Ils sont indécrottables, il faudra les … je ne sais pas quoi.

Juste pour prendre conscience de la montagne de malhonnêteté de ces gens

La lettre que j’ai adressée au médiateur fiscal (pour rire)

La réponse que j’ai reçue (qui m’a fait rire)

Le catalogue qui était joint à la lettre (ne vous étouffez pas)

Ma réponse par mail :

“Dossier : 2020-1414

 Madame,

Même s’il me déçoit, votre courrier ne me surprend pas.

Je vous rappelle le texte de ma saisine du 16/04/2020

« Il est probable que vous allez me répondre que mon affaire étant largement judiciarisée, il n’est plus de votre compétence d’intervenir.

 Il reste une infime chance pour que vous vous penchiez sur mon dossier, si toutefois vous existez, si vous n’êtes pas dans la réalité deux ou trois stagiaires répondant par circulaires aux pauvres demeurés qui croient en votre existence, après avoir sans doute cru au Père Noël étant enfants.

 Je crois devoir vous préciser, par correction, que ceci est une lettre ouverte, susceptible donc d’être publiée. »

Il me parait inutile de vous adresser des documents auxquels vous répondrez en m’indiquant que mon dossier ne correspond pas à vos attributions.

J’en déduis que votre titre de Médiateur est usurpé.

Qu’est un médiateur qui ne peut pas prendre un dossier de cette importance, de cette injustice, au prétexte qu’il ne correspond pas à une certaine forme ? C’est stupide.

Je suppose que ces contradictions vous indiffèrent totalement, ainsi que la zone de non droit dans laquelle évoluent les services fiscaux.

En même temps il n’est pas impossible que nous vivions les dernières heures d’un système aussi hypocrite et malsain.

Je suis persuadé que le confinement n’a en rien amputé vos revenus, tout le monde ne peut pas en dire autant.

Si ça se trouve nous allons nous retrouver dans une situation inversée sous peu. Espérons…

Bien à vous. H. Dumas

De : Mediateur <Mediateur@finances.gouv.fr>
Envoyé : jeudi 30 avril 2020 13:46 “

Je crois que cela se passe de commentaire.

Et, au risque de mourir de suffocation en riant

Comment le gouvernement a évolué sur les masques

Les masques : ce qu'ils disaient, ce qu'ils disent aujourd'hui.

Publiée par Brut sur Mercredi 29 avril 2020

Bien à vous. H. Dumas

 

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (8 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « Ils sont indécrottables, il faudra les … je ne sais pas quoi. »

  1. Lorsque j’ai sollicité le conciliateur (instance en dessous du médiateur) de mon département pour obtenir une remise gracieuse de rappels d’impôts (sur des revenus non encaissés) après le rejet de ma réclamation et 2 ans de paperesse , j’ai obtenu la réponse suivante :

    “Je vous rappelle que le conciliateur fiscal départemental intervient uniquement en cas de litige avéré avec l’administration, c’est à dire lorsque vous n’avez pas obtenu satisfaction à l’issue d’une demande préalable présentée au gestionnaire.

    Dans l’attente de votre réponse du SIP à votre demande gracieuse, votre demande est prématurée.”

    Donc si j’analyse la réponse de votre médiateur et celle de mon conciliateur
    Ces ‘agents’ ne peuvent intervenir avant la judiciarisation de votre affaire (litige avéré) et si cette dernière est largement judiciarisée, ils ne sont plus compétents.

    Cela laisse au citoyen un champs de tir extrêmement restreint… pour atteindre ces conciliateurs, médiateurs,

    J’avoue avoir compris un peu tard et après avoir dépensée beaucoup d’énergie, que ces agents (ils sont payés ???) ne servent strictement à rien sauf à vous faire perdre temps et patience !

    Idem pour le défenseur des droits : optez plutôt pour une bonne séance de punching ball (avec la photo de votre médiateur dessus) ou une bonne cuite

    Cela ne résoudra rien mais vous vous serez défoulés et aurez libéré vos toxines

  2. “population générale”

    Ceux qui ont un masque au début ne sont pas la population générale mais d’une race supérieure.

    Ces enfoirés n’ont que du mépris pour ceux qui les entretiennent. On s’en était rendu compte depuis longtemps pour certains d’entre-nous.

  3. J’entends certains députés de la ripoubliques qui disent que du moment ou il y a des masques il faut lerendre obligatoire et verbaliser celui qui ne le met pas. Mais que fait-on contre ceux qui disaient qu’il était inutile. La France le pays du mensonge. Car la France a cruellement un déficit culturel et que disait Jean Rostand à ce sujet : Qu’est-ce que la culture ? cliquez pour lire la suite :
    https://developpement-mental-semantique.com/la-culture-en-france-cest-ce-qui-manque-le-plus-en-france/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *