Le syndrome du berger (tapage nocturne à Nice)

Le syndrome du berger consiste à être persuadé que sans vous les autres sont perdus, que vous êtes naturellement le guide qui va leur éviter une vie catastrophique et sans saveur.

Evidemment cela est faux, comme il est faux que les vrais bergers qui gardent les vrais moutons soient de “bons bergers”. En effet le berger protège les moutons des loups, mais exclusivement pour pouvoir les boulotter à la place des loups.

Ce syndrome se rapporte à des situations de groupe, mais aussi à des situations individuelles. Le “macho” par exemple est d’abord persuadé que la femme n’est pas capable de vivre sans lui. Comme pour le berger il existe des “bons machos” – homme ou femme, puisqu’aujourd’hui le macho peut, grâce à la théorie des genres, être un homme ou une femme — qui agissent effectivement en protecteur, mais toujours au détriment de la liberté de l’autre.

En fait le berger est un fumier de lapin, un faux-cul, hypocrite naïf ou lucide, sincère ou pervers, qui dans tous les cas empoisonne la vie de ceux qu’il prétend protéger, que ces derniers soient consentants ou forcés.

Nous sommes envahis de “bons bergers”, tous plus sincères et actifs les uns que les autres.

Que ne feraient-ils pour nous éduquer, nous éveiller à l’art, à la beauté, pour protéger notre santé, nos économies, pour nous rendre riches, intelligents et en forme, heureux, insouciants, libres… là c’est limite… nous inclure au progrès, à la puissance mondiale maîtrisée, accompagnée du respect de la planète et des autres.

Dans ces optiques, les moyens qu’ils se donnent sont illimités.

En voici un prototype. Il est 1h51, les hauts parleurs de Nice sur la promenade des Anglais diffusent, à tue-tête, les conseils du berger à ses moutons

https://youtu.be/LoKWWR4BZ2o

Impressionnant, non ?

Que peut-il se passer dans la tête d’un champion de motocyclette pour qu’il se prenne ainsi pour un berger. Qu’il lobotomise ses brebis à coup de messages ressassés chaque heure, jour et nuit.

Semblable aux muezzins, aux prédicateurs, à tout ces violeurs de pensée qui cherchent à user l’intelligence, la liberté, par la soumission répétitive au discours moralisateur.

Il ne manque plus que ça sur la promenade des anglais :

Des podiums de confessions publiques, où chacun pourra venir avouer, qu’il a jeté un papier de bonbon sur le sable — enfin…. sur les galets –, qu’il n’a pas ramassé la merde soudain fluide de son clébard, qu’il a chanté fort parce qu’il était joyeux, qu’il n’a pas mis son masque car il voulait respirer l’air de la méditerranée, qu’il a un peu trop bu ce soir parce qu’il était déprimé devant sa feuille d’impôts, qu’il regrette tout cela, qu’il est bien conscient que ses mauvaises actions vont donner du travail aux employés municipaux qu’il paie avec son délirant impôt foncier, mais que ce n’est pas une raison pour qu’il leur procure du travail qui prend sur leurs réunions de concertation pourtant essentielles…..

Il va falloir dresser les loups pour qu’ils bouffent les bergers et pas les moutons.

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (9 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

6 réflexions au sujet de « Le syndrome du berger (tapage nocturne à Nice) »

  1. Même style de message diffusé dans les hypermarchés Mulliez Auchan. Estrosi aurait été un excellent agent de la Stasi. Après le scanner corporel qui déshabille à l’aéroport de Nice, la reconnaissance faciale par caméras de surveillance, désormais le lavage de cerveau. Là où je rigole c’est qu’avec le coronacircus et le masque obligatoire, la reconnaissance faciale par caméra est inopérante. A quant un braquage de banque avec les lunettes de soleil, la casquette et le masque FFP2 ?

  2. Le dressage des loups va avoir lieu progressivemlent et inexorablement, surtout quand la faillite du pays deviendra ineluctable…c’est hélas une évidence qui s’affirme chaque jour davantage…ce qui engendrera des réactions plutôt violentes ….
    Notre monnaie ne vaudra plus rien une fois de plus..(relisez l’histoire de France)….les gens seront ruinés..l’inflation galopante;le chômage catastrophique…….etc,etc…
    Du classique en somme bien connu des royalistes, des révolutionnaires, et d’autres régimes….et pas que chez nous…..
    Restera à imaginer de reconstruire, sur un champ de ruines, un nouveau système…
    Un de plus..avec de nouveaux maîtres, de nouvelles lois plus strictes ,de nouvelles techniques,de nouvelles contraintes de vie ,de nouveaux impôts,etc….
    Bref, le paradis sur terre n’est pas encore pour demain….ni pour après-demain…

  3. voilà les prémisses des procès de Moscou (ou Berlin-est) : s’accuser en place publique de tout ce que les kapos, vopos et autres stazistes veulent que vous vous accusiez . . . .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *