Sabotage ou incapacité ?

Sabotage, ou incapacité, difficile à dire ce qui qualifie le mieux nos élites politico-administratives. On a pu déjà voir les désastres en santé (le désert), en éducation (effondrement du niveau), en industrie (obligations de méthodes et non d’objectifs), en harcèlement bureaucratique et fiscal (fuite des cerveaux record), en apprentissage (le cauchemar des artisans), en compétitivité agricole et le reste, en emploi (embauche de polonais dans les chantiers navals), en écologie (éoliennes ruineuses), en permissions (le n’importe quoi des permis de conduire), la liste est sans fin si on voulait mentionner tout ce qui marche mal à cause des gouvernants qui ne comprennent rien à rien.

Mais avec la crise du coronavirus, le n’importe quoi du gouvernement et de l’administration atteint des sommets qui feront date par le niveau flagrant de leur incapacité et du sabotage des capacités de la nation.

Les statistiques sont terribles, même si elles ne sont pas des vérités mathématiques, il y a un moment où « ça » parle. Zone de Marseille-Nice : 10 morts, moins de 0,5 % des contaminés. Reste de la France au 16 avril : 17000 morts, plus de 7% des contaminés. 15 fois plus. Autrement dit, si le gouvernement avait appliqué les conseils du Pr Raoult, quelque chose comme 15000 décès auraient pu être évités. On appelle ça comment ? Du crime organisé ?

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 4,71 sur 5)
Loading...

6 réflexions au sujet de « Sabotage ou incapacité ? »

  1. pour qui ou pourquoi “avez vous tous votés” et idéalement suivi la voie de vos maitres depuis les année 1980.

    c’est vrai que ce sont des pieds nickelés mais force est de constater que vous les avez tous, tour a tour mis aux responsabilités .

    1. Le vote en France ? Une grande farce… indigne de ce pays… !
      Certes, mais alors, que préconisez-vous pour remplacer ce “choix”
      fort bien orchestré par tous ces médias aux ordres de la finance,
      mais pas seulement… !
      Et par qui remplacer ces dites élites arrivistes, ineptes et d’une
      impéritie mortifère. De surcroît “formées” dans une école sensée
      leur apporter les compétences requises… et que constate-t-on ?
      Ce dramatique fiasco ?
      Et pourtant nous les retrouverons dans des prochaines élections,
      ou réintégreront leur corps respectif tout aussi éloigné des réalités,
      et ils seront élus ou réélus… !
      Finalement, il y a des “éjectables” et des inamovibles… cependant,
      ce souvent les mêmes… ! Et ils reviennent… sans cesse !
      Regardez bien, et pour n’en citer qu’un, le cas du président du
      Conseil Constitutionnel…
      Enfin, en ces temps si difficiles et douloureux pour le peuple de
      France, il faut quand même se rappeler que ce sont, environ,
      607 000 décès annuels qui sont enregistrés dans notre pays.
      Donc environ 51 000 par mois… N’y a-t-il pas un début de réflexion
      dans ces terribles chiffres… ? Cela dit, l’impéritie susdite, dans ce cas
      et dans ses conséquences est encore plus flagrante !

      1. Tout-à-fait d’accord. Avant de rétablir une démocratie normale (et modernisée si possible), il faut dératiser tous les ministères. La seule question est comment ? La règle universelle dans l’humanité, et au delà (chez les babouins c’est pareil), est pour ceux qui l’ont de tout faire pour garder le pouvoir, par tous les moyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *