HARVEY WEINSTEIN et moi.

Tout le monde connait Harvey Weinstein qui fut, parait-il, un prédateur redoutable dans le milieu du cinéma.
Il a violé, agressé et harcelé une multitude de starlettes en devenir de stars et même certaines stars.
Nous ne connaîtrons jamais le nombre exact de ses victimes dont certaines n’ont certainement pas voulu se déclarer.
Il fut le symbole maléfique d’une époque de l’ancien monde a jamais révolu.
Comme tout symbole il a servi d’exemple et a payé en tant qu’exemple en étant condamné à une peine, elle aussi exemplaire : 23 ans de prison.

Et moi, qui me connait ?
La question est plutôt qui me connait maintenant ?
Avant ma chute, comme Harvey j’avais des tonnes d’amis.
Après ma chute, j’ai maintenant trop de doigts dans une main pour les compter.
Comme lui, à une échelle infinitésimale par rapport au roi des producteurs, je rayonnais dans mon milieu.
C’est là que nos chemins se séparent, mais à une échelle différente nous avons vécu nos calvaires.
Avec une différence mais de taille :
Harvey a été reconnu coupable par le tribunal correctionnel de là bas des faits qui lui étaient reprochés, et il a pris 23 ans.
Petit joueur !
Moi, j’ai fait beaucoup plus fort, j’ai été reconnu innocent par le tribunal correctionnel et j’ai quand même pris perpète, mais un vrai perpète, du big perpète, de celui que l’on transmet à ses enfants.
J’en ai pris pour 120 ans.
J’ai pris 120 ans par Bercy.
La Tribunal administratif, la cour d’appel administrative, ce sont deux noms pour tromper le public en faisant croire à une justice équitable, d’où son nom : la justice administrative.
En matière fiscale, il n’y a qu’une justice administrative, la justice de Bercy…
J’ai 71 ans et dans 20 ans je serai certainement mort et ma fameuse dette ne sera pas éteinte. Il me restera juste 100 ans.
Cool, non ?
Encore heureux qu’ils ne puissent me suivre en enfer.
Je suis sûr que je vais y trouver un paquet de contrôleurs assermentés.
Je ferai tourner la broche !

Grâce à cette fausse dette, ils m’ont ruiné sans état d’âme, les uns après les autres et m’ont acculé dans une certaine pauvreté.
A vie.
D’après les élucubrations d’un jeune inspecteur des impôts tout juste sortie de l’école (M.Mace) j’avais carotté environ 3 millions d’€ que j’avais mis dans ma pocket.
Et donc, ne pouvant saisir que des broutilles ils m’ont collé un ATD à vie sur ma retraite.
Depuis 11 ans qu’ils m’ont mis quasiment à la rue et malgré les énormes moyens de contrôles que Bercy a mis en place pour surveiller chaque citoyen français (enfin ceux qui n’ont pas eu la chance de partir) au centime près (https://www.temoignagefiscal.com/les-incroyables-moyens-de-la-traque-fiscale/), ils n’ont pas été capable de voir que je n’ai pas ce fabuleux trésor et que je vis chichement sur ce qu’ils me laissent de ma retraite.
Depuis 11 ans ça fait quand même un bail, non ?
J’ai été étiqueté « Monte Cristo » une fois pour toute et après ce n’est plus le problème de personne à Bercy.
Leur hyper système de contrôle ne sert pas regarder en arrière, pour voir s’ils se sont trompés mais pour trouver de nouveaux « coupables ».

Merci les gars, on se retrouvera chez Belzebuth…

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

7 réflexions au sujet de « HARVEY WEINSTEIN et moi. »

  1. Mon prochain article à paraître lundi évoque cette question des 120 ans !

    Pour le reste, se comparer à H Weinstein …. hum, douteux !
    Prédateur sexuel affublé en plus d’une sale gueule !

    Mais, chose essentielle : nous n’étions pas là pour voir ce qu’il s’est réellement passé.

    Dans le milieu du cinéma américain, le boss ce n’est pas le réalisateur, c’est le producteur, celui qui finance le film et qui choisit les acteurs.

    La question incorrecte est alors celle-ci : combien de jeunes filles, plutôt bien de leur personne, ont décidé de TOUT tenter pour réussir (gloire, argent, mariage …) dans un milieu réputé pour ses frasques (et pas qu’aux USA …).

    Henri avait évoqué la parade des jeunes filles à St Tropez ou à Cannes ….

  2. Comment appelle-t-on une famille mafieuse qui réussit En France ? = La Famille Bercy.
    Dans la vie, il existe deux types de voleurs disait “Coluche”:
    1-Le voleur ordinaire : c’est celui qui vous vole votre argent, votre porte-feuille, votre montre, votre téléphone, etc.
    2-Le voleur qui utilise la politique : Bercy……..c’est lui qui vous vole votre avenir, vos rêves, votre savoir, votre salaire, votre éducation, votre santé, votre force, votre sourire, etc…… Par les taxes, impôts, ATD, jugements iniques(forfaitures, dénis) …etc

    Donc Une grande différence entre ces deux types de voleurs, c’est que le voleur ordinaire vous choisit pour vous voler votre bien, tandis que Bercy Politique, c’est vous qui le choisissez pour qu’il vous vole.

    Et l’autre grande différence, qui n’est pas des moindres, c’est que le voleur ordinaire est traqué par la police, tandis que le voleur “Bercy politique” est protégé par un convoi de police et de Magistrats, juges……..etc

  3. Je trouve ce papier bien pessimiste Emmanuel
    Vous allez gagner, ils sont en train de crever
    Leur pillage est illimité, aujourd’hui ils pillent les masques de protection et le désinfectant liquide.
    Mais leur faillite est pour demain et là Bercy sera rasé, ce sera la première réaction populaire.

    1. En effet, il faut se battre jusqu’à la fin, car Seuls les poissons morts vont dans le sens du courant !
      ” ET Si vous ne pouvez pas éliminer l’injustice, au moins racontez-la à tous”.

    2. Ce que je comprends, c’est qu’Emanuel est condamné à vie, à payer une dette qui ne s’éteindra pas à sa mort, et dont ses enfants hériterons, vu son âge, la dette ne serra pas remboursé à son dc. D’un autre côté, je comprends qu’il ne possède plus rien, donc ses enfants devront refuser là succession, et laisser bercy sur sa faim, la différence avec Weinstein? Il est condamné avant tout pour l’exemple, il a certainement profiter de sa position, dans une période ou ils faisaient tous cela. Je me souviens des reportages des années 80, ou les starlettes se pavané sur les plages de Cannes , seins « à l’air », à la recherche d’un bon parti, ou d’un producteur, c’était clair que le sexe était une fin, pour obtenir un statut…, peut être une grosse différence, la condamnation américaine est à la charge du contribuable, la condamnation française reste à la charge du condamné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *