LE HARCELEMENT FISCAL LUI EST AUTORISE !

Le harcèlement est un enchaînement d’agissements hostiles répétés visant à affaiblir psychologiquement la personne qui en est la victime.
Lorsque le harcèlement est effectué par un groupe, les anglophones utilisent le terme de mobbing

Dans certains cas extrêmes, le harcèlement peut amener celui qui en est la victime au suicide.


Le harcèlement sexuel est puni par la loi.
Le harcèlement des rues est puni par la loi.
Le harcèlement sexiste est puni par la loi.
Le harcèlement moral est puni par la loi.
Le harcèlement à l’école est puni par la loi.
Le harcèlement professionnel est puni par la loi.
Le harcèlement téléphonique est puni par la loi.
Le harcèlement numérique (cyber harcèlement) est puni par la loi.
Le harcèlement physique (Stalking) est puni par la loi.

Cette liste n’est pas exhaustive et il s’en rajoute tous les jours.

En résumé : « Le harcèlement vise la destruction progressive d’un individu ou d’un groupe par un autre individu ou un groupe, au moyen de pressions réitérées destinées à obtenir de force de l’individu quelque chose contre son gré et, ce faisant, à susciter et entretenir chez l’individu un état de terreur », Anne Bilheran, Docteure en Psychopathologie.

Donc : Le harcèlement est un enchaînement d’agissements hostiles répétés visant à affaiblir psychologiquement la personne qui en est la victime.

Et : Dans certains cas extrêmes, le harcèlement peut amener celui qui en est la victime au suicide.

Et dans le cas qui nous préoccupe :
Lorsque le harcèlement est effectué par un groupe, les anglophones utilisent le terme de mobbing

Bercy et ses séides de tous poils remplissent totalement la définition de groupe.

Le harcèlement fiscal peut conduire, dans un premier temps au suicide moral et parfois au suicide physique.

On peut considérer que Bercy harcèle dangereusement certains contribuables citoyens qui financièrement sont ruinés, souvent à cause de redressements farfelus et abusifs.
Bercy profite de ses moyens uniques de coercitions pour pousser ces citoyens qui n’ont plus un sous vers le suicide en les harcelant jusqu’à plus soif.
Les exemples de cet acharnement sur ce site ne manquent pas.
Que deviennent ces gens là ?
Ils seront poursuivis toute leur vie, jusqu’à leur mort et même au-delà par leurs descendants.
Toute discussion ne sert à rien.
Etre ruiné, SDF, malade ou pire n’émeut pas leurs tortionnaires fiscaux qui sont indifférents à la ruine et à la souffrance qu’ils ont provoqués entre la poire et le fromage.
Le harcèlement, car c’est un harcèlement, gratuit de plus, car on ne peut tondre un œuf, sauf Bercy qui pense être capable de vous arracher la coquille quitte à vous tuer.
Comme on ne fait pas d’omelette…
Bercy sans état d’âme les fait monter dans le train de la mort sous le fameux prétexte qu’il œuvre pour le bien commun.
Ah, ah !

Le harcèlement fiscal est donc en 2019 le seul toléré et même favorisé par tout le monde sous l’excuse des « 100 milliards de fraude qui tue le pays ».
Lisez les témoignages et vous verrez que les gens ruinés et harcelés par Bercy ne jouent pas dans la même catégorie mais leur faire porter une partie du chapeau est plus confortable.

On devrait créer un « observatoire » des harcèlements fiscaux qui se transforment en acharnement.
Comment faire payer un contribuable qui n’a plus rien et quel est l’intérêt de l’empêcher de vivre par ce harcèlement ?
Il est condamné à une vraie perpetuité, pire qu’un assassin qui lui, sortira un jour.
Comment pouvoir prouver sa bonne foi ?
La bonne foi et la réalité des situations n’intéresse absolument pas Bercy dont l’absolutisme d’égalitarisme devient meurtrier et instaure un régime de terreur digne de Robespierre et se gargarise du célèbre  et fallacieux « consentement à l’impôt ».
Ah,ah!
Nous obéissons aux ordres tel est leur leitmotive pour « excuser » leurs persécutions.
On a connu ça aussi dans un passé pas très lointain.

 

Le harcèlement fiscal lui est donc moral.
Fermons les yeux, c’est l’époque qui veut cela…

 

E.Bolling

P.S et pour ceux là, pas de redressements?
C’est cool de faire partie de la boutique.

https://www.temoignagefiscal.com/bercy-lempire-du-mal-et-la-citadelle-de-tous-les-abus/

 

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 réflexions au sujet de « LE HARCELEMENT FISCAL LUI EST AUTORISE ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *