Les mots d’un président

“Aujourd’hui s’est installée dans notre société – et de manière séditieuse, par des discours politiques extraordinairement coupables -, l’idée que nous ne serions plus dans une démocratie, qu’une forme de dictature se serait installée…
Mais allez en dictature ! Une dictature, c’est un régime où une personne ou un clan décident des lois. Une dictature, c’est un régime où on ne change pas les dirigeants, jamais. Si la France c’est cela, essayez la dictature et vous verrez !
La dictature, elle justifie la haine. La dictature, elle justifie la violence pour en sortir. Mais il y a en démocratie un principe fondamental : le respect de l’autre, l’interdiction de la violence, la haine à combattre. “

Introduction

Quand on écoute ou lit ces propos, nous avons l’impression d’un type complètement hors sols. Celui qui épouse le mode autoritaire de notre cinquième constitution à la tête de l’Etat, une hiérarchie verticale dans l’entregent de toute son administration à son service, de toute une Presse, inféodée et servile.

La Sédition

« La sédition » est une invocation à l’émeute, à la révolte et au soulèvement contre la puissance établie. Nous en sommes très loin actuellement en France, car c’est le fait de décérébrés marginaux en proportion de la population, qui continuent de pousser dans le « Nany State », celui qui nous doit tout sans rendre compte de rien.

A l’inverse, le mouvement des Gilets Jaunes, dans sa primale activité nous interpellait sur : « Ou passe notre pognon ? ». Réponse par exemple : Dans les hôpitaux publics où vous avez plus d’administratifs que de personnels soignants – article sur le site « Courrierdesstratèges », que vous trouverez sans difficulté, corroboré avec mon médecin de famille en fin de partie.

La vraie sédition serait de couper les vives à toutes ces administrations, par une coagulation de toutes les forces vives des Landernau de créations de richesses, loin de Paris. Ils ne tiendraient pas huit jours ….

En bémol, pourquoi croyez-vous qu’ils ont mis en place le prélèvement à la source des impôts sur le revenu ? Pour doper leur meilleur taux de recouvrement de l’impôt au monde, selon le mode Orwell.

La dictature

“Une dictature, c’est un régime où une personne ou un clan décident des lois. Une dictature, c’est un régime où on ne change pas les dirigeants, jamais. Si la France c’est cela, essayez la dictature et vous verrez ! “

Mais Mr Macron, vous représentez qui ? Vous avez été élu sur un coup d’Etat pour évincer votre principal adversaire, Mr Fillon. Car j’aurais préféré un débat de second tour entre vous et Mr Fillon. Peu importe qu’on aime ou pas, mais cela aurait été d’une autre facture que celle proposée avec Mme Le Pen où vous aviez la certitude d’être élu par une minorité de nous tous.

En fait, par cette forfaiture d’élection démocratique, on n’a pas changé les dirigeants, mais renouvelé les figures imposées depuis plusieurs décennies pour métastaser à travers notre pays. Nous sommes dans la continuité de ce socialisme repeint écolo qui nous impose votre dictature. Celle-ci est un non-choix, vous vous rappelez ?

La haine

” La dictature, elle justifie la haine. La dictature, elle justifie la violence pour en sortir. Mais il y a en démocratie un principe fondamental : le respect de l’autre, l’interdiction de la violence, la haine à combattre. “

Mais qui vous respectez par vos administrations à tiers détenteurs ? Vous avez votre droit administratif pour vous protéger et requérir en mode privé sous toutes vos façons. Vous êtes dans l’injonction et non dans la négociation. Vous êtes dans la négation et non la proposition. Vous êtes parmi les crotales qui tiennent vos templiers. Vous êtes une parodie de justice.

La haine, vous l’avez par les miséreux que vous avez créés. Et elle se répand aussi par de petits créateurs de richesses comme moi que vous spoliez à foison …

Bien à vous

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (8 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

6 réflexions au sujet de « Les mots d’un président »

  1. Et même les promesses électorales (baisser les impôts, plus de taxe d’imposition, baisse des IR pour les classes moyennes) ne sont pas ou imparfaitement tenues -aller voir sur la partie du blog “Vos témoignages” pour en juger au fil des derniers posts

    1. A ce propos savez-vous que désormais les auteurs de blogs sont tenus de s”‘inscrire au RCS (registre du commerce) dans les cas où l’activité commerciale peut être retenue – il y a pas de petits profits pour l’Etat et son administration rapace !

  2. La Russie de Poutine c’est la flat tax 13 % d’impôt maximum. On en est loin en France beaucoup beaucoup trop d’élus. Juste un exemple : 35416 communes soit 40% du nombre total des communes en Europe et il faut payer tous ces inutiles, résultat la démocratie se transforme en démocrature , en dictature fiscale.

    L’époque où l’ouvrier recevait sa paye directement de son patron en espèces est révolue, les banques sont passées par là et maintenant le prélèvement à la source. Avant on pouvait manger d’abord avec ses sous et l’état passait ensuite s’il en restait, maintenant c’est terminé, il ne reste plus que le travail au noir pour se libérer un peu de cette strangulation fiscale.

  3. E Macron n’a pas pu résister à l’envie de faire une déclaration définitive sur les sujets abordés par lui…
    Il aurait mieux fait de se taire …
    Car, il y a démocratie et démocratie … mot grec beaucoup galvaudé par les temps qui courent de contestation généralisée.

    Il semblerait que le modèle de la démocratie pour M Macron soit la démocratie populaire ; vous savez ces régimes si démocratiques que les représentants étaient élus avec 99% des voix dans des pays tels que l’URSS, les pays de l’Est … où la démocratie ressemblait pourtant bien à une dictature !!!

    Curieusement, les ressortissants de ces pays cherchaient tous franchir le rideau de fer ….

    M Macron ne comprend pas le monde dans lequel il vit et il veut juste avoir raison !

  4. Si si, couper les vives, des poissons qui vous piquent et vous font très mal quand vous marchez dessus au bord de la mer. De l’eau chaude et du vinaigre – Remède de ma Grand-Mère …..

  5. couper les vives > vivres

    L’imposition par une minorité d’un mode de vie abjecte n’est pas du goût de chacun, les dithyrambes adressées à un groupe dont les mœurs ne sont pas nôtres ou encore le silence assourdissant quant aux pillages des églises ou leurs incendies, le traitement préférentiel des migrants magrébins ou sud-saharien par rapport à d’autres communautés de l’est européen n,’autorisent pas ce président à discourir ni de cette façon ni d’une autre d’ailleurs, l’attitude qu’il devrait avoir c’est de démissionner, son seul acte de courage de cette mandature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *