TOUTES CES ADMINISTRATIONS QUI NOUS TUENT.

Un de nos visiteurs m’a envoyé cette savoureuse histoire pour la route.
Elle n’est pas nouvelle, mais rien n’a changé sauf peut-être en pire…

Dieu visita Noé et lui dit :
“Une fois encore la Terre est devenue invivable et surpeuplée et je dois agir.
Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant, ainsi que quelques bons humains.
Tu as six mois pour cela avant que je n’envoie la pluie pendant 40 jours et 40 nuits.”

Six mois plus tard, Dieu regarda le monde d’en bas et vit Noé balayant sa cour, mais aucune arche.

“Noé” gronda-t-il “Je vais bientôt envoyer la pluie, où est l’arche ?”
“Pardonne-moi mon Dieu”, implora Noé “mais les temps ont changé. J’avais besoin d’un Permis de Construire pour commencer l’arche.
J’ai dû me battre plusieurs mois avec l’Inspecteur de la Direction de l’Équipement au sujet du système d’alarme pour l’incendie.

Pendant ce temps, mes voisins se sont réunis en Association, parce que je violais les règles du lotissement en construisant une arche dans ma cour et que j’allais leur obstruer la vue. On a dû aller devant le Conciliateur pour avoir un accord.

Ensuite les Services de l’Urbanisme ont déposé un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour permettre à l’eau d’arriver dans la cour.
Quand je leur ai dit que c’est la mer qui viendrait à l’arche, ils n’ont pas voulu me croire.

Obtenir du bois en quantité suffisante fut un autre problème : les Associations pour la Protection de l’Environnement se sont liguées pour empêcher la coupe des arbres, sous prétexte qu’on allait détruire l’habitat de plusieurs espèces animales, et ainsi les mettre en danger.
J’ai tenté d’expliquer qu’au contraire tout ce bois servirait à sauver ces espèces, rien n’y a fait.

Quand j’ai commencé à rassembler les couples de différentes espèces animales, la SPA, le WWF et Brigitte Bardot me sont tombés sur le dos.
Sous prétexte que j’enfermais des animaux sauvages contre leur gré dans des pièces trop petites pour eux.
Qu’en agissant ainsi, je faisais acte de cruauté envers les animaux.

Ensuite, l’Agence Gouvernementale pour le Développement Durable a lancé une étude. J’attends encore les résultats et conclusions de cette étude.

Dans le même temps je me débattais avec l’Administration, concernant l’emploi de travailleurs bénévoles dans la construction de l’arche.
Je les avais embauchés, car les Syndicats m’avaient interdit d’employer mes propres fils, disant que je ne devais faire appel qu’à des travailleurs hautement qualifiés dans la construction.

Pour arranger les choses, l’Administration Fiscale a saisi tous mes avoirs, prétendant que je tentais de fuir le pays illégalement, suivi en cela par l’Administration des Douanes qui a ajouté que je voulais faire passer les frontières à des espèces reconnues comme dangereuses.

Aussi pardonne moi, mon Dieu, mais je ne sais même pas si 10 ans auraient suffi à la construction de cette arche.”

Aussitôt les nuages se dissipèrent et un magnifique arc en ciel apparut.
Noé leva la tête et dit : – “Tu ne vas pas détruire le monde ?”
– “Pas la peine”, répondit Dieu, “l’Administration s’en charge”. 

RAPPEL : MOBILISONS NOUS. SIGNEZ LA PETITION. (Colonne à droite)

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « TOUTES CES ADMINISTRATIONS QUI NOUS TUENT. »

  1. c’est pourtant facile de pas s’tromper..

    t’as pas d’cheveux ,pas de coiffeur et 5 ans ..
    mais t’as la carte bleu des Français et le journal officiel .

    tu fais un décret ,taffer tes pots , t’emmerde les Français et t’embrouille l’administration

    bien sur tu fais de même pour les Westons de drag queen / les costumes sur mesures ( fournisseur officiel aussi de sarko) / les frais de bouches / gardiennage des conquêtes …etc
    déplacements (all arround the world) –>exit problèmes de frontières
    –>promotion voltaire oblige .

    je vous dit pas ce que ca coute … c’est + que les 593 k€ du coiffeur ( ca frise le ridicule) 🙂

  2. Bjr,
    Excellente parabole démontrant que l’Administration aime créer des démarches complexes afin de démontrer qu’elle est necessaire.
    De toute façon en France, il existe un adage administratif:” pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué”.
    Bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *