LA FRANCE, MORIBONDE MAIS ÉTERNELLE DONNEUSE DE LEÇONS !

Louis XIV est mort depuis plusieurs siècles et avec lui le siècle des lumières, mais la prétention française à donner des leçons aux autres n’a pas mollit d’un pouce.
Nos représentants se croient toujours la 5eme puissance mondiale et pensent inconsciemment que nous sommes toujours à la tête d’un empire coloniale et que nous pouvons toujours dicter nos volontés au monde.
La réalité est bien sûr toute différente.
Plus personne ne nous écoutent (sauf nos médias) et le monde entier se fout de nos discours et de nos menaces en carton pâte.
Cela se vérifie tous les jours.
Nous avons perdu la 5eme place mais gagné la 1ere en impôts et taxe, en émigration de nos entrepreneurs etc…

Nous concurrençons allègrement les meilleures républiques bananières où toutes nos « élite »se sucrent à qui mieux mieux depuis des décennies.
Voir les articles sur les corrompus de Bercy et de l’Assemblée Nationale.
http://www.temoignagefiscal.com/un-bercypapers/

Les nababs de l’Assemblée nationale par Jean Nouailhac

Il y en a une foultitude d’autres, car schématiquement, dans toute entreprise étatique avec un énarque à sa tête se cache automatiquement un scandale financier sous le tapis.
De temps en temps il en apparaît un à la surface, il fait un petit tour et disparaît comme par enchantement des écrans, et tout ce joli petit monde retourne à « ses » affaires.
Notre république Bananière absorbe comme une éponge tous ces scandales d’énarques qui s’évaporent comme par miracle, dans la nuit des temps.
Rien ne change. Dans n’importe laquelle des démocraties occidentales, tous ces gens là, pris les trois mains dans le pot de caviar, sauteraient à la vitesse grand V.
Mais pas dans la France des donneurs de leçons.
Au maximum, nous assistons au jeu des chaises musicales, spécialité bien française (avec les impôts) et à part un léger clapotis à la surface de notre indignation, et avec la complicité des médias, tout redevient comme avant.
Bonne continuation messieurs les fonctionnaires, hauts ou moins hauts, ne vous dérangez pas pour nous.
Nous continueront, sous la contrainte « volontaire » de payer nos impôts pour vous.

Vous trouverez  un article à l’humour décapant qui nous prouvent encore une fois que  nos représentants, qui n’ont toujours rien compris au film, se ridiculisent (et nous avec) et font de nous, grâce à leur connerie, la risée du monde.
Pauvre Louis XIV…

E.Bolling

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

8 réflexions au sujet de « LA FRANCE, MORIBONDE MAIS ÉTERNELLE DONNEUSE DE LEÇONS ! »

  1. La France existe toujours grâce à l’Afrique. Deux possibilités, une doit exister. La France laisse l’Afrique et Celle-ci devient riche et développée. Ou la France saisit l’Afrique et lui tire ses richesses et l’Afrique continue à s’agenouiller

  2. Je ne suis pas surpris, pour m’être rendu un jour au sénat j’ai bien constaté qu’il y avait là aussi de véritables fainéants parmi les employés et quand je dis : « fainéants » je pèse mes mots.

    En fait rien n’a changé depuis l’ancien régime, nous avons :

    1) les nobles de rang plus ou moins représentés par les politiciens que ce soit les maires, les députés, les sénateurs, les ministres et présidents.

    2) le bas clergé représenté par les petits fonctionnaires et le haut clergé représenté par les énarques.

    3) et enfin le tiers-état représenté par le secteur privé, qui bien entendu est taillable et corvéable à merci.

  3. Pour information :

    « LES PETITS SECRETS DU PALAIS »
    article paru dans le journal Le Matin sous le titre ‘D’accord, d’accord… »
    et daté du… 6 mai 2013 !
    Par ailleurs, dans un document émanant de l’Assemblée Fédérale –
    Le Parlement suisse, vous trouvez la liste de cette délégation française :

    La délégation du Sénat français qui s’est rendue en Suisse était composée des sénateurs Pierre Hérisson (UMP, Haute-Savoie), Christiane Kammermann (UMP, élue hors France), Patricia Schillinger (PS, Haut-Rhin) et Gilbert Barbier (Rassemblement démocratique et social européen, Franche-Comté).

    Cela précisé, il n’y a pas un seul iota digne d’être censuré dans cet article, et
    rien ne s’est amélioré depuis cette époque, au contraire !

  4. La République Française et son administration sont un système qui permet à une petite caste , de privilégiés d’avoir du pouvoir , des privilèges abusifs , et de l’argent en dépossédant des richesses , le peuple du secteur privé devenu esclave . Les esclaves produisent tous les jours et toujours plus taxés et imposés pour rembourser une dette que des incompétents ont créée ..
    Réfléchir C’est difficile , c’est pourquoi la plupart des de ces gens jugent !
    Comment appelle-t-on une famille mafieuse française qui réussit? Un gouvernement français.
    Dans la vie, il existe deux types de voleurs disait « Coluche »:
    1-Le voleur ordinaire : c’est celui qui vous vole votre argent, votre
    > porte-feuille, votre montre, votre téléphone, etc.
    2-Le voleur politique :……..c’est celui qui vous vole votre avenir, vos rêves,
    > votre savoir, votre salaire, votre éducation, votre santé, votre force,
    > votre sourire, etc……
    Une grande différence entre ces deux types de voleurs, c’est que
    le voleur ordinaire vous choisit pour vous voler votre bien, tandis que le voleur politique,
    c’est vous qui le choisissez pour qu’il vous vole.
    > Et l’autre grande différence, qui n’est pas des moindres, c’est que le
    > voleur ordinaire est traqué par la police, tandis que le voleur politique
    > est le plus souvent protégé par un convoi de police !

  5. Dommage, les suisses n’ont pas donné le nom des élus français en visite …

    En attendant :

    – l’article de Nouilhac n’a pas été relayé dans la presse, signe évident d’une omerta au plus haut niveau de l’Etat ou dit autrement « le bon peuple n’a pas besoin de connaîtres ces petits détails »

    – les députés se plaignent, ils ont trop de travail …. c’est trop dur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *