TAPIE ET MOI. MEME COMBAT ET MEME RESULTAT…

Tapie après un combat acharné contre Bercy a enfin gagné.
Après de très longues années à subir un harcèlement fiscal de chaque instant, il a enfin remporté la balle de match et donc le match.
Exit Bercy, cette hydre assoiffée de votre argent que Tapie a renvoyé au fin fond des enfers.
Cette victoire est uniquement pour la gloire car elle ne sert à rien.
Elle est quand même de toute beauté.
Gagner contre Bercy en correctionnel est un exploit qui se fête.
Champagne Monsieur Tapie.
Bien sûr Bercy va s’acharner encore de longs mois pour essayer de le piller à nouveau, car comme les hyènes, Bercy qui chasse en meute avec tous ses tortionnaires du quotidien, identique au NKVD ne lâche jamais sa proie.
Bercy préfère vous ruiner, vous et votre famille, faire indirectement mais consciemment liquider votre affaire, qu’il a poussée, année aprés année, gentiment et discrètement à la faillite.
Sans relache.
Cette faillite va nourrir d’autres charognards qui sont déjà à l’affut, attiré par l’odeur de votre sang : les administrateurs « judiciaires » et les liquidateurs.

Tapie a gagné au pénal mais perdu au civil.
J’ai gagné au pénal mais perdu au civil.
Il est ruiné et malgré sa relaxe au pénal, il le reste.
Je suis ruiné et malgré ma relaxe au pénal, je le reste.
Il garde ses colossales dettes infligées par Bercy.
Je garde mes colossales dettes infligées par Bercy.

Le pénal l’emporte sur le civil m’a-t-on affirmé.
En France ce n’est qu’une légende urbaine.
C’était avant la dictature de Bercy sur toutes les administrations françaises.

Il ne nous sera pas non plus appliqué le fameux « Non bis in idem » qui est un principe fondamental de la justice française.(  https://www.temoignagefiscal.com/wp-admin/post.php?post=2565&action=edit )
Parait-il.

“Le fameux arbitrage, annulé au civil pour « fraude » en 2015, n’est donc pas considéré comme « truqué » au pénal quatre ans plus tard… Comment comprendre cette contradiction ? « Il n’y a aucune cohérence entre les décisions civiles et la décision du tribunal », a souligné mardi Me Hervé Temime. « C’est en effet une anomalie, analyse un juriste. L’un des principes majeurs du droit énonce que le pénal tient le civil en l’état. En l’occurrence, la juridiction civile s’est prononcée avant la juridiction pénale, en puisant des preuves d’une prétendue fraude dans des pièces du dossier pénal…”

Il est absolument certain que les années de lutte qu’a dû livrer Bernard Tapie contre le fisc a détérioré sa santé.
Certains même en meurent ou se suicident.
Personne n’en réchappe sans de graves séquelles.

Nos petites mains de Bercy ne sont bien sûr responsables de rien.
Ils ne font qu’appliquer la loi disent-ils.
Ils oublient de dire que souvent les preuves ils les ont inventées, falsifiées ou au mieux détournées.
Pour le civil cela passe, ils sont à leurs bottes.
Pour le pénal apparemment c’est une autre histoire, nous ne sommes pas encore complètement sous la justice de Vichy.
La preuve Bernard Tapie et moi.

Elle n’est pas belle la vie, sous le ministère de la pensée…

E.Bolling

 

PS : Ah oui, j’ai oublié de vous dire, Tapie et moi nous avons eu le même avocat pour notre procès en correctionnel. Maître Hervé Témime.
Cela crée des liens.
Nous voila frère de sang, mais malheureusement il ne nous en reste plus beaucoup.
PSS: Je ne porte aucun jugement de valeur sur Monsieur Tapie ou sur son affaire. Seul ici m’interesse les résultats contradictoires…

voir aussi: https://www.temoignagefiscal.com/mon-passage-en-correctionnel-a-la-demande-de-bercy/

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 réflexions au sujet de « TAPIE ET MOI. MEME COMBAT ET MEME RESULTAT… »

  1. En effet , Bernard Tapie a utilisé les mêmes méthodes que l’ETAT et ses fonctionnaires. C’est en fait la démonstration maffieuse de l’ETAT Français. Mais en réalité Bernard TAPIE sur ADIDAS a raison semble-t-il ?.

  2. ça me rassure !!!

    franchement , qui peux vraiment croire que les capitaux ne sont pas partis en exil fiscal … tapie vie t’il avec le RSA , j’en doute 🙂
    dans les plantage il est champion!!
    il a sorti le fusil pour manufrance ..mort sociale
    pédalé avec la vie claire .. dopage a mort mais refait la cerise avec look
    après il fallait peser les tunes , Terraillon/testut …passé a la casse
    recharge a plein de Wonder …il donnay dans les raquettes wallones …faillites
    dernier coup de souliers addidas !

    pour reprendre une certaine formue quand il y a des merdes !!
    JE SUIS PAS CHARLOT / SOCIALOS , ni TAPIE mon COCO

    on l’aime bien , fort en gueule … de petit bakchich pour gagner une coupe , il est un gourou de la vente d’aspirateur mais faut pas pousser quand meme.
    comme dirait Aznavour
    les amis ..Bottom, bocassa, societe generale/credit luonnais
    les amours … 400mlionns quand même !!!
    les emmerdes …fallait pas toucher a la politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *