La grande erreur politique

Nous ne sommes pas encore tout à fait à l’heure des comptes, mais elle approche. Il s’en suivra deux choses : un ressenti global, une nouvelle trajectoire liée à ce ressenti et aux différentes initiatives des prétendants aux titres d’hommes de l’Etat.

Le ressenti global

Il sera constitué des grands moments de l’aventure Coronavirus. Enfin, les moments marquants :

En premier évidemment le confinement. 

De personnel qu’il aurait dû être, à partir de masques et de gestes barrière, il est devenu global, aveugle, inopérant, du fait de la carence bureaucratique qui a vu le pays totalement dépourvu de masque et incapable de s’approvisionner.

Ensuite la prise en charge.

D’individuelle, adaptée à chaque cas, avec pour objectif de parer au plus pressé avec les moyens du bord qu’elle aurait dû être, elle s’est retrouvée régie par la bureaucratie, par la seule force des hôpitaux, délaissant tout le maillage médical du pays, visant une solution dans l’absolu inaccessible en l’état des connaissances scientifiques. Un fiasco mortel, dont les comptes définitifs vont faire très peur et générer de grandes souffrances.

Puis les EHPAD

Pour l’instant personne n’en parle. Mais s’il est une population qui n’a pas pu importer le virus ce sont bien nos petits vieux en EHPAD. Ils n’ont pu qu’être contaminés à l’intérieur de leurs établissements. Quelle dose d’imprudence, d’insouciance, d’irrespect a-t-il fallu pour qu’ainsi on ne les protège pas, que le virus leur soit apporté à domicile !!! Quelle carence bureaucratique, quel échec de prétention.

Et enfin les perdants

Au-delà des morts directs par la maladie, il reste les ruinés du confinement. Comment imaginer qu’ils vont accepter cette ruine, directement liée à l’incurie de notre bureaucratie, de nos hommes de l’Etat qui la gouvernent et en assurent chaque jour la prolifération ?

C’est impossible. Macron a fabriqué des millions de personnes qui n’ont plus rien à perdre. S’il ne fait rien pour eux, ses CRS ne vont pas suffire pour les contenir. Qu’a-t-il les moyens de faire pour eux ? Rien, justement.

Conclusion

Macron est le cul entre deux chaises :

– soit il consolide sa bureaucratie, ses fonctionnaires sortis intact de la bavure, et il a la guerre dans les rues face à des desperados qui n’ont plus rien à perdre, qu’il a lui-même créés.

– soit il s’excuse et donne de la liberté aux perdants, il diminue leurs charges de moitié pour leur permettre de rebondir, il a alors ses fonctionnaires dans la rue, ils feront grève, mais aujourd’hui tout le monde sait que leur absence n’empêche pas le pays de fonctionner.

Plus probablement, il tombe de la chaise.

Alors espérons en l’homme, ou en la femme, providentiel qui va pointer le bout de son nez, qui ne peuvent être ni Mélenchon ni Le Pen qui proposent la même bureaucratie en pire, ignare et sans formation.

Nous le reconnaîtrons le messie républicain, il sera ouvert à tous, respectueux de la liberté individuelle, il apportera l’égalité tant attendue en supprimant le statut privilégié des fonctionnaires payé par tous. Il connaîtra la primauté du capital. Il remettra l’économie à sa place primordiale sans laquelle rien du reste n’est possible. Il sera juste. Il engagera ainsi la nouvelle trajectoire de notre pays.

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (12 votes, moyenne : 4,92 sur 5)
Loading...

9 réflexions au sujet de « La grande erreur politique »

  1. Nul besoin du Covid19, pour constater la lenteur, l’incurie, et l’inutilité parfois de certains services publics :

    2003 : 27 ans, je suis salariée d’une petite boite de services en informatique de – de 10 salariés,

    Un jour, mes collègues et moi découvrons que notre salaire du mois a été payé avec un ‘chèque en bois’.

    Le dirigeant de l’époque qui n’aura pas pris la peine de nous informer en amont de ses problèmes de trésorerie, à priori, passagers

    nous rassurera sur le caractère exceptionnel de ces difficultés,

    nous encouragera à reprendre le travail et à repasser à l’encaissement nos chèques de salaires.

    Nous nous trouveront émus et un peu sonnés de voir que pour la seconde fois, nos chèques de salaire seront rejetés par la banque

    C’est alors qu’après 2 mois sans salaire, ils décideront de s’unir et de se tourner vers des organismes d’état : inspection du travail, prudhommes pour trouver de l’aide ou à défaut des conseils.

    Malheureusement, ils ne trouverons ni oreille attentive de la part du premier : “vous savez beaucoup de salariés soutiennent leur entreprise en difficulté passagère, il semble que vous soyez dans ce cas, prenez votre mal en patience”.

    ni suite des procédures engagées de la part du second (prudhommes).

    Ce seront finalement les créanciers (URSSAF et fournisseurs) de la société qui mettront fin au bout de 3 ou 4 mois à cet enfer (travail sans rémunération) en déclarant la cessation de paiement à la CCI.

    Mais il y aura de la casse du fait de la non mobilisation des services publics pourtant sollicités :

    Le suicide d’un jeune collègue de 25 ans arrivé un ou deux mois avant que l’employeur fasse défaut…ce drame arrivera un dimanche dans les locaux accessibles à tous les employés de la société détenant les clés.

    Jamais nous n’entendrons les pouvoirs publics, inspection du travail (pourtant alertée quelques semaines plus tôt) se prononcer ou rendre des comptes sur cette l’issue dramatique de cette TPE.

    Cet événement sera imputé à la fragilité de la victime. ben voyons…un jeune homme qui craque au bout de 3 mois de travail sans rémunération, ce sera du point de vue de l’administration quelqu’un qui a un problème.
    Je m’en souviendrai toute ma vie…

    Première grande désillusion il y a 17 ans sur le fonctionnement des instances publiques

    Il s’en suivra plein d’autres sur le système judiciaire :

    – Sur sa lenteur à statuer : 3 ans en première instance.dans des contextes qui exigeraient d’être réactif sans demander la

    – Sur son incompétence à analyser un dossier dans toutes ces dimensions et à prendre les bonnes décisions.

    – Sur son indépendance,

    Certaines professions comme les notaires : officiers dépendant du ministère de la justice) ne sont pas des justiciables comme vous et moi,

    ils sont jamais responsables de leurs erreurs même face à l’évidence et preuve à l’appui,

    Voyez par vous même :
    2 biens vendus par un même notaire (situé dans les beaux quartiers de Paris) à 4 ans d’intervalle à 2 acquéreurs différents.

    Une erreur se glisse à deux reprises, dans les actes de propriété sur la numérotation des lots, rendant impossible durant 11 ans la vente des biens par les acquéreurs

    Et bien le notaire trouvera le moyen de faire endosser la responsabilité pleine et entière à l’agent immobilier intervenu uniquement lors de la vente du 1er lot.

    et hop ! pas vu pas pris…

    Quant à l’administration fiscale, les quelques 900 témoignages de ce blog parlent d’eux mêmes.

    Nous les esclaves du privé, sommes plus nombreux.

    Si nous nous unissons en ‘boycottant la reprise de l’économie’ telle qu’elle nous est imposée en soutien à ceux qui sont déjà ruinés et par opposition à l’oligarchie qui nous gouverne,

    N-y a t-il pas plus à gagner en terme de liberté et de transformation d’un système dont seule une minorité profite, que de nourrir l’espoir qu’un jour on nous rende des comptes ?

    D’ailleurs, pourquoi les responsables le feraient-ils puisqu’il n’en va pas de leurs intérêts ? dans un sursaut de conscience ?

  2. Une erreur? Sans doute pas pour notre Président .
    .Il est quasiment certain que Macron n’est qu’un pion au plan mondial…mais l’opération destruction de l’économie programmée par une oligarchie qui entend imposer un gouvernement mondial est bien en cours et a des serviteurs zélés!
    Appauvrir les classe moyennes par le confinement est en passe de réussir…combien par exemple de petits entrepreneurs vont couler avec leur navire?
    Les classes inférieures elles auront un RSA amélioré pour éviter la révolte….une partie de la bourgeoisie va être affectée sans doute…la chute des Bourses a du laisser quelques traces sanglantes dans les portefeuilles..mais pas seulement là..
    Bref paniquer les gens avec le covid 19 pour justifier le confinement a bien marché.
    Le projet de contrôle de la pandémie avec les smartphones est un prétexte pour asservir les peuples…Bill Gates (7% du capital de l’OMS quand même…),Apple et Google préparent activement les programmes à mettre en place…
    Reste à savoir comment va se passer le déconfinement.
    Rien n’est assuré…mais nul doute que la machine Mondialiste est en marche. et que la véritable guerre va commencer.
    Espérons que cette machine ne prendra pas la relève d’un système certes à bout de souffle…… car en réalité on veut nous imposer.un nouveau système mondial….si l’on n’y prend garde.
    Le système bancaire s’active dans la coulisse et Dieu sait que son pouvoir est grand! .Immense même….
    Il va falloir se mobiliser sérieusement pour éviter de devenir des esclaves!

  3. La franchement, que d’optimismes ; que vous puissiez y croire encore…, la bureaucratie, justifie la bureaucratie, et rien d’autre, ils sont pas prêts d’abandonner, le gavage sociale, créé le gavage, et là aussi la population est pas prête à l’abandonner; la seule chose que je vois, c’est un abandon sous une forme ou une autre de toute cette création monétaire, car je crois qu’aucun d’entre nous voudrait voir les guerres d’antant… non, rien ne changera, tout c-va s’oublier, restera, le traçage de toute la population… avec l’accord de nos représentants les députés…

  4. après flamby et sa boite a outils
    c’est manu et sa truelle d’abrutis

    je me demande en 2022 si les francais vont choisir un promoteur ou un destructeur ?

  5. Si la France était aussi bien orchestrée que la musique nous n’en serions pas a accepté malgré nous la stratégie du TITANIC depuis 1970 ou les irresponsables sont légions.
    Comme UN ORCHESTRE Où CHACUN JOUE SON RÔLE AU PROFIT DE L’HARMONIE CRéATRICE DE VIE POUR TOUS, inspirons nous de la musique, source inépuisable de responsabilité collective : cliquez pour écouter= https://www.youtube.com/watch?v=dS65-ZvUSSM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *