop fameux statut à vie de fonctionnaire derrière lequel ils peuvent cacher leur méfaits, n’étant pas responsables.
Alors contents de cette belle nomination?

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

18 réflexions au sujet de « DE-CONFINEMENT: ENCORE UN “HAUT” FONCTIONNAIRE QUI VA NOUS FAIRE DES MIRACLES. »

  1. A Mareva,

    Laisser des fautes d’orthographes pour dire qu’on ne vient pas de la haute, n’est pas un piège mais un paravent. Vous semblez bien manier le texte, évidemment.

    Ce que Mr Castex est, par son cursus, tout le monde s’en fout sur ce Blog. Et si vous voulez poursuivre dans le registre, voyez avec Nathalie MP qui a publié l’article sur le site de Contrepoints, que référence Mr Bolling. Voyez directement avec elle, et je suis sûr qu’elle se fera un plaisir de vous répondre.

    Le Blog, où nous sommes, suit une ligne directrice, un fil rouge si vous voulez : “L’abus de droits” capté par une caste de hauts fonctionnaires qui ont pignon sur rue, pour nous réduire, les “privés” en esclavage par tous les moyens, “votés” et infusés parmi une démocratie chancelante …

    Vôtre propos me semble que vous ne savez plus où vous habitez, car vous étiez peut-être promise à la haute, que vous y avez renoncé, ou que sais-je, mais vous errez ici bas chez nous, les gueux.

    Je ne pense pense pas que vous êtes un Troll, alors laissez-nous vous apprécier par vos apports, vos idées, si vous avez vraiment envie de trouver une nouvelle famille de par nous.

    Je trouve que vous avez beaucoup de répartie et j’aimerais bien que Mr Dumas vous autorise comme auteur sur ce blog. Peut-être ainsi vous auriez des choses à nous dire, c’est à dire entrer dans l’arène des “fous” …

  2. Bon, une chose est sur, j’aurais du faire des étude, faire polytechnique et l’ena, me faire embauché dans une grande banque, gagner trés bien ma vie, et je ne sais par quel coup du sort, tout ce que j’ai gagné, dépensé dans… on ne sait quoi. Bref. J’aimerais savoir, juste par curiosité, cher Emmanuel, si toute la lithanie des postes q’il occupe entraine une rémunération…?

  3. Voici un texte que j’ai trouvé affiché sur un poteau lors de ma promenade quotidienne dans mon quartier :

    c’est si joliment dit et si révélateur de ce qui passe chez nous :

    ‘ il était une fois quatre individus qu’on appelait :
    TOUT LE MONDE (citoyens ou ‘état’),
    QUELQU’ UN (gouvernants),
    CHACUN (chaque citoyen, étant entendu que chaque gouvernant est un citoyen)
    PERSONNE (le concept abstrait du ‘peuple’ ou ‘état’)

    il y avait un important travail à faire :
    et on a demandé à TOUT LE MONDE de le faire.
    TOUT LE MONDE étant persuadé que ‘QUELQU’UN le ferait.
    QUELQU’UN se facha car c’était le travail de TOUT LE MONDE de le faire.
    CHACUN pouvait l’avoir fait mais en réalité PERSONNE ne le fit.
    et PERSONNE ne doutait que QUELQU’UN le ferait.
    En fin de compte TOUT LE MONDE fit des reproches à CHACUN
    Parce que PERSONNE n’avait fait ce que QUELQU’UN aurait pu faire.

    Moralité :
    Sans vouloir le reprocher à TOUT LE MONDE , il serait bon que CHACUN
    fasse se qu’il doit sans nourrir l’espoir
    que QUELQU’UN le fera à sa place car l’expérience montre que
    Là on on attend QUELQU’ UN,
    Généralement, on ne trouve PERSONNE

      1. et de rajouter à cela :

        si QUELQU’UN par le biais du confinement empêche CHACUN de faire ce qu’il doit faire

        alors là plus PERSONNE et TOUT LE MONDE n’y pourront rien !

        1. La musique est jolie, mais les paroles telles que définies sont un peu obscures, difficiles à assortir avec l’intention.
          N’est ce pas le fait de la difficulté classique rencontrée souvent entre le concept et l’exécution.?

      1. Non, je n’ai pas fait l’ENA et je m’en porte pas plus mal ma foi 😉
        sans regret, aucun. pourquoi ? Vous les jalousez ?

        Vous étalez le CV du monsieur ‘confinement’

        Savez-vous que le beau fils de notre Président (le fils de Brigitte) est vice président d’un institut de sondage ?

        Et comme disait Coluche, quand on nous sonde on l’a dans l’….

        1. Oui, je le savais mais cela ne m’a pas paru important . Pour finir, je ne jalouse pas les énarques mais votre façon de faire un commentaire complètement hors sujet m’a fait penser à eux.

          1. En mettant en lumière, le parcours de monsieur ‘deconfit-nement’,

            Au mieux, vous lui faites de la publicité, et vous couvrez tous les autres, autrement dit tous ces copains

            Au pire vous passerez pour un aigri, jaloux mais vous changerez pas le monde…

            Cela me semble pas hors sujet de parler du fonctionnement du système,

            En revanche susciter l’indignation sur les états de service d’un ‘type’ dont je ne citerai pas le nom tellement il m’indiffère.

            ne fait à mon sens que lui donner de l’importance et conforter le pouvoir ou l’emprise qu’il semble déjà avoir sur vous.

            Est- ce vous et moi qui avons choisi ce pantin ? je ne le crois pas

            Avez-vous le pouvoir de le destituer ? Je crois que la réponse est non également.

        2. je ne suis pas intéressé par une mauvaise polémique qui me ferait uniquement perdre du temps.
          Je vous laisse à vos commentaires acrimonieux qui deviennent lassant.
          Vous avez le droit de penser ce que vous voulez de mon billet et de sa valeur.
          Bonne journée à vous…

          1. J’ai laissé volontairement quelques fautes d’orthographe dans mon dernier commentaire, histoire de ne plus être soupçonnée d’être ‘énarques’, insulte suprême visiblement de votre point de vue
            ou une ancienne élève de Madame l’épouse du président

            A mon sens, votre billet de promotion de la gouvernance actuelle est excellent.
            Soyez confiant et assuré qu’ils vous remercient déjà !

            Osez cette liberté de ne pas répondre à vos commentateurs si leur contribution vous déplait !

  4. Mais dans la décision du déconfinement, certains enseignants, scientifiques, hauts fonctionnaires et politiques, sont vraiment incohérents , car déjà on permet à certains d’utiliser le métro, le bus ..etc et à + de 10 millions de salariés de travailler sans protection. Il y a donc 2 poids et 2 mesures .Ce pays a trop d’humour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *