LE HARCÈLEMENT APOCALYPTIQUE DES HOMMES DE BERCY.

Si vous avez l’outrecuidance de contester un redressement concocté par les hommes de l’état attendez-vous à un harcèlement constant et sans fin de ces personnages sans scrupules.
Vous allez vous heurter à une justice administrative complices de ces vols.
Vous verrez que la justice civile (tribunal correctionnel) qui est encore parfois indépendante ne sert à rien.
Le racket du fisc , grâce à une complicité sans faille de tous ces fonctionnaires à tous les niveaux, peut facilement et sans aucune contrainte extérieure, vous faire passer du statut d’entrepreneur  à celui de “fraudeurs fiscal”
Tous les moyens lui sont bons.
Le plus fort est que par les millions d’euros de taxes et d’impôts  j’ai moi-même participé  au financement de ma tonte en payant, avec vous, tout ce beau monde que nous engraissons (agent de fisc, avocats du fisc, huissiers du fisc etc…).
Voici la descente aux enfers que ces hommes du fisc m’avaient prévu et ont réalisé.
Ils m’ont tué financièrement, moralement et physiquement.
Avec ma famille…

(je ne sais pas pourquoi mais des phrases se sont décalées. (Désolé)

12 octobre 1995: 18 perquisitions par la D.G.I dans toute la France.

                                      Nord, centre et sud (dont domiciles, résidences secondaires et                                                    domiciles de certains employés) Elles ne donnent rien !

25 septembre 1996      Avis de contrôle fiscal. Inspecteur Mace.(Il durera du 18 octobre                                              1996 au 18 juillet 1997)

                                           Ce  sera le 2eme depuis notre ouverture en 1987 …

19 novembre 1996       Contrôle fiscal personnel(E.B)

14 décembre 1996       Constat d’huissier sur le nombre d’entrées à la Locomotive
 (à notre demande)

16 décembre 1996       Notification redressement Transac Immo
23 décembre 1996       1ere notification de redressement (Locomotive)
27 décembre 1996       1ere notification de redressement (E.B)
11 janvier                         2eme constat d’huissier
1er février 1997             3eme constat d’huissier
12 septembre 1997      notification des redressements
06 février 1997            Convocation au T.P (E.B)
12 septembre 1997      2eme notification de redressement (Locomotive)
12 décembre 1997       R.V avec inspecteur principal du T.P (Locomotive)
18 décembre 1997       2eme notification de redressement (E.B)

                                      Inscription des notifications de redressement dans notre bilan
                                       1997.
Cela veut dire qu’à partir de cette date nous n’avons plus 1€                                             de découvert ou de crédit bancaire. Impossibilité de faire entrer un                                         nouvel associé. C’est le début réel de la mort annoncée de la                                                        Locomotive

13 janvier 1998            Décès de Daniele Bolling (rupture d’anévrisme suite au stress

                                       engendré par les innombrables notifications)

 

11 février 1998            R.V avec interlocuteur départemental (Locomotive).
20 septembre 1998      R.V avec l’inspecteur principale Marie Claire Marasi (DNVSF)
26 octobre 1998           R.V avec le Directeur Divisionnaire interlocuteur départemental
                                             G.Dugua.
20 novembre 1998       saisie conservatoire mobilière dans la maison de campagne

                                      (30140)

20 novembre 1998       Signification des saisies de parts sociales (E.B).

20 novembre 1998      Saisie conservatoire des chèques clients, des espèces, des                                                            meubles à la Locomotive

                       

20 novembre 1998       Saisie de tous les comptes bancaire Locomotive
                                              (pour 1.184.758,26 francs)

03 décembre 1998       Ordonnance d’annulation de la perquisition 90 Bld de Clichy par
                                             le TGI.

Nous avons réussi à produire devant le tribunal un rapport interne de    l’OPJ responsable à sa hiérarchie dans lequel il signalait quelques « anomalies » de l’action des agents du fisc !
14 décembre 1998       Pourvoi en cassation du T.P contre l’ordonnance du TGI.

17 décembre 1998       Saisie conservatoire mobilière appartement rue Ballu (75009) et saisie de quelques bijoux. (E.B)

07 janvier 1999            Convocation devant la commission départementale des impôts

                                                                                                                          
11 mars 1999               Avis de recouvrement (Locomotive)

25 mars 1999               Mise en demeure par le T.P (Locomotive)

23 avril 1999                Avis d’inscription du privilège du T.P.(Locomotive)

03 mai 1999                 Signification de la saisie conservatoire des droits d’associés                                                         autorisée en date du 20 novembre par le TGI le 20 octobre 1998.

                                      Concerne :

                                                              SCI la Lavande

                                                              SCI Transac Immo

                                                              SCI Fontaine

                                                  SARL la Locomotive

 

03 mai 1999                 Notification d’un avis d’imposition de 19.531.082 francs en vertu                                             d’un rôle rendu exécutoire par le préfet du lieu d’imposition en                                                   date du 15 avril 1999      (E.B)

03 mai 1999                 2eme notification de l’avis d’imposition de 19.531.082 francs avec
« anomalies » de l’action des agents du fisc !

 

                              
03 mai 1999                 Signification de saisie conservatoire de 4 véhicules en déclaration de                                      l’indisponibilité de la carte d’immatriculation.

04 mai 1999                 Signification des saisies conservatoire (des sociétés précitées)
                                         en saisie attribution rendu exécutoire par le préfet de Paris en                                                     date   du 30 avril 1999

10 mai 1999                 Signification idem pour un autre véhicule.

17 mai 1999                 RE saisie conservatoire mobilière ma maison de campagne

25 mai 1999                 Commandement de payer (Locomotive)

01 juin 1999                 Procès-verbal de notification d’un avis d’imposition pour        23.629.662                  23.629.662     Francs (Locomotive).

                               

01 juin 1999                 Signification d’un acte de conversion de saisie conservatoire de                                                 créances en saisie attribution. (Locomotive)

01 juin 1999                 2ème saisie conservatoire meubles (Locomotive)

03 juin 1999                 2eme signification d’un acte de conversion de saisie                          c                                             conservatoire de créances en saisie attribution (Locomotive)

                                   

04 juin 1999                 3eme Signification d’un acte de conversion….

04 juin 1999                 3eme saisie conservatoire meubles – Additif au 1er juin. (Locomotive)

15 juin 1999                 Demande de constitution de garantie (Locomotive)

01 juillet 1999              Rappel imposition pour 21.484 190 francs (E.B).

06 juillet 1999              Refus du nantissement des parts de nos sociétés par le Trésor Public.

31 juillet 1999              Mise en recouvrement (E.B)

03 août 1999                Lettre de rappel pour 26 496.405 francs  (3.800.000€). (Locomotive)

18 septembre1999       Réclamation de garantie par la Trésor Public.

27 septembre 1999      Demande de garantie par le Trésor Public (E.B).

01 octobre 1999           Lettre de rappel imposition par le T.P (E.B)

02 mars 2000               Avis d’un 3eme contrôle fiscal. Il durera du 12 mars au 10 septembre 2000. (Locomotive). Le fisc malgré des recherches très
poussées (brigade informatique et autres) avec un C.A et des frais équivalen au précédent contrôle, ne trouvera, à sa grande déception, aucune « dissimulation de recettes » mais nous redressera sur des éléments comptables.

21 février 2000            Demande de constitution de garantie par le T.P pour 15 259 437
  francs (E.B)

                                                                                                                          

 

10 mars 2000               Refus des propositions de garantie par nantissement par le T.P 

28 avril 2000                RE contrôle fiscal (E.B) : Aucun redressement 

Mai et juin 2000          Auditions par la Brigade financière. Leur rapport nous sera                                                            favorable .

                                    

29 juin 2000                 Convocation R.V avec le vérificateur de T.P (E.B)

31 juillet 2000              Demande de constitution de garanties par T.P pour 17.473.369                                                    francs (E.B)

02 décembre 2000       Acte de nantissement pour le T.P

22 décembre 2000       Convocation pour R.V avec inspecteur T.P (E.B).

26 décembre 2000       Notification de redressement du 2ème contrôle fiscal

28 décembre 2000       Signification de la notification du 2eme redressement (Locomotive)

01 mars 2001               Demande de constitution de garantie (Locomotive)

21 avril 2001                Audience Tribunal correctionnel. 11eme chambre pour fraude                                                     fiscale
24 avril 2001                Convocation pour R.V avec inspecteur du T.P (E.B).

25 avril 2001                R.V inspecteur du T.P (Locomotive)

06 novembre 2001       R.V avec inspecteur départemental (Locomotive)

14 mai 2002                 Demande de constitution de garantie (Locomotive)

06 juin 2002                 Jugement de la 11eme chambre. La Locomotive et ses 
                                            associés sont relaxés pour fraude fiscale. Le fisc ne
fera pas appel…
 ETRE RECONNU NON COUPABLE DE FRAUDE FICALE EN CORRECTIONNELLE NE CHANGE RIEN POUR LE FISC QUI CONTINUE A NOUS POURSUIVRE POUR LE MÊME MOTIF !!!    

26 juillet 2002              Demande de constitution de garantie (Locomotive)

16 septembre 2002      Commandement de payer (Locomotive)

17 octobre 2002           Passage contrôleur des impôts.

14 novembre 2002       Commandement de payer (Locomotive)

28 novembre 2003       Commandement de payer (E.B)

25 août 2004                Demande de constitution de garantie (E.B)

21 octobre 2004           Rejet de constitution de garantie (Locomotive)

22 novembre 2004      RE signification concernant la saisie cons. Voitures (E.B) pour
  une dette fiscale de 3.410.696,97 euros

11juillet 2005               saisie conservatoire des meubles rue Championnet (E.B) pour                                                     une dette fiscale de 3.411.311,97 euros.

30 mars 2007               R.V avec T.P pour RE demande de constitution de garantie                                                            (Locomotive)
18 décembre 2007       Audience Tribunal administratif

17 janvier 2008          Jugements très défavorable du Tribunal Administratif. Il a suivi

                                          mot à mot les recommandations du Rapporteur du

                                          gouvernement,  soit 100% du redressement

22 janvier 2008          Appel de la Locomotive du jugement du Tribunal Administratif

                                         Mars, avril mai 2008  Dépression E.B.

22 avril 2008              Mise en redressement judiciaire de la Locomotive

                                      (suite au jugement du T.A. L’Appel n’est pas suspensif !))

17 septembre 2009     Audience en Cours d’Appel (spéciale) contre le L16B par La
                                             Locomotive (grâce à l’arrêt Ravon)

Le témoignage capital et accablant de l’OPJ (chargé de veiller au
 respect du droit lors de la perquisition Locomotive en 1995) contre le fisc est écarté !

                                                                                                                          

 

22 octobre 2009      Liquidation judiciaire ordonnée par le tribunal de commerce de                                               Paris

(suite au jugement du T.A) La Locomotive est vendue pour une poignée d’euros à son puissant voisin Le Moulin Rouge (l’administrateur judicaire avait été également l’administrateur judiciaire du Moulin Rouge…).

 

5 novembre 2009         Jugement évidemment défavorable de la Cours d’Appel (Arrêt                                                     Ravon)

   novembre 2009         Audience Cours d’Appel contre liquidation judiciaire.  

17 novembre 2009      Jugement défavorable de la Cours d’Appel qui confirme la
                                              liquidation judiciaire.

 

29 juin 2010      Jugement favorable à la locomotive de la                                         Cours Administrative d’Appel.

Elle rejoint le jugement du Tribunal Correctionnel

 

8 octobre 2010            Le Trésor Public se pourvoit des deux jugements de la Cours
                                          Administrative d’Appel au Conseil d’Etat.

22 décembre 2010    Notification de paiement de 453 621,97€ suivant le jugement du                                                 29 juin 2010

28 juin 2011                 ATD du Trésor Public concernant cette somme. Accord pour                                                          1000€/mois

 

19 septembre 2011      Arrêt du Conseil d’Etat renvoyant à nouveau la Locomotive                                                         devant la Cours Administrative d’Appel. Motif : les jugements ne                                                   sont pas assez explicités !

                                     !

26 juin 2012               Ordonnance de clôture de l’instruction fixée par la CAA au

                                      30 juillet 2012

12 juillet 2012          Report de la clôture au 10 aout 2012 suite au dépôt hors délai du

                                       mémoire du fisc.

13 août 2012                Lettre du greffe du CAA indiquant que le Conseil d’Etat a aussi

                                      renvoyé les associés devant la CAA. Nous n’en avions pas été

                                      informés avant !

3 septembre 2012   Lettre du greffe fixant la date de l’audience devant le CAA

                                      au 13 septembre 2012

10 septembre 2012    Lettre du greffe repoussant la date de l’audience devant le CAA                                                  à une date « ultérieure ».

28 septembre 2012      Ordonnance prononçant la réouverture de l’instruction.

28 septembre bis         Ordonnance fixant la clôture de l’instruction au 12 octobre 2012

11 octobre 2012           Ordonnance fixant à nouveau la clôture de l’instruction au

                                             31 octobre 2012

29 novembre 2012       Audience à nouveau devant la CAA.

13 décembre 2012       Jugement à la « Pyrrhus » la deuxième CAA pour la «                                                                        dissimulation de recettes ». Résultat : 50/50.

                                      Une nouvelle fois la CAA a suivi mot à mot le rapporteur du

                                      gouvernement. Celui-ci, cette fois ci n’a demandé que 50% du                                                    redressement .

Terme juridique : EX AEQUO et BONO ! Joli terme pour un non jugement.

                                      18 ans de procédure, des centaines de milliers d’euros dépensés en

                                      avocats, comptables ou conseillers fiscaux, une entreprises et des

                                      associés ruinés pour en arriver à un non jugement à la « louche »
30 avril 2013          Notification de paiement de 1 128 395€ suivant jugement du 13                                                 décembre 2012.
5 juillet 2013           Mise en demeure de payer.

 

Et:   https://www.temoignagefiscal.com/wp-admin/post.php?post=6082&action=edit
    https://www.temoignagefiscal.com/wp-admin/post.php?post=1699&action=edit

                  

 

 

 

 

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 réflexions au sujet de « LE HARCÈLEMENT APOCALYPTIQUE DES HOMMES DE BERCY. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *